Articles

Accueil > Actualités > Documentaire « A l’extrême droite du père » sur France 2 : réfléchir sur les (...)

 

Documentaire « A l’extrême droite du père » sur France 2 : réfléchir sur les extrémismes.

30 avril 2010 - Dernier ajout 1er mai 2010

Sur France 2 mardi dernier, a été diffusé dans le cadre de l’émission « les infiltrés » le très instructif documentaire « A l’extrême droite du père ».
Ce documentaire nous présente le résultat d’une enquête de cinq mois au sein d’un mouvement nationaliste en formation, « Dies Irae » (jour de colère en latin), composé de catholiques traditionalistes, et pose en des termes sans ambiguïté le vrai problème posé par la notion même d’école privée hors contrat et les risques de dérive sectaire...


 

JPEG - 54.6 ko
Copyright Enzo/Med’In Marseille - avertissement*

Tout, d’abord, rendons hommage aux journalistes de France 2 qui ont travaillé à cette émission, avec une mention spéciale pour celui qui a pris la peine d’infiltrer pendant cinq mois le mouvement d’extrême droite dont il est question.

Effectivement, son mérite est grand pour être arrivé à réprimer les réflexes de répulsion immanquablement provoqués par les propos haineux empreints du pire de ce dont peut malheureusement accoucher un esprit humain.

Cet hommage rendu, nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet : l’extrême droite religieuse traditionaliste catholique nationaliste française...

Il est heureux que ce documentaire ait été diffusé, nous donnant, à Med In Marseille, une occasion de plus de dénoncer, de fustiger les extrémismes de tous bords.

Il me paraît d’ailleurs important de souligner, devant la mauvaise foi et les divers abus de langage de certains lecteurs assidus de notre webzine qui se reconnaîtront, notre positionnement vis à vis de TOUS les extrémismes.

Ce n’est pas parce que notre thématique, notre ligne éditoriale, s’articule clairement autour des « damnés de la république », des laissés pour compte de la société française, que nous ne sommes pas capable de voir et de dénoncer les abus commis au sein de ces mêmes communautés.

Il est question ici d’extrémisme religieux catholique (et nationaliste), mais nous sommes également révoltés par les extrémismes musulmans et juifs, pour ne citer qu’eux...

Nous ne nous lancerons pas dans un décompte savant et des distinctions fines entre les différentes sortes d’extrémismes.

Cela nous pousserait à faire des distinctions qui n’ont pas lieu d’être, au même titre que les distinctions entre les hommes que nous dénonçons régulièrement dans nos colonnes.

Un extrémisme est un extrémisme, point barre.

Nous ne nous obligerons pas à respecter un « temps de parole » égal pour chaque extrémisme.

Nous taperons indifféremment sur tous les comportements qui vont à l’encontre du respect des autres dans leur différence.

C’est un langage imagé, bien entendu.

Nous allons plutôt les caresser de notre plume...

Nous n’avons, nous, nul besoin d’entraînement paramilitaire, comme celui dont il est question dans le très intéressant documentaire de France 2, pour exprimer ce que nous ressentons.

Peut-être les extrémistes n’ont-ils pas suffisamment de verve pour s’exprimer autrement qu’avec leurs poings, après tout...

En tant que petit blanc chrétien, j’ai toujours été interpellé par les extrémistes catholiques et leurs prises de position, si ouvertement en contradiction avec la religion dont ils se revendiquent si fort.

Comment peut-on, effectivement, suivre l’enseignement de la bible, donc de Jésus (pour ceux du fond : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé »), et donner des « cours » de Krav Maga en petit comité en insistant bien sur le fait que lorsqu’on fait une sortie pour castagner (les gens qui ne nous plaisent pas), il ne faut surtout pas parler, mais frapper directement.

Ils ont peur que ne se réveille un embryon de sens moral chez leurs petits soldats, sans doute. La compassion, l’amour des autres, c’est pas bon pour le business des organisations d’extrême droite...

Je vous invite d’ailleurs à savourer le paradoxe de voir des militants d’extrême droite racistes, qui vomissent en permanence des insultes contre les juifs et les musulmans, s’initier au Krav Maga qui est, rappelons-le, une technique de self-défense israélienne...

Une des déclarations parmi les plus choquantes dont on a pu être le témoin atterré fut « Notre problème, notre ennemi, c’est la démocratie moderne ».

C’est à l’aune de ce genre de prise de position que l’on se rend compte que les électeurs d’extrême droite de notre beau pays n’ont pas conscience qu’en croyant défendre les valeurs de la France ils se rendent complices de personnages qui complotent contre notre système politique, la base même de la liberté telle qu’on la conçoit chez nous : la démocratie.

Malgré tout, force m’est de constater que plus d’un font bien évidemment preuve de malhonnêteté intellectuelle, on en a eu un bel échantillon dans cette émission.

Je risquerais une citation latine à leur intention, qui est caractéristique de la pensée chrétienne : « Errare humanum est, perseverare diabolicum. », soit « L’erreur est humaine, persévérer dans l’erreur est diabolique. ».

Effectivement, le documentaire est rythmé par la comparaison des déclarations des divers protagonistes face caméra, puis par la tombée des masques lors des séquences en caméra cachée.

Les séquences relatives à l’école privée hors contrat sont, de ce point de vue, édifiantes...

Il est vraiment rageant de constater qu’une si petite minorité agissante pervertisse toutes les valeurs de la France.

Ce que met en lumière ce documentaire est que ces groupes pulvérisent toutes les limites de la liberté de pensée et d’expression pour ressasser les plus nauséabondes idéologies.

Je crois, et ça n’engage que le petit journaliste et le citoyen lambda que je suis, qu’on a le devoir d’aimer la France comme elle est, qu’on ne doit pas tenter de lui imposer de changer pour la faire ressembler à l’idée qu’on s’en fait. On se doit accompagner les changements de notre pays, qui se font, il faut bien l’admettre, malgré nous.

Il est des notions typiquement humaines telles la perfection, la pureté absolue (d’une espèce, d’une couleur, d’une religion...), qui n’existent tout simplement pas.

L’absolu est un leurre, une illusion.

Les fascistes (appelons un chat un chat !) autour desquels s’articule l’émission n’en ont aucunement conscience.

Ainsi, la France, notre beau pays à tous, si imparfait, si maladroit, si coupable comme tant d’autres de tant de choses, est et a toujours été une terre d’immigration.

La seule chose que l’on puisse dire, de la France finalement, est qu’elle est absolument changeante !

C’est beau.

Cela signifie que des gens n’ont pas arrêté de venir des quatre coins du monde pour vivre ici,et ce depuis des temps immémoriaux. Même les gaulois n’étaient pas originaire de Gaule !

Il serait grand temps que l’opinion publique somnolente et désabusée se rende compte que tous ces immigrés qui ont si bon dos dès que des problèmes surviennent en France aiment probablement plus la France qu’eux...

La notion de « français de souche » est erronée par définition, c’est un absolu illusoire de plus. C’est une notion destinée à rassurer ces grands handicapés sociaux, pour lesquels j’éprouve finalement beaucoup de compassion, que sont les électeurs d’extrême droite.

Car oui, et le documentaire de France 2 le met bien en évidence, quelque part, les militants d’extrême droite sont des handicapés sociaux.

Ils sont xénophobes, ils ont PEUR des autres.

Il est important de prendre la peine d’essayer de comprendre ces personnes, pour mieux voir comment elles en sont venues à penser de cette manière, de façon à ne pas tomber dans les mêmes écueils nous aussi.

Armons-nous mentalement pour ne pas commettre les mêmes tragiques erreurs.

Le fait d’être victime des agissements de ces personnes ne nous immunise pas, on peut nous-même reproduire le schéma si nous n’y prenons garde.

Le lynchage de Roms à la Bricarde, Marseille 15ème, par une soixantaine de personnes de la cité, principalement issues de l’immigration, parmi lesquels des maghrébins et des gitans nous a douloureusement rappelé à nous, marseillais, que l’ignorance tue.

Des Roms qui dépècent les enfants... on est dans les mêmes propos que les « activistes » de Dies Irae, d’après qui les musulmans violent les femmes et mangent les enfants.

Pensons un peu, utilisons donc nos neurones :

http://www.hoaxbuster.com

http://www.laprovence.com

D’où vient cette xénophobie, donc ? « A l’extrême droite du Père » nous donne des pistes. Et c’est sans grande surprise que l’on se rend compte que le fondamentalisme religieux, est une foi(s) de plus à la source de toute cette haine, aux relents politiques nauséabonds.

Vivement que l’équipe des infiltrés infiltre les extrémistes juifs, musulmans, évangélistes...

Intentionnellement ou non, le Pape Benoît XVI a, en réintégrant une frange importante des fondamentalistes catholique, redonné du souffle à ces mouvements.

Le Pape est le gardien suprême du Dogme, c’est-à-dire de l’application de la religion, de l’interprétation des écritures.

Le Dogme, peut être source de tous les maux lorsqu’on en abuse, lorsqu’il supplante les écritures qu’il est sensé interpréter.

Il devient, alors, autre choses, il devient dogmatisme.

C’est le dogmatisme qui ravage les religions dans leurs fondements. C’est le dogmatisme qui a fait, et fait toujours, de très nombreuses victimes de mille façons différentes dans toutes les religions, en tous cas au sein des trois grands monothéismes (christianisme, Islam, religion juive).

Plutôt que d’illuminer les hommes, de les relier entre eux et avec les mystères qui nous dépassent (religion vient du latin « religere » qui signifie « relier »), les religions les divisent alors.

Le dogmatisme résulte d’une certaine façon du mélange entre politique et religion.

Mélange détonnant s’il en est, par ailleurs proscrit depuis à-peu-près un siècle en France, avec la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

De mon point de vue de chrétien, le dogmatisme rigide et réactionnaire de l’actuel Pape est coupable à bien des égards, et qu’il soit intentionnel ou non ne change rien à ses conséquences.

« L’Enfer est pavé de bonnes intentions » comme disait le curé d’Ars.

Au même titre que les extrémistes nationalistes ne comprennent, et c’est un comble, rien à la nature de leur propre pays, les extrémistes religieux, qui se sont abondamment exprimé tout au long de l’émission (notamment durant le débat, à travers l’abbé lefebriste Paul Aulagnier), ne comprennent finalement rien à la notion de religion.

Tout ce qui fait la valeur de la Foi, tout ce qui donne du mérite aux croyants, c’est qu’ils « croient ».

Ils ne sont pas sûrs.

Quand on est convaincu de détenir la vérité absolue, c’est là qu’on dérape.

Toute conviction dans le domaine religieux ne peut et ne doit être qu’INTIME.

Il n’y a aucun mérite à être convaincu.

Cela tient de la programmation, du lavage de cerveau.

Non, ce qui donne tout son sel à son existence de croyant à un fidèle, quelle que soit la religion, c’est le doute.

Or lorsque votre serviteur, déjà bien remué par le documentaire lui-même a entendu l’abbé Aulagnier affirmer avec un sourire carnassier et d’une voix forte qu’il détenait la vérité, son sang s’est glacé, et il a béni le Ciel que le temps où la religion était étroitement liée à l’exercice du pouvoir soit bien révolu...

Il nous appartient à nous tous, français, de veiller à défendre la démocratie, dont nous nous plaignons si souvent, contre les citoyens, qui, bien que conscient de n’être qu’une infime minorité, décide d’agir avec violence contre le plus grand nombre.

Je ne peux finalement que vous encourager au visionnage de ce documentaire (cf. lien en bas de page).

Il nous rappelle très bien que rien n’est acquis, et que les groupes extrémistes sont une menace réelle, malgré le petit nombre de fanatiques que compte notre pays.

Les récents mitraillages de mosquées sont là pour nous le rappeler.

Rabelais faisait dire au sage Salomon, dans « Pantagruel » :

« Sagesse n’entre pas en âme malveillante et que

Science sans Conscience n’est que ruine de l’âme »

On pourrait ajouter après avoir visionné l’émission de France 2 « Religion et politique sans conscience ne sont que ruine de l’âme ».

http://programmes.france2.fr

JPEG - 38.7 ko
*Averstissement : Ce dessin de presse ne doit pas être sortie de son contexte. En dehors de cet article ce dessin peut être utilisé à contre sens et heurter à juste raison. Nous nous réservons par conséquent le droit de porter plainte contre toute personne qui uliliserait ou pire détournerait notre dessin de presse.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard