Articles

Accueil > Actualités > Handi.tv : « l’ambition de faire se rencontrer le public valide et non valide (...)

 

Handi.tv : « l’ambition de faire se rencontrer le public valide et non valide »

17 juillet 2010 - Dernier ajout 16 juillet 2010

La chaîne locale Handi.tv, lancée en juin 2008 au salon Autonomic de Paris affiche une ligne éditoriale transversale, destinée à tous les publics concernés par le handicap. En à peine deux ans, diffusée sur un réseau de sites Internet et de chaînes TV, elle est aujourd’hui le premier média audiovisuel spécialisé dans le handicap en France. Handi.tv a résolument opté un point de vue positif sur le handicap. Portrait d’un média différent, avec son directeur Stéphane Thau.


 

JPEG - 50.9 ko
Stéphane Thau, directeur de Handi.tv

« Aller à la plage peut parfois avoir un goût amer plus qu’un goût de mer. Mais il y a des endroits qui ont réglé presque tous les problèmes qui font que Handicap et plaisirs de la mer se conjuguent ensemble au présent/La brise, les embruns, le bruit des vagues…tout ça c’est mieux quand on les vit dans l’eau ». Les associations « Un fauteuil à la mer » et « Roue libre », à Hyères offrent cet inégalable joie à des personnes handicapées. C’est l’un des sujets traités lors du prochain magazine « Handiversité ».

Silence, on tourne « Handiversité »

C’était le 12 juillet. Nous étions sur le tournage à Marseille du mag de septembre. « Zut je connais pourtant le texte » s’écrie Yolaine Cotte-Verdy, la présentatrice vedette On répète, on recommence, on peaufine. L’équipe technique prend le temps de bien faire les choses. Ambiance du direct : le mot est précis, juste, accrocheur. Il doit absolument donner envie de découvrir le reportage annoncé. Tout se passe dans la bonne humeur, dans le respect de l’autre. On n’hésite pas à refaire les scènes pour s’approcher de la séquence idéale. Et tant pis pour les rushs, les prises de sons qui ne seront pas exploités. Une grosse journée de travail sera nécessaire pour obtenir le résultat presque parfait du nouveau magazine de la rentrée.

Un autre sujet touche l’emploi en région PACA avec RTE, réseau de transport d’électricité. Des ESAT (établissement et service d’aide par le travail), auparavant dénommés CAT travaillent en sous-traitance avec RTE pour le débroussaillement autour des ouvrages électriques. A Cagnes-sur-Mer, l’Open de handi-tennis a drainé des professionnels du monde entier.

D’habitude, quatre sujets outre l’invité du mois et la séquence juridique sont présentés dans ce journal mensuel d’actualité locale de 26 minutes. Mais le numéro 12 sera spécial, « Handiversité » souffle sa première bougie. « Une année de travail, c’est pas mal de réussite et énormément de ratés…Pour une fois, on vous montre l’envers du décor » annonce allègrement Yolaine. Un bêtisier clôturera l’émission anniversaire.

JPEG - 67.2 ko
Yolaine Cotte-Verdy, présentatrice de "Handiversité"

Yolaine, une présentatrice très énergique

Décoratrice pour des clips, des séries ou des téléfilms, costumière sur des publicités ou des longs-métrages, Yolaine est l’égérie de la chaîne. Stéphane Thau voulait absolument l’animatrice à ses côtés. Sa joie de vivre, son sens de l’humour, son parcours chaotique ont incité le directeur à l’enrôler dans son équipe. Yolaine Cotte-Verdy est une jeune femme, plutôt représentative du combat quotidien que doit mener une personne handicapée. En 2003, un grave accident de moto lui brise la colonne vertébrale. Polytraumatisée, Yolaine contracte deux infections nosocomiales. Elle parvient à survivre et ses jambes bougent à nouveau. Une interminable hospitalisation et une longue rééducation la remettent debout.

Au-delà de Yolaine, on découvre une équipe soudée. D’abord, Olivier Martin, le réalisateur. Il est aussi le rédacteur en chef, il identifie les reportages à réaliser en amont. Puis Olivier, en lien avec Stéphane planifie le travail de terrain des journalistes. Le staff technique rassemble entre 12 et 15 personnes : Jean-Michel Tresallet, ingénieur du son, Yvan Bodineau, caméraman notamment. L’évolution du site est l’affaire de deux développeurs et un graphiste.

JPEG - 51 ko
Le réalisateur, Olivier Martin

Sport, culture, emploi, formation

Le magazine est l’articulation centrale de Handi.tv. Deuxième format : les reportages du journal web en sont extraits et diffusés indépendamment. Ils sont disséminés sur la grille horaire de la semaine. Quatre grands volets sont explorés pour l’instant : sport, culture, emploi, formation. « On a du mal à trouver des sujets dans le domaine de la culture » observe Olivier. Par exemple, l’adaptation théâtrale de Monsieur Butterfly tourne depuis un moment, mais ne fera l’objet que d’un seul reportage.

Autre contrainte est le facteur visuel. Un peintre travaille avec des handicapés mentaux dans un atelier clos. « Pour nous, ce n’est pas visuel. Dommage nous n’avons pas pu faire le sujet » regrette le réalisateur. En revanche, le reportage sur Betty, AVS (assistante de vie scolaire) au collège Louis Aragon de Roquevaire reste un grand moment. Elle est chargée d’accompagner des enfants handicapés dans leur scolarité. Un métier à la fois difficile et enthousiasmant selon Betty qui développe un double objectif : leur intégration dans le groupe classe et leur préparation à leur vie d’adulte. Elle évoque, tristement, une expérience douloureuse avec l’un de ses protégés Loïc, aujourd’hui décédé. Emue, elle lui dédie le reportage.

JPEG - 73.6 ko
Lors du tournage ce 12 juillet à Marseille

« On peut parler de tout sans pathos »

« Handiversité » se veut ouvert sur le handicap, « on peut parler de tout sans pathos. Savoir comment ils vivent avec » aborde Olivier « tout en gardant un point de vue positif sur le handicap ». Le principe est de valoriser les initiatives et les démarches positives. Parfois, la problématique de la discrimination apparaît au détour d’une émission. Ce fut le cas avec « l’invité du mois ». Un débat a été lancé sur le plateau autour de la place de la sexualité dans la vie de la personne handicapée. Cependant, « on ne veut pas appuyer là où ça fait mal » intervient Yolaine. L’équipe préfère de loin jouer avec une bonne dose d’humour. Olivier illustre par une anecdote. Le comique britannique, Benny Hill réalisait des shows d’humour, d’une dérision totale. Il avait reçu des courriers de personnes handicapées, lui demandant de continuer sur le même ton : « moquez-vous de nous. C’est une forme de reconnaissance ».

Yolaine se persuade que « leur quotidien peut être frais, rigolo, intéressant ». Elle fait passer ce message fort dans la présentation de « Handiversité », drôle, rafraichissant. Certes, les personnes handicapées « ont des particularités physiques. Mais il y dix mille choses à faire avec eux ». Des activités sont partageables entre les deux mondes. A l’image de la journée de l’association marseillaise « Ose » autour du Handi-basket. Elle a réuni sur le terrain des basketteurs professionnels valides et en fauteuil roulant, en juin dernier.

JPEG - 64.4 ko
L’équipe technique visionne les images du prochain mag

Accessibilité du site

Autour du fameux mag, Handi.tv développe d’autres activités. Le média a mis en œuvre neuf chaînes thématiques : emploi/formation, tourisme, civisme/sensibilisation, arts/culture, concerts, actions solidaires, sports/loisirs, juridique/social, vie quotidienne/société.

Le site accueille aussi des séquences juridiques dans le cadre du mag avec des intervenants du cabinet d’avocats Preziosi-Ceccaldi. Deux rubriques Juridique et Social (http://handi.tv et http://www.handi.tv/indemnisation) apportent des contenus très précis sur les droits des personnes handicapées en différentes circonstances (accidents de la route ou de la vie quotidienne). Des réponses sont apportées également sur la gestion du patrimoine.

L’accessibilité s’imposait pour Handi.tv. Le média respecte les normes internationales W3C. Il utilise un lecteur vidéo novateur, capable de gérer plusieurs options d’accessibilité : sous-titrage, langue des signes, audio-description. Des options personnalisées sont disponibles selon les vidéos.

Un premier réseau social valide/non valide

Handi.tv a ainsi lancé un premier réseau social handi-valide dès sa création, il y a deux ans. Aujourd’hui, il rassemble 5 000 membres.

Côté partenariats, Handi.tv s’est rapproché de « handy.fr », site spécialisé dans le handicap moteur. Son rédacteur, Pierre Bardina est présentateur du magazine de l’Autonomie. La rubrique « actualité » provient des contenus de « handirect.fr », le média local récupère son flux actualité.

Peu à peu, Handi.tv installe son audience. « Handiversité » est diffusé sur le câble et la TNT. Le site compte de 20 000 à 30 000 visiteurs uniques par mois. Avec l’ensemble des diffuseurs, Stéphane Thau estime le taux de pénétration à 500 000 spectateurs par semaine. Plusieurs diffuseurs ont cru à leur démarche : LCM, Canal Maritima, APHM Télévision, Télé locale Provence. Bientôt, notre média Med’in Marseille rejoindra le cercle des diffuseurs…

Un constat de sous-médiatisation

Stéphane s’est intéressé au handicap en parcourant les salons. Paradoxalement, rien n’existait vraiment. « Il manquait un média audiovisuel, un support » se remémore-t-il. L’idée a germé de combler cette lacune en diffusant gratuitement et au plus grand nombre des vidéos sur cette thématique. Le constat est selon lui flagrant : le handicap subit une sous-médiatisation chronique dans les médias traditionnels, souvent due à des problématiques inhérentes à l’audience et au retard des mentalités. Il crée en 2006, Yobbo Production et petit à petit, met en place les activités actuelles.

L’essentiel pour l’équipe est de sensibiliser le grand public à la notion de handicap. Côté personne handicapée, Handi.tv participe de leur reconnaissance. Côté valides, « le but est de vraiment changer le regard sur le handicap ». Avec une ambition : « faire se rencontrer des publics valides et non valides ». Il faut laisser du temps au temps…

Handi.tv, Yobbo Production, Résidence Mazarine Bâtiment A, 2 bd Albert Charrier, 13090 Aix-en-Provence. Tél 06 10 41 14 74, mail stephane.thau@gmail.com, site http://www.handi.tv

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard