Articles

Accueil > Actualités > Expo : « Le cabinet de curiosités » de l’artiste Cyril Moulinié

 

Expo : « Le cabinet de curiosités » de l’artiste Cyril Moulinié

13 juin 2012

Cyril Moulinié, l’un des piliers de l’atelier Lebel, dans le 4ème, qui regroupe depuis des années des artistes issus de diverses disciplines, expose aujourd’hui « son cabinet de curiosités ». Sculpteur et peintre, maîtrisant une kyrielle de techniques, l’artiste plasticien passe de l’une à l’autre selon son envie, se jouant des matières, des couleurs et détournant l’usage habituel des objets. Son exposition offre l’opportunité de découvrir à des prix ateliers des œuvres toutes plus insolites les unes que les autres. D’un sceptre gratte-dos à une molaire géante en polystyrène, en passant par ses peintures de champignons et ses meubles récupérés et relookés, la visite est empreinte d’humour et de surprises.


 

JPEG - 107.2 ko
Les colliers baby-foot bling-bling

Artiste plasticien, peintre décorateur-sculpteur, Cyril Moulinié puise son inspiration autant dans le contemporain que dans l’histoire de la représentation plastique et picturale. L’exposition qui se tient actuellement à l’atelier Lebel et dure jusqu’au 22 juin, « est la continuité du premier cabinet de curiosité que j’avais fait l’année dernière », explique-t-il.
Son travail s’inscrit dans la tradition des cabinets de curiosités. Nés à la renaissance, ces ancêtres des musées, exposaient dans un lieu des objets aussi divers que variés et inédits. Ces collections étaient rassemblées par des passionnés voire des têtes couronnées et présentaient des objets rares et bizarres et d’autres issus de l’histoire naturelle. Ces étranges musées entreposaient autant des matières animales sinon humaines, qui étaient à l’époque plongées dans le formol, comme des animaux empaillés, insectes, herbiers, fossiles que des œuvres d’art. Contribuant à l’essor de la science, ils étaient montrés dans les foires. De la curiosité au mauvais goût, il n’y avait évidemment qu’un pas. Dans la lignée, Cyril Moulinié aime à citer aussi le musée Spitzner. Apparu au milieu du XIXème, ce musée de curiosités médicales avec des cires anatomiques, reproduisait les différentes pathologies connues du corps humain et a fortement marqué l’esprit du peintre surréaliste Paul Delvaux dans les années 1930.

JPEG - 91.1 ko
Le pouce de Caesar en porte-clefs

L’expo rassemble donc des œuvres toute accompagnées d’un texte se disant pédagogique qui tombe ici de manière décalée et humoristique. Les pouces couleurs bronze, en résine polyuréthane présents partout dans l’expo sont « Une déclinaison du pouce de l’artiste Caesar ». « The Magic Caesar thumb » ( Les pouces magiques de Caesar) font office de porte-clefs, porte-bonheur, « C’est la chance au grattage et pour les artistes, la chance aux subventions pour 2013 ! » commente-t-il, non sans humour.

JPEG - 58.8 ko
Le gold Finger

Le « Gold finger » est dans la continuité des pouces, une patère en forme de pouce « qui n’est pas seulement une patère performante au design exceptionnel, c’est aussi un porte porte-clefs, porte-bonheur, c’est-à-dire qu’on peut accrocher à la patère, le fameux porte-clefs, porte-bonheur ». Plus loin, dans la série détournement d’objet, le sceptre royal peut servir de gratte-dos. De son côté, « The scratch head » est « toujours une déclinaison des doigts », « c’est une poignée de porte qui peut servir à se gratter la tête ou le dos ».

JPEG - 68.7 ko
Les « gratte-tête »

Des colliers baby foot bling-bling, des oreillers en béton
On pourra repérer également des colliers totalement bling- bling, des colliers dorés avec comme pendentifs voyants des joueurs de baby foot. « Le collier baby-foot n’est pas qu’une simple parure bling-bling raffinée c’est aussi le pouvoir d’influencer le score des matchs de l’OM » décrit avec grand sérieux le texte en dessous.

JPEG - 67.2 ko
Le cochon ready-made

On trouvera au hasard de la visite, des oreillers en béton « Pour se reposer ! C’est toujours un décalage par rapport à la fonction première de l’objet ». Ou bien un cochon couleur métal, avec un manche pour promener le cochon dans le jeu « c’est un ready made en hommage au film de Marguerite Duras, Le camion avec Gérard Depardieu . » Dans la foulée un petit texte précise le ready-made : « Si on jouait au cochon. Cochon qui s’en dédit. Nous n’avons pas gardé les cochons ensemble, se demander si c’est du lard ou du cochon, etc. (Le ready-made inventé par Marcel Duchamp est un objet trouvé considéré comme un objet d’art). Dans la famille loufoque, on demandera la molaire géante, « un objet décoratif », en polystyrène, enduit et recouvert de peinture acrylique. Un objet d’une grande finesse à avoir dans tous les beaux salons !

Légumes et champignons en peinture

JPEG - 44.3 ko
JPEG - 109.6 ko

Pour les peintures de légumes tels artichaut, aubergine et champignons, peintes à l’acryliques sur toile avec une technique sur glacis ; « c’est reprendre l’idée de la planche de botanique dans les vieux dictionnaires, type Larousse » décrit l’artiste. « Les gens pourront les mettre dans leur cuisine, leur salles à manger ou pour décorer des restaurants ». Et pour la touche finale de l’expo, une peinture d’œil humain, toujours dans l’esprit cabinet de curiosités. En prime de cette œuvre une leçon de science des plus passionnantes « les différents yeux du monde animal ont des caractéristiques optiques très différentes, souvent liées au mode de vie de l’animal, l’œil humain peut différencier près de 8 millions de nuances dans les couleurs »

JPEG - 82.5 ko
Les pictos discos

On passe aussi rapidement à l’ère contemporaine, avec des pictogrammes, carrés d’acryliques sur médium, aux couleurs résolument plus flashy et pailletées. « Ce sont des carrés qui s’emboitent, on peut faire des rébus, on peut faire une phrase. » Un texte accompagne ces pictos stipulant qu’ « un pictogramme est une représentation graphique schématique stylisée et en fonction des signes. Dans les langues écrites il ne transcrit pas la langue orale, tandis que dans les langues non écrites, il fait fonction d’écriture. Les paillettes donnent le côté disco …. »

Cabinet de curiosités de Cyril Moulinié
jusqu’au 22 juin
Atelier Lebel ; 5 rue Lacepède, 13004 Marseille. M° Cinq avenues
blog

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard