Articles

Accueil > Actualités > Le COBIAC au secours des bibliothèques des pays de la rive sud

 

Le COBIAC au secours des bibliothèques des pays de la rive sud

2 septembre 2009

Alors que la rentrée arrive à grands pas, le Collectif des Bibliothécaires et Intervenants en Action Culturelle (COBIAC) s’apprête à fêter les 10 et 11 septembre prochains son 30ème anniversaire. Cette association s’évertue depuis 1979 à développer et coordonner l’animation autour de la lecture. Depuis 2000, elle a mis en œuvre des actions de coopération internationale pour le développement de la lecture et des bibliothèques en partenariat avec différents pays du pourtour méditerranéen, d’Afrique ou d’Asie du Sud-Est. Le leitmotiv est le même depuis 30 ans : « marier une expérience de terrain à une dynamique de pensée collective » pour former, partager et échanger.


 

JPEG - 110.9 ko

Nombreuses sont les missions du COBIAC mais l’une d’entre elles mérite que l’on s’y attarde un peu plus. En effet, outre la formation des bibliothécaires en pays étrangers, son soutien à des bibliothèques en cas de catastrophe naturelle, son rôle de conseiller dans le développement de projets culturels ou ses participations à des salons du livre et à des colloques en France et à l’étranger, le COBIAC réalise des dons de livres ciblés pour les pays de la rive Sud. Cette initiative est née en 2000. Faisant le constat que « de nombreux livres sont pilonnés en France alors même que de nombreux pays francophones en manifestent le besoin », une Banque Régionale du Livre est alors créée dans le but de récolter les livres sortis des collections ou déstockés par des éditeurs et libraires. Le COBIAC a immédiatement disposé d’un important stock permettant d’enrichir les collections des bibliothèques en pays étrangers et dont le but final n’est autre que de « susciter le goût de la lecture ».

Des actions au Maghreb, au Proche-Orient, en Asie du Sud-est et en Afrique

En soutenant la chaine du livre, l’association permet ainsi à des pays comme l’Algérie, le Maroc, le Congo-Brazaville, la Palestine ou encore le Laos, de voir leurs bibliothèques s’enrichir et aux associations spécialisées de ces pays, de transmettre aux jeunes la culture du livre. En effet, cette initiative peut être considérée comme une stratégie de développement dans des pays ou la pauvreté et les conflits rendent difficile l’accès à la culture. Estelle PETITJEAN, directrice adjointe de l’association, explique que l’une de leur principale mission est « d’apporter la lecture aux enfants afin de leur ouvrir d’autres portes. On n’apprend pas à lire que pour l’école mais c’est aussi pour le développement personnel des individus qui peuvent ainsi acquérir les connaissances par eux-mêmes. »

JPEG - 75.5 ko

Pour analyser les besoins de chaque pays, l’association n’a pas hésité à se rendre sur le terrain. Ainsi elle affirme qu’au Congo-Brazzaville, « il n’existe pas suffisamment d’infrastructures pouvant rendre le livre accessible à tous. Malgré un taux de scolarité élevé, ce pays n’offre que peu d’occasions à sa population de goûter aux plaisirs de la lecture. Au-delà des différents centres culturels présents au Congo, il existe des bibliothèques confessionnelles, et des bibliothèques créées par la Coopération Franco-Congolaise, qui connaissent à ce jour d’énormes difficultés d’existence. »

Aux Comores, le constat est différent. La population des Comores est initiée très tôt à la pratique de la lecture. Là-bas, « il existe plusieurs « Shihoni », signifiant « l’endroit du livre », où l’enfant se rend lorsqu’il commence à parler et à apprendre à lire le Coran » explique l’association. On trouve à Moroni (capitale située sur la côte ouest de la Grande Comore) de grands pôles de lecture, telles que la bibliothèque de l’Alliance Française ou la bibliothèque universitaire. Toujours selon le COBIAC, la diaspora comorienne est à l’origine de nombreux centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) et de petits centres de documentation ; même si « ses actions sont très disparates et manquent de coordination entre elles ».

« Les sortir de leur quotidien »

La situation étant beaucoup plus complexe en Palestine qui accuse un retard évident. « Participer au développement de la lecture publique dans un pays morcelé et en proie à une situation de conflit inextricable relève du défi » souligne le collectif qui note une quasi-absence de réelles bibliothèques publiques dans les territoires inoccupés. Malgré « les difficultés rencontrées pour se déplacer, malgré les nombreuses entraves culturelles », l’association essaie « de les sortir de leur quotidien ». « Notre but est de leur faire voir autre chose » confie la directrice Adjointe. «  Notre intervention s’est donc située dans la perspective de la promotion de la lecture publique comme outil démocratique d’échange et de diffusion des connaissances et instrument essentiel du développement de la paix… ».

JPEG - 96.2 ko
La nouvelle bibliothèque de l’ENCRED (Enfance Créatrice de Développement) au Congo

Ainsi, dans le cadre de l’accord de coopération signé en juin 2005 entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône et le Gouvernorat de Bethléem, le COBIAC a mis en place deux bibliothèques publiques dans les communes de Dar Salah et d’Al Doha. Puis se sont de « nouvelles bibliothèques qui sont venues renforcer le réseau en 2008 : des bibliothèques municipales (Beit Jala, Husan) et des bibliothèques associatives (Ghirass Center, jardin d’enfants de Zattara) » résume Estelle Petitjean. Aujourd’hui, en Palestine, le COBIAC apporte aussi ses compétences « en matière de collections de livres, de formation du personnel, d’animation et de mise en réseau dans le but de structurer les bibliothèques. »

Nombreuses sont les actions de soutien entreprises par l’association. Pour exemple, durant l’été 2003, le collectif a reçu une demande de livres de la part du département de français de l’Université Al Aqsa de Gaza « afin de constituer dès 2004 un centre de ressources au sein de l’université. ». L’envoi a été acheminé au mois de mars 2005. Ce sont au total 215 documents comprenant des méthodes de Français Langue Etrangère et des documentaires sur les Droits de l’Homme, l’Etat de droit et la démocratie qui ont été envoyés.

Un bilan « positif »

En Algérie, ce ne sont pas les bibliothèques qui manquent mais plutôt un « réseau et une véritable politique de la lecture ». Elles sont éparpillées « sur l’ensemble du territoire algérien » affirme l’association qui regrette notamment que leur accès soit payant et le plus souvent limité aux seuls détenteurs de diplômes. La première action du Collectif en Algérie a eu lieu en 2004. En effet, « c’est suite au séisme du 21 Mai 2003 que le COBIAC a apporté son expertise puis son soutien à l’Université M’Hamed Bougara de Boumerdès détruite. Un programme d’aide à l’équipement et au renouvellement de ses collections a alors été lancé. »

Aujourd’hui le bilan est « positif ». Le COBIAC existe depuis 30 ans mais ce n’est que depuis 9 ans qu’il aide les pays de la rive sud à développer leurs collections. Ainsi, ce ne sont pas moins de 100 000 livres qui ont été donnés !

JPEG - 108 ko
Construction d’une Bibliothèque au Laos

L’association fête son 30ème anniversaire

Pour fêter son 30ème anniversaire et pour mener une réflexion sur la nécessité d’aider ces pays, l’association vous invite (sur inscription) les 10 et 11 septembre prochains à venir assister à une série d’expositions et à son séminaire international ayant pour thème : « Bibliothèques et chaîne du livre : quelle coopération internationale ? »

La journée du vendredi 11 débutera sur un débat autour de la question suivante : « Pourquoi créer et développer des bibliothèques ? ». Une table ronde avec la participation des représentants du ministère de la Culture du Maroc (Mme Bouchra LATIFI), des Bibliothèques publiques du Liban et de Palestine (Mmes Aïda AJAMI et Maha ALWAN), et de la Bibliothèque de l’Université de Boumerdes, Algérie (Mme Farida ZERARI), notons la présence de l’Association « Petit Lecteur d’Oran » représentée par Mme Zoubida KOUTI. Cette association a notamment créé une bibliothèque pour la jeunesse située dans un quartier défavorisé d’Oran.

Le début d’après-midi sera centré sur « l’offre de livres et la constitution des collections des bibliothèques ». De l’auteur au libraire, les circuits de production et de diffusion et la question des dons. Avec, cette fois, la participation des représentants de l’UNESCO, Division des arts et de l’entreprise culturelle (Mr Mauro ROSI, sous réserve), de la librairie des Colonnes à Tanger, Maroc (Mr Pierre HAMELIN), de la Maison du livre de Beyrouth, Liban (Mr Nadim TARAZI) notamment.

Le séminaire aura lieu dans la Salle Armand Lunel à la Cité du Livre de 9 h à18 h. Retrouvez le programme détaillé sur www.cobiac.org.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard