Articles

Accueil > Actualités > G7 : les peuples d’abord, la finance dégage !

 

G7 : les peuples d’abord, la finance dégage !

11 septembre 2011

Alors que les grandes puissances étaient réunies à Marseille, cette fin de semaine, pour un G7 consacré à la finance mondiale, prés d’un millier de manifestants ont investi les quais du Vieux-Port, samedi, avec la ferme intention de se faire entendre. Au son des percussions d’une batucada, les militants ont défilé dans le centre-ville, redoublant d’efforts et d’imagination pour alpaguer les passants sur ce G-Rien ! Un écho qui a probablement résonné jusqu’aux oreilles des argentiers de la finance réunis non loin de là, au palais du Pharo. Alors que ces derniers cherchaient à envoyer des messages de confiance aux marchés financiers, sur toutes les lèvres des protestataires se dessinait une réponse simple : la fin des paradis fiscaux et un audit sur la dette.


 

« Chers concitoyens, chers contribuables, stop au vol des puissants ! » hurle le mégaphone. Réunis sur le Vieux Port derrière la bannière du collectif « Les peuples d’abord pas la finance », partis politiques à gauche de la gauche, collectifs, syndicats et associations, tous affichaient un seul mot d’ordre : « sonner les oreilles » des puissants argentiers du G7 rassemblés à quelques pas de là, au Palais du Pharo.

JPEG - 159.4 ko

Et le collectif, composé d’une quarantaine d’associations, n’avait pas lésiné sur les moyens. Stands, musique, batucada, déguisements, ils ont consciencieusement exploité tous les symboles de la rue, en commençant par rebaptiser l’artère de la République, « rue de la spéculation ». Pas de baguettes distribuées cette fois, mais une technologie de pointe en matière d’arsenal anti G7 ! Au rythme de la batucada Mulêketù, les militants ont déambulé dans les rues du centre-ville, remontant d’abord la Canebière, avant de s’ arrêter devant la banque CIC, où ils ont entonné sur un air de Brassens la « Chanson du maudit bankster », avant de se diriger vers la chambre de commerce et le centre Bourse, symboles de cette finance gangrénée.

JPEG - 192.7 ko

L’air est bon enfant mais les militants ne décolèrent pas. Michel Touzet, membre du NPA 13, dénonce une prise de décision unilatérale par un petit nombre de pays et de présidents : « On en a assez de payer, c’est au peuple de décider, le peuple d’abord », clame ce dernier. « Cette dette de la France et des autres pays est illégitime, elle est faite par ceux qui nous gouvernent. Ce n’est pas au peuple de payer. On réclame a minima un moratoire ou un audit sur cette dette, sans parler des dettes des pays du sud qui sont une infamie », reprend le militant. Aux côtés du collectif et non loin d’un avion spéculateur piquant du nez et d’une poule aux œufs d’or alimentant les cordons de la bourse de Wall-street, le thé de l’Eléphant des Fralib de Géménos coulait à flot, afin d’appeler la population à boycotter la marque : « On occupe notre usine depuis début septembre pour sauver nos emplois. C’est le capitalisme qui nous tue, il s’agit de licenciements boursiers, l’usine est rentable c’est pour ça qu’on est là », indique Gérard Cazorla, secrétaire CGT à l’usine Fralib.

JPEG - 183.7 ko

De Tarascon à Aubagne, en passant par Aix-en-Provence, militants et citoyens ont voulu dénoncer « la dictature des marchés financiers et les plans d’austérité ». Dans un climat de « ras-le-bol » général, en plus d’une provocation, ce sommet réunissant les puissances financières mondiales est perçu comme un moyen de renforcer les acteurs et mécanismes à l’origine de la crise. Certaines réunions ont déjà sérieusement marqué les esprits, mais avec la crise économique, ce G7-Finance prend une saveur encore plus amère pour les manifestants qui jugent ces symposiums tout simplement illégitimes : « Le continent africain n’est même pas représenté. Seuls les banquiers, les institutions de Bretton-Woods sont présents. La crise financière a entrainé une crise économique et sociale et les gouvernements ont spéculé sur les dettes publiques. Les promesses de réguler la finance n’ont pas été tenues. Nous refusons de payer pour les banques », scandent les militants.

Les paradis fiscaux dans le collimateur

Un engrenage et une crise structurelle, dont ils aimeraient bien sortir, avec pour commencer le rapatriement des capitaux vers leurs véritables destinataires. Pour symboliser cette fuite des billets vers les territoires à faible taux d’imposition, palmiers, transat et sable fin, figurant un paradis fiscal, ont été installés sur les quais. Une mise en scène satirique et burlesque orchestrée par l’ONG CCFD-Terre solidaire, suggérant aux passants de se faire prendre en photo avec M. Argent pour l’aider à quitter ces paradis fiscaux. « Avec cette campagne, on dénonce le transit d’argent vers ces paradis, comme Maurice, les Bahamas, ou Monaco. Cet argent devrait aller aux pays en développement. Les paradis fiscaux privent les pays du Sud de 800 milliards d’euros de ressources fiscales », explique Marie-Ange, de Terre-Solidaire. « Il y a deux ans, à Londres, des promesses avaient été faites, annonçant que le secret bancaire serait levé. Or, l’opacité financière se porte bien », dénonce le collectif.

JPEG - 165.1 ko

L’après-midi s’est refermée par un hakka altermondialiste contre les paradis fiscaux, clin d’œil à la coupe du monde de rugby et métaphore du vol opéré par ces territoires. Un premier coup d’essai et une chorégraphie qui resservira probablement en novembre prochain, lors du sommet du G20 prévu à Cannes.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

  • 4 mai

     

    Les trois grandes autorités juive, protestante et musulmane appellent ensemble au vote Macron, pas les catholiques

    Les trois grandes autorités juive, protestante et musulmane appellent ensemble au vote Macron. Aucun responsable catholique ne s’est joint à cette initiative inter-religieuse. Les trois principales autorités juive, protestante et musulmane, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le pasteur François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech appellent jeudi 4 mai "au vote républicain pour Emmanuel Macron" pour le second tour de l’élection présidentielle, dans une déclaration "d’une même voix". (...)

     

  • 24 avril

     

    #SansMoiLe7Mai

    le Hashtag #SansMoiLe7Mai, Décider de ne pas voter au second tour Avec #SansMoiLe7Mai, de nombreux internautes ont décidé de ne pas voter le 7 mai prochain. Pour des raisons diverses. Comme cet internaute, "on nous demande de choisir entre la haine des étrangers ou la haine des pauvres. Ou un autre "Ce score de Macron marque l’immaturité politique des Français totalement manipulés par les médias", ou d’autres mécontents/"Certains semblent répondre à Jean-Luc Mélenchon, qui a déclaré dimanche soir, qu’il demanderait l’avis de ses militants par vote électronique en vue du second (...)

     

  • 24 avril

     

    Le PS appelle à voter Emmanuel Macron au 2ème tour

    Le Parti socialiste appelle "à battre l’extrême droite" et donc "à voter" pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, a déclaré lundi Jean-Christophe Cambadélis. "Nous appelons à battre l’extrême droite, Marine Le Pen, et donc nous appelons à voter Macron. Cette prise de position a été unanime au sein du bureau national du PS et c’est suffisamment rare pour que ce soit souligné", a déclaré le premier secrétaire du PS au micro de BFMTV.

     

  • 24 avril

     

    Ces 56 communes où Marine Le Pen n’a recueilli aucune voix

    Ces 56 communes où Marine Le Pen n’a recueilli aucune voix "La candidate du Front national a réalisé un score historique avec plus de 7,5 millions de voix. Mais Marine Le Pen n’est pas pour autant populaire dans toutes les villes de France. Il existe même 56 communes où le Front national n’a obtenu strictement aucune voix. Il s’agit de petits villages avec moins de 100 inscrits sur les listes électorales. La majorité de ces bourgs se situe dans le sud-ouest de la France." http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/carte-ces-56-communes-ou-marine-le-pen-n-a-fait-aucune-voix_2159674.html#xtor=CS1-746

     

  • 4 avril

     

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms Le 8 avril symbolise l’union des Roms, qui se sont choisis en 1971 un hymne, un drapeau, une fête internationale : le « Romano Dives ». Pour sa 10ème édition, Latcho Divano célèbre cette journée phare à la Friche Belle-de-Mai, en proposant au public de découvrir l’action de terrain de chaque association militante et culturelle oeuvrant pour les Roms à Marseille, des activités pour tous, et un grand concert gratuit. Friche La Belle de Mai 41 rue Jobin - 13003 Marseille

     

Articles récents

Articles au hasard