Articles

Accueil > Actualités > Festival Européen de Théâtre pour Lycéens : un projet citoyen original

 

Festival Européen de Théâtre pour Lycéens : un projet citoyen original

20 juillet 2010

L’Institut Supérieur Marseille Cadenelle (ISMC), situé dans le 12e arrondissement a imaginé depuis près d’une décennie un étonnant projet. Le Festival Européen de Théâtre pour Lycéens implique les potaches, les personnels enseignants et non enseignants de ce lycée privé et à la fois, de d’autres établissements de formation. Cette biennale culturelle a été créée par des élèves pour d’autres élèves. L’an dernier, l’ISMC a accueilli huit délégations étrangères. L’institut escompte que ce Festival soit sélectionné dans les projets de « Marseille Provence 2013 ».


 

JPEG - 79.9 ko

« C’est un projet très humain, magnifique. Tous ceux qui ont vécu ce festival se demandent pourquoi il n’est pas davantage connu. On réussit quelque chose de très beau » s’exclame l’adjointe de direction Logistique-Environnement de l’ISMC, Marie-Agnès Laffon, à l’origine de l’initiative. Le 15 juin dernier, le Prix des « Elles de l’Economie » Action citoyenne, organisé par le groupe de presse Sud Infos lui avait été décerné. Sans fausse modestie, elle avait dédié le trophée à Charlotte Grawitz, la fondatrice de l’établissement. Membre du réseau Fares (Femmes actives, responsables et solidaires) –impliqué dans l’organisation de l’événement économique-, Marie-Agnès Laffon avait saisi l’opportunité d’inscrire cette manifestation européenne aux « Elles de l’Economie ».

« Compétences en cours d’acquisition, mises en œuvre dans le projet »

« Les premiers savoirs et compétences en cours d’acquisition dans les formations (dispensées par l’ISMC) sont mis en œuvre dans ce projet. La particularité est de réaliser un événement pour les lycéens et d’autres élèves européens par des jeunes en formation » résume la coordinatrice, Mme Laffon. Au départ, en 2002, l’initiative a démarré uniquement au sein de l’établissement. Le festival se déroule toujours dans l’enceinte de l’ISMC, qui présente l’avantage de posséder de grands espaces sur son site. Il mobilise les jeunes de BTS 1ère année, à l’époque énormément les BTS « assistantes secrétaires trilingues » ainsi que de « ventes et productions touristiques », « diététique », « animation et gestion touristiques locales » notamment. Des besoins étaient répertoriés dans divers domaines : traduction, communication orale et écrite, logistique, diététique via l’élaboration des menus. Le rôle de Marie-Agnès Laffon était de s’assurer de la bonne gestion et préparation de l’ensemble du projet à l’arrivée des délégations étrangères.

JPEG - 54.2 ko

L’année suivante, la manifestation implique d’autres écoles locales, soit des lycées professionnels soit des établissements de l’action sanitaire et sociale comme des IME (institut médico-éducatif). Cette collaboration a été facilitée par un réseau, « Sud Formation », regroupant 4 écoles sous contrat d’association dont l’ISMC. Leur particularité commune est d’avoir la même fondatrice en la personne de Charlotte Grawitz.

Dans un second temps, « nous avons ouvert notre champ de compétences vers des établissements partenaires, partageant les mêmes valeurs » explique Mme Laffon. Petit à petit, le projet s’est enrichi, consolidé au contact de ces écoles, dispensant des formations différentes. Par exemple, des jeunes de l’IME Les Chalets à Marseille ont assuré le service de l’inauguration. Le lycée Les Rochers à Salon-de-Provence a conçu les présents pour les délégations invitées tandis que le lycée Brise-lames de Martigues se chargeait des travaux de traduction.

Un prix au « Printemps des Lycéens et des Apprentis »

Le premier festival en 2002 a rassemblé six pays à Marseille : Espagne, France, Irlande, Italie, Portugal, Suède. Présenté au « Printemps des Lycéens et des Apprentis », la rencontre a obtenu le prix du projet citoyen le plus original. L’année suivante, huit pays participent. Le Festival réclame un travail de titan, et l’ISMC décide de l’inscrire en biennale et de faire circuler ce projet en l’exportant dans un pays européen tous les deux ans. L’école fut contrainte de prendre aussi en considération le budget conséquent. Une solidarité s’est mise en place, chaque festivalier donne une somme identique, fixée à près de 300 € pour les six jours de la programmation. En parallèle, la participation de l’établissement organisateur est la même quel que soit le pays d’origine des jeunes européens de la délégation : prise en charge du transport depuis leur capitale, hébergement, restauration, visite touristique,… Le financement provient notamment du Conseil régional PACA, du réseau « Sud Formation », d’établissements sponsors locaux.

JPEG - 45.8 ko

L’engagement des « Tréteaux du Charrel »

En 2005, la troisième édition décroche le « Label européen des langues ». Une charte est créée avec pour objectifs de favoriser l’organisation dans des pays de l’Union européenne et de développer des opérations bilatérales/multilatérales dans le champ de l’éducation et de la formation. L’an prochain, un lycée aux Pays-Bas organise la 5e édition, l’ISMC représente la France avec un groupe de 14 jeunes du 19 au 24 janvier parmi les neuf délégations européennes.

Si la méthodologie du projet est désormais bien assise, la biennale européenne garde toujours un esprit d’aventure. Car les élèves participants ne sont jamais les mêmes, à la fin de leur cycle au bout de deux ans, ils quittent l’établissement. « A chaque fois, on recommence à zéro » fait observer la coordinatrice. Marie-Agnès Laffon représente le trait d’union entre l’ISMC et le festival, par l’outil théâtral. En effet, elle fait partie depuis longtemps d’une compagnie de théâtre amateur, « Les Tréteaux du Charrel ». Des échanges se sont développés entre la troupe et l’école Cadenelle. L’idée a germé d’inventer un festival de théâtre. Le directeur Bruno Charbonnier soutient l’initiative, et suggère même une ouverture à l’international. Le président André Ori et ses complices des « Tréteaux de Charrel » jouent alors le jeu. Ils s’investissent totalement, « sans eux, il n’était pas possible de réaliser ce festival », se souvient Mme Laffon. Les « Tréteaux de Charrel » assurent toutes les compétences inhérentes au théâtre (régie, décor, atelier, costume,…).

« Une façon complémentaire de former »

La mobilisation au sein de l’ISMC est importante « parce qu’on y croit ». Ce projet est « porteur de valeurs, d’apprentissages, de pré-expériences professionnelles », s’enthousiasme-t-elle. « C’est une façon complémentaire de former » se convainc-t-elle.

Sur les planches, toutes les formes de théâtre sont admises. Chacune des neuf délégations présente un spectacle. Le règlement du festival n’impose rien, ni même le thème. Le spectateur peut découvrir du théâtre classique, contemporain, d’humour, musical, danse,…Les jeunes européens jouent dans la langue de leur pays. En amont, le lycée organisateur de la biennale demande à chaque délégation un synopsis de la pièce, qui sera ensuite traduit en cinq langues et distribué au public. Les comédiens en herbe « apportent sur scène, leurs cultures. C’est magique, extraordinaire ».

En marge du Festival officiel, l’ISMC a mis en place un « Off ». Entre chaque représentation, le temps libre est ainsi exploité grâce à une première expérimentation réussie en 2005. L’atelier théâtre du foyer de vie marseillais de « L’Astrée » –composé de jeunes adultes en situation de handicap- s’est produit, «  il s’est passé quelque chose entre les jeunes européens et ces jeunes de L’Astrée » nous dit émue Mme Laffon. Depuis, le Off se développe.

JPEG - 95.6 ko

Festival européen à Marseille en 2013

Après les Pays-Bas en 2011, le Festival européen fait un retour sur scène à Marseille tout logiquement en 2013 dans le cadre de la capitale européenne de la culture. L’événement de la Cadenelle fait partie des nombreux projets présentés à l’association « Marseille Provence 2013 ». Pour l’occasion, Marie-Agnès Laffon espère donner une dimension plus importante au Off. Le futur spectacle de l’ISMC sera présenté hors murs. Une incursion est programmée dans les quartiers Nord, la pièce française sera jouée dans les hangars du lycée St-André.

Finalement, sourit Marie-Agnès Laffon, «  on faisait du 2013 avant que le projet de capitale européenne de la culture ne soit retenu ».

Davantage de manifestations sont prévues à l’horizon 2013. Mais l’esprit du festival reste intact et repose toujours sur de mêmes valeurs partagées. Le projet est collectif, « sans les autres, on ne peut pas se réaliser. On fait du théâtre, un langage commun ». Il résulte d’ « additions de savoirs, de savoirs-faires, de compétences, mis à disposition par le cœur » nous dit-elle simplement. « Ce projet a du sens »…

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard