Articles

Accueil > Actualités > Eau : Danielle Mitterrand à Marseille

 

Eau : Danielle Mitterrand à Marseille

24 septembre 2010

Europe Ecologie s’empare une nouvelle fois de la question de l’eau à l’occasion de la visite sur Marseille de Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France Libertés. Hier, se sont succédées une Rencontre régionale sur la gestion responsable et solidaire de l’eau avec des élus locaux à l’Hôtel de Région, la « Chaîne humaine des Porteurs d’eau » sur le Vieux Port et la projection de la première du film « Water makes money ». Ce documentaire de Leslie Franke et Herlodor Lorenz a été diffusé en simultané dans une centaine de villes, en France, en Europe et aux Etats-Unis.


 

JPEG - 50.4 ko
Danielle Mitterrand, présidente de la Fondation France Libertés

Localement, l’enjeu de l’eau est double et Europe Ecologie ne cache pas sa satisfaction d’avoir le soutien de Mme Mitterrand. Sébastien Barles rappelle la préparation de l’organisation d’un forum alternatif, en parallèle de l’événement officiel, le Forum Mondial de l’eau en 2012 à Marseille. Et le combat pour un retour à la gestion publique de l’eau sur l’aire phocéenne est plus que jamais d’actualité. En effet, le contrat de délégation de service public (DSP) parvient à son terme le 31 décembre 2012 pour l’assainissement, et l’année suivante pour l’alimentation en eau.

L’eau est précieuse, rare, un bien fondamental. Mais faut-il parvenir à en persuader les décideurs de la planète. A Mexico, lors du Forum Mondial de l’eau de 2006, des propositions avaient été formulées notamment par la Fondation Danielle Mitterrand. La veuve de l’ancien président de la République en avait retiré quelque frustration, « ils (les organisateurs) m’ont donné la parole. Ils écoutent mais n’avancent pas. Et cela ne change rien dans leur façon d’être ». L’ex-première Dame ne mâche pas ses mots, « ils n’ont aucune légitimité pour parler de la gestion mondiale de l’eau, ça ne les intéresse pas. C’est un tel business, géré par des présidents de multinationales. C’est un forum commercial ». Si elle garde confiance dans le combat des Verts, elle n’en demeure pas moins dubitative sur les bénéfices d’un forum alternatif au vu de son expérience pragmatique.

JPEG - 75.1 ko
Aux côtés de Mme Mitterrand, Mmes Poncet-Ramade, Vichnievsky, MM. Touly, Bennahmias

Mexico, Johannesburg…et la « feuille d’eau »

Sentiment similaire pour le Sommet de la Terre. Elle se souvient de celui de Johannesburg en 2002, « c’était impossible, il n’y avait que des publicités de multinationales ». Cependant, des ateliers ont pu se constituer pour entamer une réflexion sur les statuts, les fondamentaux des « Porteurs d’eau ». Comment diffuser un message sur la protection de l’eau ? « Il faudrait un objet utile. De là est née la « feuille d’eau » » souligne Danielle Mitterrand. Cette « feuille d’eau », bouteille signée par STARCK symbolise le droit d’accès à l’eau pour tous. Une inscription y est gravée : « Bien commun de l’humanité, l’eau n’a pas de prix ».

La Fondation France Libertés s’implique fortement depuis plus d’une décennie pour faire du droit d’accès à l’eau potable pour tous, un droit humain universel. Cette démarche, prônant une gestion publique transparente et écologique est aujourd’hui le fondement de l’organisation. La campagne « Porteurs d’eau » en est l’un des axes forts. Lancée en juin dernier, elle se poursuit jusqu’au prochain Forum Mondial de l’eau à Marseille. Le Porteur d’eau peut être un citoyen, un groupe ou une collectivité. En signant la Charte de la Fondation Danielle Mitterrand, il s’engage à respecter, à se conformer dans sa vie quotidienne à porter le message d’une prise de conscience et de responsabilité pour la sauvegarde de l’eau. Le mouvement des Porteurs d’eau, né au Canada est relayé en France par « France Libertés ». « Une bonne politique peut vous amener à faire une bonne gouvernance de l’eau d’où l’existence de cette Charte » insiste Danielle Mitterrand.

