Articles

Accueil > Actualités > Les 2e Rencontres intergénérationnelles : réinventer la cohésion (...)

 

Les 2e Rencontres intergénérationnelles : réinventer la cohésion sociale

25 novembre 2010

Promouvoir, valoriser, innover au profit de relations et d’activités de nature intergénérationnelle tels sont les objectifs du Réseau Intergénération (RIG) en Région PACA. L’une de ses actions est justement l’organisation de ces Rencontres intergénérationnelles des 23 et 24 novembre, à la Salle Vallier à Marseille. Les deux principaux acteurs du RIG sont l’ACLAP (Action de coordination, de loisirs et d’accueil aux personnes âgées) et l’IFAC (Institut de formation, d’animation et de conseil) Provence.


 

JPEG - 52.7 ko

« Intergénération et territoires : concentrons nos énergies » telle était la thématique de ce colloque du 23 novembre. « Le territoire fait sens. Il doit maintenir une très grande diversité : ressources sociale, économique, culturelle, technologique, historique » aborde Corinne Grenier, coordinatrice scientifique du Pôle Santé/social d’Euromed Management Marseille. Mais il n’existe pas de politique de l’intergénération, à charge pour les collectivités de l’inventer. La première table ronde avait pour thème, « Rôles et compétences des collectivités locales dans la mise en œuvre d’activités intergénérationnelles ». Le territoire détermine dans ce cadre des accès à des ressources. En revanche, le territoire peut être aussi construit par un projet. Ce principe était présenté dans la deuxième table ronde, « Imaginons des dispositifs innovants pour décliner l’intergénération sur les territoires ». Quatre ressorts d’insertion seront nécessaires dans la co-construction des solidarités et des territoires, « nouveaux acteurs, expérimentation, politique publique, gouvernance », énumère Mme Grenier.

Promouvoir, valoriser, innover ces activités

Une question se pose : comment faire perdurer ces expérimentations ? L’une des réponses est détenue par le RIG PACA : promouvoir, valoriser et innover ces activités. Après le lancement officiel du réseau en avril 2009, une charte de l’intergénération a été signée la même année, en décembre.

A Marseille et sa région, deux associations développent depuis 1992 des pratiques de nature intergénérationnelle. Depuis une décennie, le partenariat de l’ACLAP, association favorisant le maintien à domicile des personnes âgées et l’IFAC Provence avec ses Maisons pour Tous s’est poursuivi par la création d’une commission Intergénération. Les premières Rencontres intergénérationnelles de 2008 sont une émanation de cette commission. Le dossier phare du réseau reste néanmoins la future Maison de l’Intergénération, projet social et culturel à vocation régionale sur Marseille, opérationnel en 2013. Des collectivités –Villes de la Ciotat, Marseille-, le CCAS, l’UDAF 13 (Union départementale des associations familiales), Euromed management, associations, mutuelles, groupe de maisons de retraite médicalisées ont rejoint les deux promoteurs au sein d’un comité de pilotage. Le promoteur du réseau est l’ACLAP, présidé par Guy Bocchino. La présidente en est Sylvie Martelli, secrétaire générale de l’ACLAP, directrice de l’IFAC Provence.

Lutte contre l’isolement, création de lien social font partie des engagements forts des deux associations.

JPEG - 87.5 ko

Intergénération, « une carte maîtresse »

Pour le Dr Jean-Jacques Portier, médecin coordinateur du réseau ACLAP Santé, l’intergénération est « l’une des cartes à jouer, une carte maîtresse », pouvant faciliter le maintien à domicile de personnes âgées fragilisées. Il s’agit d’impulser un mouvement social entre les personnes âgées et les jeunes. Bruno Andrey donne l’exemple de la Ciotat où il est directeur général adjoint de la mairie. « Nous avons un projet de cohésion sociale à construire dans cette ville à dimension humaine » explique M. Andrey. Le drame d’un passé industriel doit permettre « de faire connecter cette mémoire collective auprès des anciens. Pour que les plus jeunes se la réapproprient ». La Ciotat a fait le choix de l’habitat social –opération pilotée par l’ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine). « C’est au cœur de la famille que doit se jouer la restauration de ce lien intergénérationnel » souligne-t-il.

Dans une métropole, le programme à mettre en œuvre est plus complexe. A Marseille, Sylvie Carrega, adjointe au maire déléguée à l’action sociale évoque des initiatives sporadiques. Ainsi, des échanges ont lieu entre les résidents de Frais Vallon et des enfants du centre social de quartier autour du développement d’une chorale. Le CCAS compte un partenaire très important en l’ACLAP. Quant à Solange Moll, l’adjointe au maire chargée de la Politique en faveur des seniors soulève la problématique d’une pension de retraite faible et du maintien à domicile si l’adaptation du logement n’est pas prévue.

JPEG - 72.9 ko

« Améliorer le vivre-ensemble »

Jean-Pierre Guelfi, directeur général du CCAS de la Ville de Marseille parle de défi de cohésion sociale. Que fait-on de nos personnes âgées, handicapées, des exclus ? « On doit améliorer le vivre-ensemble. C’est l’une des modalités pour les mairies à trouver » se persuade-t-il. « Il doit y avoir un souci de transversalité alors que nous sommes trop dans la segmentation de nos politiques publiques » reconnaît M. Guelfi. Il émet deux idées : mise à disposition de salariés, futurs retraités à destination du monde associatif socioculturel par exemple et la création à l’instar de l’ANRU, d’une Agence nationale de rénovation humaine.

Depuis 1995, l’Etat tente de poser les bonnes questions face au vieillissement grandissant. La canicule de 2003 a montré une incapacité médico-sociale. Aujourd’hui, la santé des personnes âgées se prépare de meilleure façon. « Elles ont une place fondamentale dans la loi HPST (Hôpital, patients, santé et territoires). Dans le CLS (Contrat local de santé), Marseille a retenu parmi les thèmes, le vieillissement » rappelle le Dr Françoise Gaunet, adjointe au maire déléguée à la Santé. Cependant, elle déplore comme M. Guelfi, l’absence de transversalité dans les actions menées.

Néanmoins, des dispositifs innovants viennent dynamiser les territoires. « Korian » –groupe de maisons de retraite et de cliniques- a mis en place un projet sur Rouen à destination des personnes âgées et de leurs petits-enfants. Un espace évolutif est aménagé, différents loisirs sont proposés. Un concept développé au sein des résidences du groupe qui s’ouvre à l’extérieur, sur les écoles.

L’action doit s’inscrire dans la proximité

Chez les « Petits Frères des Pauvres » à Marseille, le directeur Manuel Pinto est convaincu que l’action ne peut s’établir que dans la proximité, « chaque bénévole est mis en relation avec la personne âgée de son quartier ». Un partenariat est instauré avec le lycée du Sacré-cœur, des élèves vont à la rencontre de leurs aînés, à leur domicile.

Le Dr Patrick Padovani, adjoint au maire délégué à la Santé, président de « Habitat Marseille Provence » escompte développer des actions, mixant les générations à l’image de la résidence intergénérationnelle Benoît Malon dans le 5e arrondissement. Ce mélange de populations est un élément positif, repris par le Dr Géraldine Delalande-Ridoux. Le médecin du réseau ACLAP Santé partage son expérience. « L’alliance avec les jeunes volontaires du Service civique » et l’association est judicieuse, « ils ont un rôle de sentinelle qui nous interpelle ». En effet, Unis-Cité met à disposition de l’ACLAP, de jeunes volontaires depuis plusieurs années. Une action qui, pour Mme Delalande-Ridoux, « rajoute du lien et de la sécurité pour les personnes âgées ». Un bémol : ces initiatives mériteraient d’être développées à plus grande échelle. La cohésion sociale est véritablement un pari sur l’avenir.

Le lendemain du colloque, le 24 novembre était une journée festive en direction des seniors.

plus d’informations, voir : ACLAP, http://www.aclap.org, IFAC Provence, http://ifac.asso.fr

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard