Articles

Accueil > Actualités > Eau : Danielle Mitterrand à Marseille

 

Eau : Danielle Mitterrand à Marseille

24 septembre 2010

Europe Ecologie s’empare une nouvelle fois de la question de l’eau à l’occasion de la visite sur Marseille de Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France Libertés. Hier, se sont succédées une Rencontre régionale sur la gestion responsable et solidaire de l’eau avec des élus locaux à l’Hôtel de Région, la « Chaîne humaine des Porteurs d’eau » sur le Vieux Port et la projection de la première du film « Water makes money ». Ce documentaire de Leslie Franke et Herlodor Lorenz a été diffusé en simultané dans une centaine de villes, en France, en Europe et aux Etats-Unis.


 

JPEG - 50.4 ko
Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France Libertés

Localement, l’enjeu de l’eau est double et Europe Ecologie ne cache pas sa satisfaction d’avoir le soutien de Mme Mitterrand. Sébastien Barles rappelle la préparation de l’organisation d’un forum alternatif, en parallèle de l’événement officiel, le Forum Mondial de l’eau en 2012 à Marseille. Et le combat pour un retour à la gestion publique de l’eau sur l’aire phocéenne est plus que jamais d’actualité. En effet, le contrat de délégation de service public (DSP) parvient à son terme le 31 décembre 2012 pour l’assainissement, et l’année suivante pour l’alimentation en eau.

L’eau est précieuse, rare, un bien fondamental. Mais faut-il parvenir à en persuader les décideurs de la planète. A Mexico, lors du Forum Mondial de l’eau de 2006, des propositions avaient été formulées notamment par la Fondation Danielle Mitterrand. La veuve de l’ancien président de la République en avait retiré quelque frustration, « ils (les organisateurs) m’ont donné la parole. Ils écoutent mais n’avancent pas. Et cela ne change rien dans leur façon d’être ». L’ex-première Dame ne mâche pas ses mots, « ils n’ont aucune légitimité pour parler de la gestion mondiale de l’eau, ça ne les intéresse pas. C’est un tel business, géré par des présidents de multinationales. C’est un forum commercial ». Si elle garde confiance dans le combat des Verts, elle n’en demeure pas moins dubitative sur les bénéfices d’un forum alternatif au vu de son expérience pragmatique.

JPEG - 75.1 ko
Aux côtés de Mme Mitterrand, Mmes Poncet-Ramade, Vichnievsky, MM. Touly, Bennahmias

Mexico, Johannesburg…et la « feuille d’eau »

Sentiment similaire pour le Sommet de la Terre. Elle se souvient de celui de Johannesburg en 2002, « c’était impossible, il n’y avait que des publicités de multinationales ». Cependant, des ateliers ont pu se constituer pour entamer une réflexion sur les statuts, les fondamentaux des « Porteurs d’eau ». Comment diffuser un message sur la protection de l’eau ? « Il faudrait un objet utile. De là est née la « feuille d’eau » » souligne Danielle Mitterrand. Cette « feuille d’eau », bouteille signée par STARCK symbolise le droit d’accès à l’eau pour tous. Une inscription y est gravée : « Bien commun de l’humanité, l’eau n’a pas de prix ».

La Fondation France Libertés s’implique fortement depuis plus d’une décennie pour faire du droit d’accès à l’eau potable pour tous, un droit humain universel. Cette démarche, prônant une gestion publique transparente et écologique est aujourd’hui le fondement de l’organisation. La campagne « Porteurs d’eau » en est l’un des axes forts. Lancée en juin dernier, elle se poursuit jusqu’au prochain Forum Mondial de l’eau à Marseille. Le Porteur d’eau peut être un citoyen, un groupe ou une collectivité. En signant la Charte de la Fondation Danielle Mitterrand, il s’engage à respecter, à se conformer dans sa vie quotidienne à porter le message d’une prise de conscience et de responsabilité pour la sauvegarde de l’eau. Le mouvement des Porteurs d’eau, né au Canada est relayé en France par « France Libertés ». « Une bonne politique peut vous amener à faire une bonne gouvernance de l’eau d’où l’existence de cette Charte » insiste Danielle Mitterrand.

JPEG - 74.1 ko
Les militants d’Europe Ecologie, des sympathisants, Mme Mitterrand avec leur banderole "L’eau n’est pas une marchandise"

Mobilisation autour d’un forum alternatif en 2012

Il y a douze ans, 15 personnes l’entouraient. Actuellement, plusieurs centaines ont adhéré au projet citoyen. Depuis la première campagne en juin, on recense plus de 200 000 Porteurs d’eau. Hier soir, rassemblés sur le Vieux Port, des marseillais avaient relevé le défi, ils formaient la « Chaîne humaine des Porteurs d’eau » entre la mairie et la Communauté urbaine de Marseille.

A l’approche du Forum Mondial de l’Eau, le collectif « Eau Marseille » s’active pour proposer une rencontre alternative. Il tente de rassembler des associations de France et de l’étranger, des organisations syndicales de différents échelons. Jean-Luc Touly, de « France Libertés » indique la présence de quelques grandes organisations mondiales, le Conseil des Canadiens et sa présidente Maude Barlow, Public Citizen des USA, Reclaiming Public Water et Acquattac. Josiane Teissier, du collectif « Eau Marseille » souligne « on ne va pas se priver de présence de politiques. Nous avons la volonté d’avancer. La nouveauté : des directions de partis politiques nous rejoignent ». Le forum off se déroulera juste avant l’événement officiel, « ce n’est pas anodin » en estimant que c’est une opportunité. Laurence Vichnievsky, conseillère régionale d’Europe Ecologie ajoute toutefois « nous irons au Forum Mondial de l’Eau car il faut y être. Déjà pour dire que nous ne sommes pas d’accord ».

JPEG - 53.3 ko
Deux Porteurs d’eau et la "feuille d’eau"

Partenariat public pour un Forum Mondial de l’Eau ?

Ce Forum Mondial de l’Eau avait fait l’objet de violentes critiques déjà au printemps. Europe Ecologie reproche une collusion public-privé. L’organisateur de cette manifestation est le Conseil Mondial de l’Eau. Son président est Loïc Fauchon, également président de la Société des Eaux de Marseille (SEM). La SEM est détenue à 100 % par Veolia Environnement. Le Conseil regroupe d’autres entreprises privées tels Suez, Areva, Evian-Volvic. Le Forum Mondial de l’Eau réclame plusieurs millions d’€ aux collectivités. La Ville de Marseille intervient notamment à hauteur de 5 millions d’€. Europe Ecologie à juste titre soulève le problème de l’argent public dans ce dossier. Si la Région devrait apporter un financement à l’événement 2012, les élus régionaux Europe Ecologie tentent de convaincre l’institution d’apporter son soutien au Forum alternatif.

<idoc2556|center>

Pour une gestion publique de l’eau à Marseille

Laurence Vichnievsky évoque le deuxième enjeu local avec la reconduction du contrat entre la SEM et Marseille Provence Métropole. Selon Mme Vichnievsky, Europe Ecologie appuiera toute décision, relative à l’ouverture sur une délégation de service public, « cette alternative est une réponse à l’opacité d’un système. Une entreprise est là pour faire du profit, non pour faire des cadeaux ». Les écologistes revendiquent un tarif de l’eau progressif, en fonction de la consommation. Le principe serait la gratuité pour les 40 premiers litres d’eau par habitant. Les litres supplémentaires seraient ensuite payants.

Michel Partage, élu du Var, président de l’association EAU (élus, associations, usagers) partage l’avis de l’élu régional, Jacques Lerichomme (Front de Gauche) sur la diversité des familles politiques engagées sur la problématique de l’eau. Ce dernier précise que « nous avons un collectif unitaire, une institution (la Région), une association (Fondation Danielle Mitterrand) ». Les choses évoluent en s’appuyant sur l’exemple de « la Maison de l’eau régionale qui sera dirigée par Gérard Piel (Front de Gauche) ».

« L’eau nous apprend la liberté »

Le 15 décembre prochain, Danielle Mitterrand, à l’invitation de Michèle Rivasi, députée européenne d’Europe Ecologie portera la bonne parole devant le Parlement européen afin de le sensibiliser aux questions de l’eau… A l’image de propos métaphoriques tenus par Mme Mitterrand ce jeudi, « l’eau est libre, elle traverse les frontières. Elle nous apporte la vie. Les villes sont construites autour de l’eau. Elle nous apprend la liberté, l’histoire de la Terre. Quelle meilleure formatrice ? ». Oui, pourtant l’eau reste soumise au pouvoir de l’argent.

Pour plus d’infos, Fondation France Libertés, http://www.france-libertes.org, film « Water makes money », http://www.watermakesmoney.com

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard