Articles

Accueil > Actualités > Karim Zéribi à Europe Ecologie : « je n’ai jamais caché mon ambition (...)

 

Karim Zéribi à Europe Ecologie : « je n’ai jamais caché mon ambition »

11 octobre 2010 - Dernier ajout 12 octobre 2010

Vendredi dernier, le président de la RTM, Karim Zéribi a rejoint officiellement Europe Ecologie…avec une bonne demi-heure de retard à La Nautique. Le conseiller municipal de Marseille et communautaire apparenté socialiste « fait de la politique pour faire bouger les choses ». L’homme est ambitieux, il annonce d’ores et déjà qu’il sera candidat aux Législatives dans les quartiers Nord. Actuellement, Europe Ecologie se mobilise surtout sur deux questions : Iter et l’eau dans l’aire marseillaise.


 

JPEG - 62.9 ko

Retenu sur l’inauguration de la nouvelle ligne de bus, le patron de la RTM était très attendu au Pavillon flottant, au Vieux-Port ce 8 octobre. Le premier contact avec Europe Ecologie a eu lieu à Nantes, aux journées d’été (17/21 août 2010). Karim Zéribi avait alors été invité par la commission Transports. Michèle Rivasi, députée européenne Europe Ecologie est ravie de cette nouvelle adhésion, « il a une expérience politique, il porte des valeurs. Il va apporter un plus. Il n’y a pas grand monde qui soit proche de notre position ». Sa compétence en Transports et Développement durable est soulignée également, « sur l’Energie, nous avons fait une bonne recrue. C’est quelqu’un qui a de l’ambition » ajoute l’élue européenne. Selon Mme Rivasi, la richesse d’Europe Ecologie est de rassembler des personnes différentes, mettant leurs compétences au service du mouvement. Laurence Vichnievsky, conseillère régionale, référente nationale du groupe EE/les Verts a également souhaité la bienvenue à Karim Zéribi, « nous pouvons avoir une approche différente. Mais il adhère à la Charte qui est la nôtre ».

Sentiment d’ « avoir trouvé une respiration dans la politique »

L’intéressé parle « d’un immense plaisir, je suis accueilli remarquablement bien parmi mes nouveaux amis. En politique, ce n’est pas évident avec la lutte des egos. Cela m’indique que j’ai fait le bon choix ». Le nouvel élu écologiste se définit comme un homme de gauche, un homme libre « mais on ne fait rien tout seul ». Jusqu’à présent, il a décidé d’être non adhérent d’un parti politique « parce que je ne me reconnaissais pas dans l’offre proposée, peu diversifiée. J’arrive dans un collectif qui a cette aspiration » qui est la sienne.

Aujourd’hui, il a le sentiment d’avoir trouvé « un vent de fraîcheur, une respiration dans la politique. La bipolarisation entre les deux grands partis, UMP ou PS ne le permet pas. J’ai envie de contribuer à un combat politique » au service de la société civile. Deuxième dimension à son engagement est la possibilité de structurer le mouvement Europe Ecologie à Marseille. Il escompte bien que « le parti socialiste puisse prendre un peu de nos idées réformistes, progressistes ». On n’est pas certain que les ténors locaux socialistes apprécient l’intégralité des propos de M. Zéribi. Pourtant, il reconnaît que « ça ne suffit pas, nous devons porter une ambition, une alternative avec le parti socialiste. A cette condition, nos idées avanceront ». Enfin, il observe qu’Europe Ecologie a atteint un niveau de maturité « qui lui permet d’être dans un gouvernement » au vu des scores réalisés aux élections Européennes et Régionales.

JPEG - 41.9 ko

Transparence annoncée avec les socialistes locaux

Le personnage est ambitieux, « je ne l’ai jamais caché, ce n’est pas un sujet tabou. Je suis un homme engagé, j’ai une approche très républicaine. Nous sommes sur de vrais débats, ça m’intéresse ».

