Articles

Accueil > Euro med > Euroméditerranée > Films Femmes Méditerranée, Résistance et création

 

Films Femmes Méditerranée, Résistance et création

2 octobre 2013

Les 8ème rencontres Films Femmes Méditerranée (FFM) ont débuté le 25 septembre et se poursuivent jusqu’au 13 octobre, à Marseille, Aix, Toulon, Hyères et La Ciotat. Une trentaine de films du pourtour méditerranéen, créés par des femmes sont programmés. Focus spécial sur le samedi 28 septembre à la Villa méditerranée, qui, en entrée libre, offre une table ronde, « Résistance et création » avec cinq artistes et intellectuelles femmes de Méditerranée et la projection du film de la syrienne « Voyage dans la mémoire ».


 

JPEG - 27.6 ko
Extrait du film, le « Printemps d’Hana », de Sophie Zarifian et Simon Desjobert, projeté en entrée libre. Lundi 30 septembre, Maison de la Région. 18 H

Souhaitant faire « écho aux luttes des femmes des pays du sud pour exister et créer pleinement », les FFM misent sur le cinéma pour faire entendre leur voix. Cette année, plus de 30 films sont à l’affiche. C’est l’occasion de découvrir des films inédits et en avant première et souvent mal distribués ailleurs. Fictions, documentaires, longs et courts métrages, des perles rares qui viennent de Turquie, Georgie, Syrie, Italie, Algérie, Espagne, Tunisie, France...
En plus des projections, les FFM organisent des rencontres et débats. A ne pas manquer, samedi 28 septembre, à 15 h une table ronde, « Résistance et création » est donnée, en entrée libre, à la Villa Méditerranée. Cinq femmes écrivaines et cinéastes du sud sont invitées à débattre. Lydie Salvayre auteure française, avec un dernier ouvrage « Sept femmes », paru en avril 2013, sera sur place. Autre invitée, l’avocate algérienne, militante et femmes de lettres, Wassyla Tamzali est auteure « d’une Education algérienne. De la révolution à la décennie noire » paru en 2007. De son côté Hala Mohammad, également conviée à la table ronde, est une poète, écrivaine et réalisatrice de « Voyage dans la mémoire », un documentaire sur la résistance de trois intellectuels syriens. On notera aussi la présence de la réalisatrice algérienne Amina Zoubir, auteure du film « Un été à Alger » de 2012 et commissaire de l’exposition d’art contemporain, « La Scène algérienne », à Rosny-sur-seine en 2013. L’Italie sera représentée par la documentariste et actrice italienne Alessandra Celesia. Dans la foulée, à 17 heures, le film d’Hala Mohammad « Voyage dans la mémoire » sera projeté à la villa Méditerranée.

JPEG - 21.5 ko
la Française Lydie Salvayre
JPEG - 20.9 ko
la Syrienne Hala Mahammad
JPEG - 20.9 ko
l’Italienne Alessandra Celesia
JPEG - 21.2 ko
L’Algérienne Wassyla Tamzali
JPEG - 22.6 ko
l’Algérienne Amina Zoubir
JPEG - 41.9 ko
Extrait du film, « Voyage dans la mémoire » d’Hala Mohammad. Projeté le samedi 28 septembre. Villa Méditerranée. Entrée libre.

Vendredi 26, dans le cadre du colloque Langues des Signes et culture sourde en Méditerranée, qui se tient à la Villa Méditerranée jusqu’au 28 septembre, deux films, en entrée libre, reviennent sur cette problématique. Le court métrage « Jour Sourd » de Ran Kazkaz et Hanas Khalaf, raconte la vie d’un jeune sourd muet à Damas en Syrie.

JPEG - 28.8 ko

Puis le documentaire « Habana Muda », du producteur et réalisateur Eric Brach qui signe là un film qui se situe à Cuba.

JPEG - 41.2 ko
Extrait du film « Habana Muda », d’Eric Brach. Projeté, le 27 septembre, à la Villa Méditerranée. 17H30. Entrée libre

Le soir du vendredi, les Rencontres Films Femmes Méditerranée proposent une compétition de films courts. Les variétés programment 13 courts métrages de réalisatrices. A l’issue de la projection, les spectateurs pourront voter pour élire le film qui remportera le prix du public.
Lundi 30, à la Maison de la Région est programmé à 18 heures, le film « Le Printemps d’Hana » de Sophie Zarifian et Simon Desjobert, qui relate la vie de la jeune Hana qui vit au Caire et la société égyptienne de l’après Moubarak. L’entrée est libre. A 20 h, dans le même lieu, le film de l’espagnole Renate Costa « 108, Cuchillo de palo » retracera la vie des homosexuels au Paraguay qui seront arrêtés et torturés dans les années 80.

Tout le programme sur
www.films-femmes-med.org

 

 

Autres articles Euro medEuroméditerranée

 

Articles récents

Articles au hasard