JPEG - 74.1 ko
Les militants d’Europe Ecologie, des sympathisants, Mme Mitterrand avec leur banderole "L’eau n’est pas une marchandise"

Mobilisation autour d’un forum alternatif en 2012

Il y a douze ans, 15 personnes l’entouraient. Actuellement, plusieurs centaines ont adhéré au projet citoyen. Depuis la première campagne en juin, on recense plus de 200 000 Porteurs d’eau. Hier soir, rassemblés sur le Vieux Port, des marseillais avaient relevé le défi, ils formaient la « Chaîne humaine des Porteurs d’eau » entre la mairie et la Communauté urbaine de Marseille.

A l’approche du Forum Mondial de l’Eau, le collectif « Eau Marseille » s’active pour proposer une rencontre alternative. Il tente de rassembler des associations de France et de l’étranger, des organisations syndicales de différents échelons. Jean-Luc Touly, de « France Libertés » indique la présence de quelques grandes organisations mondiales, le Conseil des Canadiens et sa présidente Maude Barlow, Public Citizen des USA, Reclaiming Public Water et Acquattac. Josiane Teissier, du collectif « Eau Marseille » souligne « on ne va pas se priver de présence de politiques. Nous avons la volonté d’avancer. La nouveauté : des directions de partis politiques nous rejoignent ». Le forum off se déroulera juste avant l’événement officiel, « ce n’est pas anodin » en estimant que c’est une opportunité. Laurence Vichnievsky, conseillère régionale d’Europe Ecologie ajoute toutefois « nous irons au Forum Mondial de l’Eau car il faut y être. Déjà pour dire que nous ne sommes pas d’accord ».

JPEG - 53.3 ko
Deux Porteurs d’eau et la "feuille d’eau"

Partenariat public pour un Forum Mondial de l’Eau ?

Ce Forum Mondial de l’Eau avait fait l’objet de violentes critiques déjà au printemps. Europe Ecologie reproche une collusion public-privé. L’organisateur de cette manifestation est le Conseil Mondial de l’Eau. Son président est Loïc Fauchon, également président de la Société des Eaux de Marseille (SEM). La SEM est détenue à 100 % par Veolia Environnement. Le Conseil regroupe d’autres entreprises privées tels Suez, Areva, Evian-Volvic. Le Forum Mondial de l’Eau réclame plusieurs millions d’€ aux collectivités. La Ville de Marseille intervient notamment à hauteur de 5 millions d’€. Europe Ecologie à juste titre soulève le problème de l’argent public dans ce dossier. Si la Région devrait apporter un financement à l’événement 2012, les élus régionaux Europe Ecologie tentent de convaincre l’institution d’apporter son soutien au Forum alternatif.

<idoc2556|center>

Pour une gestion publique de l’eau à Marseille

Laurence Vichnievsky évoque le deuxième enjeu local avec la reconduction du contrat entre la SEM et Marseille Provence Métropole. Selon Mme Vichnievsky, Europe Ecologie appuiera toute décision, relative à l’ouverture sur une délégation de service public, « cette alternative est une réponse à l’opacité d’un système. Une entreprise est là pour faire du profit, non pour faire des cadeaux ». Les écologistes revendiquent un tarif de l’eau progressif, en fonction de la consommation. Le principe serait la gratuité pour les 40 premiers litres d’eau par habitant. Les litres supplémentaires seraient ensuite payants.

Michel Partage, élu du Var, président de l’association EAU (élus, associations, usagers) partage l’avis de l’élu régional, Jacques Lerichomme (Front de Gauche) sur la diversité des familles politiques engagées sur la problématique de l’eau. Ce dernier précise que « nous avons un collectif unitaire, une institution (la Région), une association (Fondation Danielle Mitterrand) ». Les choses évoluent en s’appuyant sur l’exemple de « la Maison de l’eau régionale qui sera dirigée par Gérard Piel (Front de Gauche) ».

« L’eau nous apprend la liberté »

Le 15 décembre prochain, Danielle Mitterrand, à l’invitation de Michèle Rivasi, députée européenne d’Europe Ecologie portera la bonne parole devant le Parlement européen afin de le sensibiliser aux questions de l’eau… A l’image de propos métaphoriques tenus par Mme Mitterrand ce jeudi, « l’eau est libre, elle traverse les frontières. Elle nous apporte la vie. Les villes sont construites autour de l’eau. Elle nous apprend la liberté, l’histoire de la Terre. Quelle meilleure formatrice ? ». Oui, pourtant l’eau reste soumise au pouvoir de l’argent.

Pour plus d’infos, Fondation France Libertés, http://www.france-libertes.org, film « Water makes money », http://www.watermakesmoney.com

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard