Articles

Accueil > Actualités > Des associations réagissent à l’actualité dramatique du Quartier de la (...)

 

Des associations réagissent à l’actualité dramatique du Quartier de la Rose

21 novembre 2010 - Dernier ajout 22 novembre 2010

Le 19 Novembre 2010 autour de 21 H dans la cité "Le Clos" à la Rose, dans les quartiers nord de Marseille, une fusillade entraînant la mort d’un jeune homme de 16 ans et de graves blessures à un enfant
de 11 ans a eu lieu. Un membre de notre association en visite chez ses parents a assisté au déroulé de cette terrible soirée. Suite à son témoignage nous publions cette tribune pour que cessent les violences
dans nos quartiers et qu’on en finisse avec la loi du Talion. C’est une prise de position qui refuse la simplification et appelle chacun à faire face à ses responsabilités !


 

De Profundis…

Nous écrivons ces quelques mots à l’adresse de toutes celles et ceux qui œuvrent pour une réhabilitation sociale réelle des quartiers populaires. Nous savons à quel point ce genre d’événement peut devenir l’instrument de telle ou telle idéologie. Nous savons que les enjeux et les objectifs de ceux qui s’expriment sur ces affaires sont éloignés de la réalité des habitants des quartiers populaires.

A l’unisson les responsables politiques veulent augmenter le système répressif et veulent repeindre en bleu CRS la totalité de nos quartiers. Soit, mais examinons la part de démagogie et l’économie de réflexion profonde sur le sujet qu’il y’a dans ce genre de réclamations.

L’Etat peut il assurer la sécurité de tous les habitants des quartiers populaires ? La réponse est non !

L’Etat a-t-il la volonté de mettre fin aux trafics en tous genres qui alimentent l’économie parallèle ? La réponse est encore non ! A la première question la réponse est non, parce qu’elle n’est ni souhaitée, ni souhaitable. Un policier derrière chaque habitant cela relève du fantasme frontiste ou du cauchemar sécuritaire le plus abouti. De plus cela n’équivaudrait dans l’esprit des gens qu’à les stigmatiser et à les isoler un peu plus au lieu de desserrer l’étau sociétal que 30 années de politique de la ville inadaptées à mis en place ! A la deuxième question la réponse est encore non, car derrière les postures et les bravades ce système convient parfaitement à l’élite politique et à une grande partie de la société française :

Lorsque les ténors surenchérissent sur le besoin d’effectifs supplémentaires et remettent en cause (sans en avoir l’air) la probité et l’honnêteté des habitants des quartiers populaires en leur demandant « plus de collaboration » avec les forces de l’ordre, ces derniers se dédouanent à bon compte de leurs propres responsabilités, en insinuant que les habitants des quartiers populaires ont fait le choix volontaire de se soumettre à un ordre qui n’est pas celui du reste des territoires soumis à la législation française. Ils omettent, à dessein, que l’économie parallèle qu’ils/elles fustigent, est une soupape économique colossale, qui permet de se décharger aisément de la prise en charge de milliers de familles pauvres dans nos quartiers et plus cyniquement encore de confiner le malaise des quartiers à l’intérieur des quartiers ! Pour suivre notre raisonnement il faut un minimum de capacité d’empathie, et arrêter de prendre le problème par le mauvais bout de la lorgnette. L’Etat et les collectivités territoriales se sont désengagés progressivement de ces quartiers, laissant les habitants dans un sentiment d’abandon et de défiance à l’égard des institutions très avancé. Ce ressentiment est le résultat d’une somme de frustrations individuelles et collectives. Les programmes de réhabilitation qui ne s’occupent que du bâti, les plans banlieues qui ne servent qu’à promouvoir leur concepteur, le taux de chômage cataclysmique et la précarité comme mode de vie, la désertification sanitaire, culturelle et l’offre éducative qui prépare nos enfants à accepter leurs destins. Les fables sur l’égalitarisme et sur l’exemplarité républicaine… toutes ces choses de la vie qui vous font accepter votre statut social de sous citoyen, « d’assisté », de nuisible, cette dévalorisation permanente de nos voisins, de nos familles, de nos anciens et de nos jeunes qui nous maintiennent dans le déclassement social en nous faisant miroiter les chimères méritocrates ou la fortune « au tirage ou au grattage » !

Mme Le Pen s’est exprimée sur le sujet en réclamant la peine de mort pour les trafiquants de drogues ! Et à quand l’autorisation de la gégène lors des interrogatoires ? Cette prise de position assumée n’est pas anecdotique ou caricaturale, elle n’est que la traduction brutale, radicale de la pensée de l’ensemble du corps politique ! Elle réclame des sentences exemplaires (inconstitutionnelle, par ailleurs) parce qu’elle sait pertinemment que ses enfants et que les enfants des classes sociales favorisées ne seront jamais concernés par ces jugements. Ce sont effectivement et systématiquement, les fils de pauvres qui continuerons à braver le système et à verser dans l’illicite pour essayer de s’extraire socialement du marasme (nous n’excusons pas, mais nous comprenons) ! Pendant ce temps ils continueront de fournir de « l’évasion et du fun à fumer » aux bourgeois qui viennent se fournir au Clos ou ailleurs, aux étudiants en pleine crise de rébellion, aux quadras et aux quinquas amateur de sensation fortes…

Ceux là ne seront jamais inquiétés, même si c’est eux qui rendent ce système si lucratif. Pour parler de ces sujets il faut appréhender l’ensemble des rouages du mécanisme mortifère de l’économie parallèle et arrêter de tirer des conclusions simplistes, même si la politique de comptoir est actuellement érigée en système de réflexion et de décision politique ! Pour cela nous réclamons une réflexion nationale d’envergure sur l’ensemble des problématiques sociales des quartiers populaires. Nous exigeons le recadrage du débat dans le sens de la construction de solutions collectives viables et durables pour les habitants de nos quartiers ! Nous réclamons un moratoire sur le logement et l’emploi dans nos quartiers ! Nous demandons un débat sur la formation de nos jeunes, la prise en charge de nos vieux et la réhabilitation sociale du cadre de vie des habitants des quartiers populaires ! Nous souhaitons que l’on entame une réflexion approfondie pour la réintroduction et la démocratisation de la culture dans nos quartiers. A l’heure des coupes budgétaires nous exhortons l’ensemble des partenaires institutionnels à faire un maximum d’effort dans le domaine de l’éducation et de l’accompagnement scolaire ! Nous demandons avec force un débat national sur la dépénalisation du cannabis et un effort conséquent autour de la prise en charge de la toxicomanie !

Nous demandons tout cela et plus encore, parce que nous sommes accablés par ce qui vient de se passer le 19 Novembre à la Rose. Il est inacceptable que sous nos fenêtres nos enfants s’entretuent à l’arme lourde et que rien ne soit fait réellement pour que tout cela s’arrête ! Nous avons une pensée émue pour les victimes et leurs familles, du fond du cœur nous souhaitons leur exprimer notre sollicitude et notre compassion. Nous avons une pensée fraternelle et solidaire à l’endroit de nos voisins, des familles du Clos, qui ne dorment plus de la même manière depuis qu’elles ont entendues le bruit sourd et inexorablement mortel des rafales de AK47 au bas de leurs immeubles ! Nous l’avons aussi entendu et nous n’en revenons toujours pas ! Nous avons encore à l’esprit ce silence ahurissant qui a suivi cet acte innommable, un silence irréel, comme une faille dans l’espace et dans le temps. Un silence d’où doit émerger un cri de fureur et de dignité, des profondeurs de notre société, bien plus bas que la France d’en bas nous réclamons de l’aide, nous réclamons nos droits !

Quartiers Nord/Quartiers Forts, AFMA & Les Amis de l’Espoir

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard