Articles

Accueil > Actualités > Eau : Danielle Mitterrand à Marseille

 

Eau : Danielle Mitterrand à Marseille

24 septembre 2010

Europe Ecologie s’empare une nouvelle fois de la question de l’eau à l’occasion de la visite sur Marseille de Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France Libertés. Hier, se sont succédées une Rencontre régionale sur la gestion responsable et solidaire de l’eau avec des élus locaux à l’Hôtel de Région, la « Chaîne humaine des Porteurs d’eau » sur le Vieux Port et la projection de la première du film « Water makes money ». Ce documentaire de Leslie Franke et Herlodor Lorenz a été diffusé en simultané dans une centaine de villes, en France, en Europe et aux Etats-Unis.


 

JPEG - 50.4 ko
Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France Libertés

Localement, l’enjeu de l’eau est double et Europe Ecologie ne cache pas sa satisfaction d’avoir le soutien de Mme Mitterrand. Sébastien Barles rappelle la préparation de l’organisation d’un forum alternatif, en parallèle de l’événement officiel, le Forum Mondial de l’eau en 2012 à Marseille. Et le combat pour un retour à la gestion publique de l’eau sur l’aire phocéenne est plus que jamais d’actualité. En effet, le contrat de délégation de service public (DSP) parvient à son terme le 31 décembre 2012 pour l’assainissement, et l’année suivante pour l’alimentation en eau.

L’eau est précieuse, rare, un bien fondamental. Mais faut-il parvenir à en persuader les décideurs de la planète. A Mexico, lors du Forum Mondial de l’eau de 2006, des propositions avaient été formulées notamment par la Fondation Danielle Mitterrand. La veuve de l’ancien président de la République en avait retiré quelque frustration, « ils (les organisateurs) m’ont donné la parole. Ils écoutent mais n’avancent pas. Et cela ne change rien dans leur façon d’être ». L’ex-première Dame ne mâche pas ses mots, « ils n’ont aucune légitimité pour parler de la gestion mondiale de l’eau, ça ne les intéresse pas. C’est un tel business, géré par des présidents de multinationales. C’est un forum commercial ». Si elle garde confiance dans le combat des Verts, elle n’en demeure pas moins dubitative sur les bénéfices d’un forum alternatif au vu de son expérience pragmatique.

JPEG - 75.1 ko
Aux côtés de Mme Mitterrand, Mmes Poncet-Ramade, Vichnievsky, MM. Touly, Bennahmias

Mexico, Johannesburg…et la « feuille d’eau »

Sentiment similaire pour le Sommet de la Terre. Elle se souvient de celui de Johannesburg en 2002, « c’était impossible, il n’y avait que des publicités de multinationales ». Cependant, des ateliers ont pu se constituer pour entamer une réflexion sur les statuts, les fondamentaux des « Porteurs d’eau ». Comment diffuser un message sur la protection de l’eau ? « Il faudrait un objet utile. De là est née la « feuille d’eau » » souligne Danielle Mitterrand. Cette « feuille d’eau », bouteille signée par STARCK symbolise le droit d’accès à l’eau pour tous. Une inscription y est gravée : « Bien commun de l’humanité, l’eau n’a pas de prix ».

La Fondation France Libertés s’implique fortement depuis plus d’une décennie pour faire du droit d’accès à l’eau potable pour tous, un droit humain universel. Cette démarche, prônant une gestion publique transparente et écologique est aujourd’hui le fondement de l’organisation. La campagne « Porteurs d’eau » en est l’un des axes forts. Lancée en juin dernier, elle se poursuit jusqu’au prochain Forum Mondial de l’eau à Marseille. Le Porteur d’eau peut être un citoyen, un groupe ou une collectivité. En signant la Charte de la Fondation Danielle Mitterrand, il s’engage à respecter, à se conformer dans sa vie quotidienne à porter le message d’une prise de conscience et de responsabilité pour la sauvegarde de l’eau. Le mouvement des Porteurs d’eau, né au Canada est relayé en France par « France Libertés ». « Une bonne politique peut vous amener à faire une bonne gouvernance de l’eau d’où l’existence de cette Charte » insiste Danielle Mitterrand.

JPEG - 74.1 ko
Les militants d’Europe Ecologie, des sympathisants, Mme Mitterrand avec leur banderole "L’eau n’est pas une marchandise"

Mobilisation autour d’un forum alternatif en 2012

Il y a douze ans, 15 personnes l’entouraient. Actuellement, plusieurs centaines ont adhéré au projet citoyen. Depuis la première campagne en juin, on recense plus de 200 000 Porteurs d’eau. Hier soir, rassemblés sur le Vieux Port, des marseillais avaient relevé le défi, ils formaient la « Chaîne humaine des Porteurs d’eau » entre la mairie et la Communauté urbaine de Marseille.

A l’approche du Forum Mondial de l’Eau, le collectif « Eau Marseille » s’active pour proposer une rencontre alternative. Il tente de rassembler des associations de France et de l’étranger, des organisations syndicales de différents échelons. Jean-Luc Touly, de « France Libertés » indique la présence de quelques grandes organisations mondiales, le Conseil des Canadiens et sa présidente Maude Barlow, Public Citizen des USA, Reclaiming Public Water et Acquattac. Josiane Teissier, du collectif « Eau Marseille » souligne « on ne va pas se priver de présence de politiques. Nous avons la volonté d’avancer. La nouveauté : des directions de partis politiques nous rejoignent ». Le forum off se déroulera juste avant l’événement officiel, « ce n’est pas anodin » en estimant que c’est une opportunité. Laurence Vichnievsky, conseillère régionale d’Europe Ecologie ajoute toutefois « nous irons au Forum Mondial de l’Eau car il faut y être. Déjà pour dire que nous ne sommes pas d’accord ».

JPEG - 53.3 ko
Deux Porteurs d’eau et la "feuille d’eau"

Partenariat public pour un Forum Mondial de l’Eau ?

Ce Forum Mondial de l’Eau avait fait l’objet de violentes critiques déjà au printemps. Europe Ecologie reproche une collusion public-privé. L’organisateur de cette manifestation est le Conseil Mondial de l’Eau. Son président est Loïc Fauchon, également président de la Société des Eaux de Marseille (SEM). La SEM est détenue à 100 % par Veolia Environnement. Le Conseil regroupe d’autres entreprises privées tels Suez, Areva, Evian-Volvic. Le Forum Mondial de l’Eau réclame plusieurs millions d’€ aux collectivités. La Ville de Marseille intervient notamment à hauteur de 5 millions d’€. Europe Ecologie à juste titre soulève le problème de l’argent public dans ce dossier. Si la Région devrait apporter un financement à l’événement 2012, les élus régionaux Europe Ecologie tentent de convaincre l’institution d’apporter son soutien au Forum alternatif.

<idoc2556|center>

Pour une gestion publique de l’eau à Marseille

Laurence Vichnievsky évoque le deuxième enjeu local avec la reconduction du contrat entre la SEM et Marseille Provence Métropole. Selon Mme Vichnievsky, Europe Ecologie appuiera toute décision, relative à l’ouverture sur une délégation de service public, « cette alternative est une réponse à l’opacité d’un système. Une entreprise est là pour faire du profit, non pour faire des cadeaux ». Les écologistes revendiquent un tarif de l’eau progressif, en fonction de la consommation. Le principe serait la gratuité pour les 40 premiers litres d’eau par habitant. Les litres supplémentaires seraient ensuite payants.

Michel Partage, élu du Var, président de l’association EAU (élus, associations, usagers) partage l’avis de l’élu régional, Jacques Lerichomme (Front de Gauche) sur la diversité des familles politiques engagées sur la problématique de l’eau. Ce dernier précise que « nous avons un collectif unitaire, une institution (la Région), une association (Fondation Danielle Mitterrand) ». Les choses évoluent en s’appuyant sur l’exemple de « la Maison de l’eau régionale qui sera dirigée par Gérard Piel (Front de Gauche) ».

« L’eau nous apprend la liberté »

Le 15 décembre prochain, Danielle Mitterrand, à l’invitation de Michèle Rivasi, députée européenne d’Europe Ecologie portera la bonne parole devant le Parlement européen afin de le sensibiliser aux questions de l’eau… A l’image de propos métaphoriques tenus par Mme Mitterrand ce jeudi, « l’eau est libre, elle traverse les frontières. Elle nous apporte la vie. Les villes sont construites autour de l’eau. Elle nous apprend la liberté, l’histoire de la Terre. Quelle meilleure formatrice ? ». Oui, pourtant l’eau reste soumise au pouvoir de l’argent.

Pour plus d’infos, Fondation France Libertés, http://www.france-libertes.org, film « Water makes money », http://www.watermakesmoney.com

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

  • 4 mai

     

    Les trois grandes autorités juive, protestante et musulmane appellent ensemble au vote Macron, pas les catholiques

    Les trois grandes autorités juive, protestante et musulmane appellent ensemble au vote Macron. Aucun responsable catholique ne s’est joint à cette initiative inter-religieuse. Les trois principales autorités juive, protestante et musulmane, le grand rabbin de France Haïm Korsia, le pasteur François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech appellent jeudi 4 mai "au vote républicain pour Emmanuel Macron" pour le second tour de l’élection présidentielle, dans une déclaration "d’une même voix". (...)

     

  • 24 avril

     

    #SansMoiLe7Mai

    le Hashtag #SansMoiLe7Mai, Décider de ne pas voter au second tour Avec #SansMoiLe7Mai, de nombreux internautes ont décidé de ne pas voter le 7 mai prochain. Pour des raisons diverses. Comme cet internaute, "on nous demande de choisir entre la haine des étrangers ou la haine des pauvres. Ou un autre "Ce score de Macron marque l’immaturité politique des Français totalement manipulés par les médias", ou d’autres mécontents/"Certains semblent répondre à Jean-Luc Mélenchon, qui a déclaré dimanche soir, qu’il demanderait l’avis de ses militants par vote électronique en vue du second (...)

     

  • 24 avril

     

    Le PS appelle à voter Emmanuel Macron au 2ème tour

    Le Parti socialiste appelle "à battre l’extrême droite" et donc "à voter" pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, a déclaré lundi Jean-Christophe Cambadélis. "Nous appelons à battre l’extrême droite, Marine Le Pen, et donc nous appelons à voter Macron. Cette prise de position a été unanime au sein du bureau national du PS et c’est suffisamment rare pour que ce soit souligné", a déclaré le premier secrétaire du PS au micro de BFMTV.

     

  • 24 avril

     

    Ces 56 communes où Marine Le Pen n’a recueilli aucune voix

    Ces 56 communes où Marine Le Pen n’a recueilli aucune voix "La candidate du Front national a réalisé un score historique avec plus de 7,5 millions de voix. Mais Marine Le Pen n’est pas pour autant populaire dans toutes les villes de France. Il existe même 56 communes où le Front national n’a obtenu strictement aucune voix. Il s’agit de petits villages avec moins de 100 inscrits sur les listes électorales. La majorité de ces bourgs se situe dans le sud-ouest de la France." http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/carte-ces-56-communes-ou-marine-le-pen-n-a-fait-aucune-voix_2159674.html#xtor=CS1-746

     

  • 4 avril

     

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms

    Romano Dives | Journée Internationale des Roms Le 8 avril symbolise l’union des Roms, qui se sont choisis en 1971 un hymne, un drapeau, une fête internationale : le « Romano Dives ». Pour sa 10ème édition, Latcho Divano célèbre cette journée phare à la Friche Belle-de-Mai, en proposant au public de découvrir l’action de terrain de chaque association militante et culturelle oeuvrant pour les Roms à Marseille, des activités pour tous, et un grand concert gratuit. Friche La Belle de Mai 41 rue Jobin - 13003 Marseille

     

Articles récents

Articles au hasard