Articles

Accueil > Actualités > EMA : maison de l’Adolescent, un hôpital autrement

 

EMA : maison de l’Adolescent, un hôpital autrement

14 septembre 2010

Ce 10 septembre, Bernadette Chirac, présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France et Rachida Dati, députée européenne avaient fait le déplacement à Marseille pour assister au lancement inaugural des travaux de l’Espace Méditerranéen de l’Adolescence (EMA). Le projet de l’AP-HM (Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille), porté par le Pr Marcel Rufo est abrité dans l’enceinte de l’hôpital Salvator. L’EMA sera vraisemblablement opérationnel courant 2011. Cet espace sera l’équivalent de la Maison de Solenn à Paris, mise en œuvre déjà par le pédopsychiatre marseillais.


 

JPEG - 113 ko
Mmes Chirac et Dati, aux côtés du maire de Marseille, M. Gaudin

Quand l’hôpital est devenu le lieu de vie d’adolescents, « il faut faire des soins culturels » martèle le Pr Rufo, directeur médical de l’EMA devant un parterre de personnalités. « La bibliothèque, le cinéma, l’enseignement, la rencontre avec des amis, l’alliance absolue avec les familles » doivent devenir une réalité. « C’est le pari de cet hôpital » affirme avec force le pédopsychiatre. Un accueil sur mesure est annoncé pour les adolescents atteints de cancer, souffrant de difficultés psychologiques et sociales mais également ceux qui rencontrent des troubles du comportement ou alimentaires.

Les soins culturels au cœur du projet

Si le suivi médical est exhaustif, les soins culturels revêtiront une place prépondérante dans cet établissement. L’EMA a pour objectif d’être constamment en interaction avec la cité phocéenne et sa région. C’est l’une des clés de voûte du projet, de mettre en place un accompagnement global pour davantage d’autonomie de l’adolescent. La culture semble être au cœur de l’initiative, un levier indispensable « pour aider les adolescents à guérir de la guérison » (dixit le Pr Rufo). Cette intégration sociétale par voie culturelle fait de l’EMA, une structure expérimentale unique.

JPEG - 52.3 ko
Mme Chirac et le Pr Rufo lors de l’inauguration

En ce sens, la culture peut englober l’art, l’expression culturelle, le sport ou l’enseignement. Les relations hôpital-ville se reposeront sur des projets artistiques. La démarche culturelle s’appuiera sur des équipements structurels importants tels la médiathèque, les salles de sport, de musique et de danse, la vétothèque, un espace de dessin et d’arts plastiques ainsi qu’une station de radio. Des activités seront planifiées toute l’année : musique, théâtre, arts plastiques, photographie,…Le tissu artistique local sera donc sollicité. D’ailleurs, la députée européenne Dati apporte son soutien en particulier sur les soins culturels. Mme Chirac insiste sur ce point, « les soins culturels s’inscrivent dans une démarche thérapeutique. Ils amènent les adolescents à se réconcilier avec la vie ». L’expérience précédente l’a démontré toujours avec Marcel Rufo, « son nom est lié à celui de la Maison de Solenn » sur le site de l’hôpital Cochin.

JPEG - 50.9 ko
Pr Marcel Rufo, pédopsychiatre

« L’EMA est une leçon »

L’enseignement est également un axe fort de cet hôpital pas comme les autres. Le partenariat sera développé avec l’Education Nationale. Les adolescents bénéficieront d’une prise en charge éducative de qualité sur le site. Le Recteur de l’Académie Aix-Marseille, Jean-Paul de Gaudemar rappelle son attachement au projet, « l’enfant n’est pas considéré simplement comme un enfant malade mais un jeune globalement. L’expérience va nous apporter. L’EMA est une métaphore de ce que nous avons à inventer pour l’école de demain. Il faut qu’on parvienne à réduire les inégalités à l’école, l’EMA est une leçon ».

Le projet a cristallisé les énergies. Il a su fédérer des institutions du secteur public, privé, associatif. Les partenaires sont multiples. L’EMA va collaborer avec l’hôpital Sainte-Marguerite (AP-HM), notamment le pôle universitaire de psychiatrie Solaris. Un travail intergénérationnel sera instauré entre les adultes hospitalisés de cet établissement et les adolescents.

JPEG - 46.3 ko
Mme Saadé, présidente de la Fondation CMA CGM

Un centre de ressources et de recherche

En outre, l’EMA a vocation à devenir un centre de ressources et de recherche via un espace spécifique, l’Espace Méditerranéen de l’Adolescent pour la recherche et l’enseignement (EMAre). Cette structure confortera le dispositif de soins en lien avec les Universités de Marseille et d’Aix-en-Provence, le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et l’INCA (Institut national du Cancer).

Le projet a aussi un coût. Selon le Pr Rufo, l’EMA a gagné la confiance immédiate des sponsors à commencer par le Conseil Général des Bouches-du-Rhône –même si aucun représentant n’était présent lors de l’inauguration- et la Fondation de CMA CGM –dont la présidente Naïla Saadé était présente.

JPEG - 55.2 ko
Le directeur général de l’AP-HM, Jean-Paul Segade

Malgré l’existence de la Maison de Solenn depuis 2004, l’’EMA n’en demeure pas moins une structure inédite en France. Il s’agit en effet d’un endroit unique, rassemblant des acteurs pluriels. « Marseille réunit en un même lieu, l’ensemble des compétences », souligne Bernadette Chirac. En espérant qu’ « en 2011, le plus possible d’adolescents malades puissent trouver les solutions les plus efficaces ».

Présentation en bref de l’EMA :

Coût total : 16 millions d’€ d’investissements. Surface 6 500 m2 (dans les locaux de l’Hôpital Salvator, 249 bd de Sainte-Marguerite, 13009 Marseille). Ouverture prévue : courant 2011.

Capacité d’accueil : 33 lits temps plein dont 4 à 6 lits dédiés à la prise en charge psycho-sociale des adolescents atteints de cancer (soutien INCA) ; 29 places d’hôpitaux de jour de court séjour (Espace Arthur de l’AP-HM, association SERENA, clinique des trois Cyprès de la Générale de Santé). En 2012/2013, 25 lits supplémentaires de moyen séjour installés par la Fondation Santé des Etudiants de France.

Partenaires : Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France 1 400 000 € ; INCA 1 000 000 € dans le cadre du nouveau Plan Cancer ; Conseil Général des Bouches-du-Rhône 500 000 € ; Fondation CMA-CGM 450 000 €

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 6 novembre

     

    Projet de loi sur la Sécurité Sociale adopté : 4,2 milliards de restrictions demandés

    L’Assemblée nationale a adopté, mardi 31 oct 2017, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018. La gauche de l’Hémicycle a voté contre, dénonçant une attaque sans précédent contre le système de protection sociale. https://www.humanite.fr/le-budget-de-detricotage-de-la-securite-sociale-ete-vote-644835

     

  • 6 novembre

     

    Violences sexuelles faites au femmes, plan d’urgence demandé à Macron

    VIOLENCES SEXUELLES - Louane, Alexandra Lamy, Tatiana de Rosnay... 100 femmes demandent à Macron "un plan d’urgence contre les violences sexuelles" Elles sont les premières signataires d’une pétition en ligne pour en finir avec les violences sexuelles. "Ces violences ne sont pas une fatalité. Elles peuvent cesser". Une centaines de personnalités féminines de la société civile, artistes, comédiennes, réalisatrices, écrivaines, journalistes, médecins... ont signé une tribune adressée au président Emmanuel Macron dans le Journal du dimanche ce 5 novembre, demandant "un plan d’urgence contre les violences sexuelles". Cet appel, initié par des militantes féministes, dont Caroline de Haas, a également été (...)

     

  • 30 octobre

     

    Concert de musique arabe et européenne en soutien à SOS Méditerranée dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence

    La série de concerts solidaires exceptionnels inaugurée en 2016 au profit de SOS MEDITERRANEE, se poursuit cet automne, sur l’initiative de Bernard Foccroulle, directeur du festival d’Aix-en-Provence et organiste, et membre du comité de soutien de SOS Méditerranée. Le prochain concert aura lieu - Vendredi 17 Novembre à 20h45 - Eglise St Jean de Malte à Aix-en-Provence "Les couleurs de l’Amour et de l’Exil" Concert de musique arabe et européenne Bernard Foccroulle Orgue Alice Foccroulle Soprano Moneim Adwan Chant et Oud Compositions de Francisco Correa de Arauxo, Alessando Grandi, François Couperin, Dietrich Buxtehude, Bernard Foccroulle, Abou Khalil El-Kabani, les frères (...)

     

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit de retrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

Articles récents

Articles au hasard