Articles

Accueil > Egalité, diversité : Le débat > L’économie faite femme

 

L’économie faite femme

15 juin 2011 - Dernier ajout 16 juin 2011

Le 21 juin, les actrices économiques de la région seront mises à l’honneur à Peynier. Neuf d’entre elles recevront un prix, lors de cette deuxième édition des « Femmes de l’économie » organisée par le média Sud Infos, sous le « marrainage » de Françoise Nyssen, présidente des éditions Actes Sud.


 

Le constat est affligeant. En France, les femmes ne représentent qu’un quart des cadres des sociétés cotées en bourse, et à peine plus de 15 % du cercle fermé des dirigeants dans la Fonction publique d’Etat. C’est peu dire que les disparités sont grandes, les inégalités criantes, les défis immenses. Sud Infos, éditant notamment le site Info-économique.com, a pris le parti de mettre à l’honneur ces décideurs, ces entrepreneurs au féminin. Pour la deuxième année consécutive, avec le soutien de grandes entreprises mais également du magazine Elle, le média du grand sud-est s’apprête à célébrer « Les Femmes de l’économie 2011 ». La cérémonie se déroulera le 21 juin prochain au Théâtre de Verdure de Peynier, au pied de la Sainte-Victoire. Objectif : « mettre à l’honneur l’implication et la réussite des femmes dans le monde économique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et récompenser les femmes leaders investies à un haut niveau de responsabilité dans les entreprises et les collectivités territoriales. »

Neuf prix seront décernés :

- le Prix de la Femme Chef d’entreprise 2011
- le Prix de la Dirigeante
- le Prix du Développement Durable et/ou du Commerce équitable
- le Prix de la Recherche & Innovation
- le Prix de l’Action Internationale
- le Prix des Ressources Humaines
- le Prix de l’Action financière
- le Prix du magazine Elle
- le Prix Coup de coeur Sud Infos : jeune créatrice d’entreprise

L’année dernière, Ghislaine Gerber, la présidente éguillennes de la société Holistica avait reçu le Prix de la Femme chef d’entreprise 2010. Si vous souhaitez lui succéder, les candidatures sont encore ouvertes. Il vous suffit de répondre à quelques critères, comme être à la tête d’une entreprise depuis plus de cinq ans, ou en position de gouvernance. Mais ce qui fera la différence, ce sont les résultats de votre affaire, les qualités de management dont vous faites preuve, et les innovations que vous avez su instaurer. Vous pensez avoir votre chance ? Téléchargez le dossier complet de candidature, et lancez-vous !
Un jury composé d’une quinzaine de personnes - principalement issues du monde institutionnel, associatif et de l’entreprenariat (Réseau FARES, Actionelles, Entrepreneurielles, Femmes Chefs d’Entreprise, Institut Promotion de l’Égalité Professionnelle, Délégation régionale aux droits des femmes, etc.) - se pencheront sur les qualités de chacune avant de statuer.

Enfin, comme l’économie ne doit pas être nécessairement dissociée de la culture et que la cérémonie se déroulera le soir de la fête de la musique, les organisateurs ont souhaité faire la part belle aux savoirs culturels. Au programme, accueil par des élèves violonistes et violoncellistes des écoles de musique d’Aix-en-Provence, représentation de l’Orchestre national et du Ballet de l’Opéra national ukrainiens. Eve Ruggieri reviendra sur le succès du Festival Nuits musicales Sainte-Victoire (à suivre du 23 au 30 juin prochain à Peynier et alentours), qui a pour vocation de rendre accessible à tous l’opéra.
La littérature ne sera pas en reste puisque cette deuxième édition des « Femmes de l’économie » aura lieu sous le haut patronage de la présidente de éditions Actes Sud Françoise Nyssen. Enfin, Jacques Téphany, qui dirige la Maison Jean Vilar en Avignon, parlera théâtre, en évoquant la figure du créateur du Festival avignonnais, ainsi que celle du comédien Gérard Philippe.

En résumé, ne faites pas l’économie d’une candidature ou d’une visite de courtoisie !

 

 

Autres articles Egalité, diversité : Le débat

 

Brèves Egalité, diversité : Le débat

  • Septembre 2016

     

    Égalité hommes-femmes, la France dégringole dans le classement du HEC

    Le 25 aout dernier, la nouvelle édition du guide de la parité du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE) montre que la France, avec 26,2% de femmes élues à l’Assemblée, se classe 60e au classement international établi par l’Union interparlementaire en juin 2016, sur 191 pays, alors qu’elle était 36e quatre ans plus tôt. Le Rwanda se classe 1er avec 63,8% de femmes, Cuba 3e avec 48,9%, la France étant également devancée par l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne ou encore le Royaume-Uni. Faut croire que nos politiques ne se soucient de l’egalité hommes femmes que lorqu’il s’agit du voile et du "burkini" (...)

     

  • Juillet 2015

     

    L’OCDE tire la sonnette d’alarme sur l’intégration des immigrés en Europe

    Le nouveau rapport de L’OCDE paru le jeudi 2 juillet 2015 révèle que le taux de chômage des jeunes nés de parents immigrés est 50% plus élevé que celui sans origine migratoire. Les jeunes nés dans le pays de parents immigrés se sentent plus souvent discriminés en raison de leurs origines que le sont les personnes qui ont immigrés elles-mêmes, même si d’une façon générale ils occupent de meilleurs emplois que leurs parents Les chiffres montrent que les résultats scolaires des enfants immigrés ou de parents immigrés progressent globalement, des disparités existent encore car selon l’enquête PISA et OCDE leur niveau est deux fois plus faible que celui des élèves de parents nés sans origine migratoire (...)

     

  • Avril 2014

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

  • Avril 2012

     

    Immigration, le vrai débat sur Radio Orient et Africa n°1

    « La campagne présidentielle 2012 s’achève. Une fois de plus, la question des immigrés a été traitée de façon caricaturale. De la viande hallal, à l’immigration zéro, en passant par le vote des étrangers, les candidats ont longuement débattu de questions mal posées ou marginales, en stigmatisant six millions de personnes et sans accepter d’ouvrir le vrai débat. C’est pourquoi, Africa n°1 et Radio Orient ont choisi d’interpeller ensemble les deux finalistes et de poser les vraies questions : le nouveau Président doit-il réduire ou stopper l’immigration légale dans le prochain quinquennat pour redresser les comptes de la Nation ? Quel est l’avenir des Français d’origine étrangère dans notre pays ? Radio (...)

     

Articles récents

Articles au hasard