Proche de la politique menée par les socialistes, il avait été nommé au lendemain des Municipales par MM. Guérini (président du Conseil Général) et Caselli (président de la communauté urbaine de Marseille MPM) à la présidence de RTM. Karim Zéribi redit, « je suis sincère dans mon engagement. Jean-Noël Guérini est au courant » (pour Europe Ecologie). Sa nouvelle étiquette politique ne devrait absolument pas le gêner dans ses relations avec le patron de la MPM. En tant que président écologiste de RTM, il « espère bien en gagner de l’estime » auprès de M. Caselli. Il a tenu à éclaircir un point « qui laissait penser que les questions avaient été posées en amont (pour son adhésion à Europe Ecologie), c’est faux ». Par contre, l’élu des 13e/14e arrondissements déclare qu’il sera bien candidat aux Législatives de 2012 dans les quartiers Nord. Laurence Vichnievsky renchérit « c’est vrai que rien n’a été décidé au plan national. En revanche, au plan local, on est en train de définir nos stratégies et finalement, Karim sera candidat sur les quartiers Nord ».

Nouvelle France, think tank d’Europe Ecologie ?

Que devient alors « Nouvelle France » dont Karim Zéribi est le fondateur ? Des amis du club politique de réflexions peuvent rejoindre Europe Ecologie. « Nouvelle France » vient d’essaimer à Perpignan. Le 1er octobre, à la Boate à Marseille, il a créé le pôle Entreprise du club, en présence de plus de 65 chefs d’entreprise de Marseille et de sa région. La démarche va continuer de se développer. Une forme de débat peut s’instaurer, « des gens de Nouvelle France peuvent produire des idées, des réactions. Il peut y avoir une transversalité intéressante avec Europe Ecologie. Nouvelle France pourrait être le think tank de Europe Ecologie comme Terra Nova pour le PS ».

Retraites, catastrophe en Hongrie

Si Karim Zéribi était la vedette vendredi, Europe Ecologie a par ailleurs une actualité plutôt chargée. Sébastien Barles, porte-parole et conseiller municipal de Marseille a notamment abordé la problématique des retraites. La réforme est une nécessité mais selon lui, elle reste injuste. Il lui paraît indispensable de mettre en place des cotisations sur les revenus du capital et d’intégrer une réflexion sur l’emploi des jeunes et des séniors pénalisés. Pourquoi ne pas imaginer un tutorat, permettant une intégration dans le monde du travail ? Par ailleurs, la catastrophe écologique de Hongrie suite à un accident industriel, survenu dans une usine de bauxite-aluminium interpelle les élus sur l’établissement de Gardanne. Si les risques ne sont pas jugés considérables, le danger sanitaire existe sur les poussières de bauxite.

JPEG - 90.4 ko

L’eau publique et ITER, « plombé par l’argent »

Cependant, l’eau et ITER ont monopolisé le débat. Michèle Rivasi a déclaré que ITER « est un projet qui ne tient pas la route, il est plombé par l’argent ». Rappelons que le coût initial de construction était évalué à 5.9 milliards d’€. En début d’année, l’estimation a triplé pour atteindre environ 16 milliards d’€. L’Union européenne doit fournir 45 % du budget de réalisation, la France contribue à 20 % de la part européenne. Or « l’Europe ne veut pas rallonger » précise Mme Rivasi. Quant au GIP (groupement d’intérêt public) ITER/Val de Durance, la signature de la convention constitutive le 7 octobre est une bonne chose mais « ce GIP arrive beaucoup trop tard » estime la députée européenne.

Au chapitre de l’eau, « on fait des remous » indique avec humour Laurence Vichnievsky. L’idée fait son chemin, Patrick Mennucci, vice-président à la culture de la Région, maire du 1e/7e arrondissements marseillais et Jean-Noël Guérini ont « avancé dans leur réflexion pour un retour à la gestion publique de l’eau, ils nous rejoignent ». Sur un plan européen, Michèle Rivasi a invité Danielle Mitterrand, fondatrice de France Libertés à s’exprimer en marge de la session plénière de Strasbourg le 15 décembre sur la question mondiale de l’eau.

Europe Ecologie/Verts : un nouveau mouvement

Sujet important est également, au niveau national, la restructuration du mouvement. Le 9 octobre, lors des Assises territoriales, les militants en ont voté les statuts. Europe Ecologie et Les Verts ont décidé de réunir leurs forces autour d’un mouvement unifié de l’écologie politique. « Aucune autre structure de ce type n’existe en France ou ailleurs. Ce mouvement comprend un parti politique classique et un réseau coopératif » souligne Mme Vichnievsky. Son nom sera choisi à Lyon, le 13 novembre au cours des Assises nationales du rassemblement des écologistes. Dans la foulée, le 25 novembre, Eva Joly sera à Aix-en-Provence.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard