Articles

Accueil > Actualités > Le COBIAC au secours des bibliothèques des pays de la rive sud

 

Le COBIAC au secours des bibliothèques des pays de la rive sud

2 septembre 2009

Alors que la rentrée arrive à grands pas, le Collectif des Bibliothécaires et Intervenants en Action Culturelle (COBIAC) s’apprête à fêter les 10 et 11 septembre prochains son 30ème anniversaire. Cette association s’évertue depuis 1979 à développer et coordonner l’animation autour de la lecture. Depuis 2000, elle a mis en œuvre des actions de coopération internationale pour le développement de la lecture et des bibliothèques en partenariat avec différents pays du pourtour méditerranéen, d’Afrique ou d’Asie du Sud-Est. Le leitmotiv est le même depuis 30 ans : « marier une expérience de terrain à une dynamique de pensée collective » pour former, partager et échanger.


 

JPEG - 110.9 ko

Nombreuses sont les missions du COBIAC mais l’une d’entre elles mérite que l’on s’y attarde un peu plus. En effet, outre la formation des bibliothécaires en pays étrangers, son soutien à des bibliothèques en cas de catastrophe naturelle, son rôle de conseiller dans le développement de projets culturels ou ses participations à des salons du livre et à des colloques en France et à l’étranger, le COBIAC réalise des dons de livres ciblés pour les pays de la rive Sud. Cette initiative est née en 2000. Faisant le constat que « de nombreux livres sont pilonnés en France alors même que de nombreux pays francophones en manifestent le besoin », une Banque Régionale du Livre est alors créée dans le but de récolter les livres sortis des collections ou déstockés par des éditeurs et libraires. Le COBIAC a immédiatement disposé d’un important stock permettant d’enrichir les collections des bibliothèques en pays étrangers et dont le but final n’est autre que de « susciter le goût de la lecture ».

Des actions au Maghreb, au Proche-Orient, en Asie du Sud-est et en Afrique

En soutenant la chaine du livre, l’association permet ainsi à des pays comme l’Algérie, le Maroc, le Congo-Brazaville, la Palestine ou encore le Laos, de voir leurs bibliothèques s’enrichir et aux associations spécialisées de ces pays, de transmettre aux jeunes la culture du livre. En effet, cette initiative peut être considérée comme une stratégie de développement dans des pays ou la pauvreté et les conflits rendent difficile l’accès à la culture. Estelle PETITJEAN, directrice adjointe de l’association, explique que l’une de leur principale mission est « d’apporter la lecture aux enfants afin de leur ouvrir d’autres portes. On n’apprend pas à lire que pour l’école mais c’est aussi pour le développement personnel des individus qui peuvent ainsi acquérir les connaissances par eux-mêmes. »

JPEG - 75.5 ko

Pour analyser les besoins de chaque pays, l’association n’a pas hésité à se rendre sur le terrain. Ainsi elle affirme qu’au Congo-Brazzaville, « il n’existe pas suffisamment d’infrastructures pouvant rendre le livre accessible à tous. Malgré un taux de scolarité élevé, ce pays n’offre que peu d’occasions à sa population de goûter aux plaisirs de la lecture. Au-delà des différents centres culturels présents au Congo, il existe des bibliothèques confessionnelles, et des bibliothèques créées par la Coopération Franco-Congolaise, qui connaissent à ce jour d’énormes difficultés d’existence. »

Aux Comores, le constat est différent. La population des Comores est initiée très tôt à la pratique de la lecture. Là-bas, « il existe plusieurs « Shihoni », signifiant « l’endroit du livre », où l’enfant se rend lorsqu’il commence à parler et à apprendre à lire le Coran » explique l’association. On trouve à Moroni (capitale située sur la côte ouest de la Grande Comore) de grands pôles de lecture, telles que la bibliothèque de l’Alliance Française ou la bibliothèque universitaire. Toujours selon le COBIAC, la diaspora comorienne est à l’origine de nombreux centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) et de petits centres de documentation ; même si « ses actions sont très disparates et manquent de coordination entre elles ».

« Les sortir de leur quotidien »

La situation étant beaucoup plus complexe en Palestine qui accuse un retard évident. « Participer au développement de la lecture publique dans un pays morcelé et en proie à une situation de conflit inextricable relève du défi » souligne le collectif qui note une quasi-absence de réelles bibliothèques publiques dans les territoires inoccupés. Malgré « les difficultés rencontrées pour se déplacer, malgré les nombreuses entraves culturelles », l’association essaie « de les sortir de leur quotidien ». « Notre but est de leur faire voir autre chose » confie la directrice Adjointe. «  Notre intervention s’est donc située dans la perspective de la promotion de la lecture publique comme outil démocratique d’échange et de diffusion des connaissances et instrument essentiel du développement de la paix… ».

JPEG - 96.2 ko
La nouvelle bibliothèque de l’ENCRED (Enfance Créatrice de Développement) au Congo

Ainsi, dans le cadre de l’accord de coopération signé en juin 2005 entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône et le Gouvernorat de Bethléem, le COBIAC a mis en place deux bibliothèques publiques dans les communes de Dar Salah et d’Al Doha. Puis se sont de « nouvelles bibliothèques qui sont venues renforcer le réseau en 2008 : des bibliothèques municipales (Beit Jala, Husan) et des bibliothèques associatives (Ghirass Center, jardin d’enfants de Zattara) » résume Estelle Petitjean. Aujourd’hui, en Palestine, le COBIAC apporte aussi ses compétences « en matière de collections de livres, de formation du personnel, d’animation et de mise en réseau dans le but de structurer les bibliothèques. »

Nombreuses sont les actions de soutien entreprises par l’association. Pour exemple, durant l’été 2003, le collectif a reçu une demande de livres de la part du département de français de l’Université Al Aqsa de Gaza « afin de constituer dès 2004 un centre de ressources au sein de l’université. ». L’envoi a été acheminé au mois de mars 2005. Ce sont au total 215 documents comprenant des méthodes de Français Langue Etrangère et des documentaires sur les Droits de l’Homme, l’Etat de droit et la démocratie qui ont été envoyés.

Un bilan « positif »

En Algérie, ce ne sont pas les bibliothèques qui manquent mais plutôt un « réseau et une véritable politique de la lecture ». Elles sont éparpillées « sur l’ensemble du territoire algérien » affirme l’association qui regrette notamment que leur accès soit payant et le plus souvent limité aux seuls détenteurs de diplômes. La première action du Collectif en Algérie a eu lieu en 2004. En effet, « c’est suite au séisme du 21 Mai 2003 que le COBIAC a apporté son expertise puis son soutien à l’Université M’Hamed Bougara de Boumerdès détruite. Un programme d’aide à l’équipement et au renouvellement de ses collections a alors été lancé. »

Aujourd’hui le bilan est « positif ». Le COBIAC existe depuis 30 ans mais ce n’est que depuis 9 ans qu’il aide les pays de la rive sud à développer leurs collections. Ainsi, ce ne sont pas moins de 100 000 livres qui ont été donnés !

JPEG - 108 ko
Construction d’une Bibliothèque au Laos

L’association fête son 30ème anniversaire

Pour fêter son 30ème anniversaire et pour mener une réflexion sur la nécessité d’aider ces pays, l’association vous invite (sur inscription) les 10 et 11 septembre prochains à venir assister à une série d’expositions et à son séminaire international ayant pour thème : « Bibliothèques et chaîne du livre : quelle coopération internationale ? »

La journée du vendredi 11 débutera sur un débat autour de la question suivante : « Pourquoi créer et développer des bibliothèques ? ». Une table ronde avec la participation des représentants du ministère de la Culture du Maroc (Mme Bouchra LATIFI), des Bibliothèques publiques du Liban et de Palestine (Mmes Aïda AJAMI et Maha ALWAN), et de la Bibliothèque de l’Université de Boumerdes, Algérie (Mme Farida ZERARI), notons la présence de l’Association « Petit Lecteur d’Oran » représentée par Mme Zoubida KOUTI. Cette association a notamment créé une bibliothèque pour la jeunesse située dans un quartier défavorisé d’Oran.

Le début d’après-midi sera centré sur « l’offre de livres et la constitution des collections des bibliothèques ». De l’auteur au libraire, les circuits de production et de diffusion et la question des dons. Avec, cette fois, la participation des représentants de l’UNESCO, Division des arts et de l’entreprise culturelle (Mr Mauro ROSI, sous réserve), de la librairie des Colonnes à Tanger, Maroc (Mr Pierre HAMELIN), de la Maison du livre de Beyrouth, Liban (Mr Nadim TARAZI) notamment.

Le séminaire aura lieu dans la Salle Armand Lunel à la Cité du Livre de 9 h à18 h. Retrouvez le programme détaillé sur www.cobiac.org.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

  • 4 mai

     

    Les trois grandes autorités juive, protestante et musulmane appellent ensemble au vote Macron, pas les catholiques

    Les trois grandes autorités juive, protestante et musulmane appellent ensemble au vote Macron. Aucun responsable catholique ne s’est joint à cette initiative inter-religieuse. Les trois principales autorités juive, protestante et musulmane, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le pasteur François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech appellent jeudi 4 mai "au vote républicain pour Emmanuel Macron" pour le second tour de l’élection présidentielle, dans une déclaration "d’une même voix". (...)

     

  • 24 avril

     

    #SansMoiLe7Mai

    le Hashtag #SansMoiLe7Mai, Décider de ne pas voter au second tour Avec #SansMoiLe7Mai, de nombreux internautes ont décidé de ne pas voter le 7 mai prochain. Pour des raisons diverses. Comme cet internaute, "on nous demande de choisir entre la haine des étrangers ou la haine des pauvres. Ou un autre "Ce score de Macron marque l’immaturité politique des Français totalement manipulés par les médias", ou d’autres mécontents/"Certains semblent répondre à Jean-Luc Mélenchon, qui a déclaré dimanche soir, qu’il demanderait l’avis de ses militants par vote électronique en vue du second (...)

     

  • 24 avril

     

    Le PS appelle à voter Emmanuel Macron au 2ème tour

    Le Parti socialiste appelle "à battre l’extrême droite" et donc "à voter" pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, a déclaré lundi Jean-Christophe Cambadélis. "Nous appelons à battre l’extrême droite, Marine Le Pen, et donc nous appelons à voter Macron. Cette prise de position a été unanime au sein du bureau national du PS et c’est suffisamment rare pour que ce soit souligné", a déclaré le premier secrétaire du PS au micro de BFMTV.

     

  • 24 avril

     

    Ces 56 communes où Marine Le Pen n’a recueilli aucune voix

    Ces 56 communes où Marine Le Pen n’a recueilli aucune voix "La candidate du Front national a réalisé un score historique avec plus de 7,5 millions de voix. Mais Marine Le Pen n’est pas pour autant populaire dans toutes les villes de France. Il existe même 56 communes où le Front national n’a obtenu strictement aucune voix. Il s’agit de petits villages avec moins de 100 inscrits sur les listes électorales. La majorité de ces bourgs se situe dans le sud-ouest de la France." http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/carte-ces-56-communes-ou-marine-le-pen-n-a-fait-aucune-voix_2159674.html#xtor=CS1-746

     

  • 4 avril

     

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms Le 8 avril symbolise l’union des Roms, qui se sont choisis en 1971 un hymne, un drapeau, une fête internationale : le « Romano Dives ». Pour sa 10ème édition, Latcho Divano célèbre cette journée phare à la Friche Belle-de-Mai, en proposant au public de découvrir l’action de terrain de chaque association militante et culturelle oeuvrant pour les Roms à Marseille, des activités pour tous, et un grand concert gratuit. Friche La Belle de Mai 41 rue Jobin - 13003 Marseille

     

Articles récents

Articles au hasard