Articles

Accueil > Actualités > Débat MFA autour des quartiers populaires et de la diversité en (...)

 

Débat MFA autour des quartiers populaires et de la diversité en politique.

27 décembre 2011 - Dernier ajout 28 décembre 2011

Le 26 novembre dernier, « Mixité de France en Action » en partenariat avec Med’in Marseille, organisait à l’UFM 13 une deuxième conférence/ débat autour de la notion de « diversité », de plus en plus remise en question car dévoyée par les partis politiques. Le débat prend de l’ampleur à l’approche des prochaines élections électorales. « Quelle diversité dans le France de 2012 ? Diversité ou Diversion ? » Pour en débattre, El Yamine Soum, sociologue, co-auteur d’un nouveau livre : « La France que nous voulons » ainsi que Nassurdine Haidari, Délégué Régional du Conseil Représentatif des Associations Noires de France et initiateur de l’appel « Nous ne marchons plus », faisant ainsi écho à la marche pour l’Egalité et contre le racisme de 1983. En effet, la question de l’égalité est au cœur des débats et des préoccupations des populations issues des quartiers populaires qui souhaitent interpeller les politiques sur la situation des quartiers. Un débat animé par notre confrère Ahmed Nadjar. Vidéo.


 

La notion de diversité est à la mode depuis le début du mandat de Nicolas Sarkozy. Le choix de ministres ou de secrétaires d’Etat issus de l’immigration sous Sarkozy avait suscité l’espoir d’un avenir meilleur et d’une nouvelle considération égalitaire pour les « issus de ». Mais l’enthousiasme a vite perdu de sa vitalité après la nomination de Rachida Dati en tant que garde des sceaux, choisie pour faire passer la pilule de réformes (statut pénal des jeunes, carte scolaire) contestées par les français et ainsi que la nomination de Fadela Amara en tant que Secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville, choisie quant à elle pour enterrer la promesse d’un « Plan Espoir Banlieues » qualifié de « Plan Anti-glandouille ». La déception est à la hauteur de la dissimulation qui consiste à promouvoir la « Diversité Cosmétique » ou « Diversité Diversion » à l’Egalité réelle.

GIF - 83.5 ko
El Yamin Soum, sociologue

Dans « Discriminer pour mieux régner », les sociologues El Yamine Soum et Vincent Geisser expliquent que ce terme « diversité », galvaudé, revête un caractère discriminatoire et crée même une nouvelle forme d’ethnicisation et de séparatisme qui reflète le mécanisme de l’époque coloniale. Par exemple, dans les partis politiques l’étiquetage « diversité peut contribuer à reléguer les militants à la périphérie des partis et peut même se révéler être une assignation identitaire durable ». La diversité en politique fonctionne sur un registre schizophrénique affirme El Yamine Soum pour qui « cette forme d’ethnicisation douce est contraire à l’idéal républicain, censé ne faire aucune différence. » C’est donc une forme de frein à l’Egalité réelle.

GIF - 109.3 ko
Myriam Salah-Eddine, conseillère communautaire MPM

C’est pourquoi, un très grand nombre de militants en est venu à haïr ce terme et ce, à l’image d’Hanifa Taguelmint, marcheuse pour l’Egalité en 1983, dénonçant le comportement de grandes entreprises qui, ayant la charte de la diversité, se cachent derrière le mot diversité pour ne nommer que des femmes ou des handicapés. Myriam Salah-Eddine, conseillère communautaire à Marseille Provence Métropole et ex-membre du Haut Conseil à l’Intégration, affirme quant à elle, qu’au début « ce terme n’était pas quelque chose de négatif ». Son expérience lui a permis de prendre du recul. « Je reviens de loin, et la politique de sensibilité pour laquelle j’ai été élue et qui est à droite, je ne la cautionne plus du tout. Aujourd’hui, au travers du mot diversité, on voit bien qu’on nous différencie. (…) on voit un étranger et pourtant on est de la troisième ou quatrième génération. On se doit de ne plus le cautionner. Au nom de la diversité, il faudrait accepter telle ou telle place ? Non ! Aujourd’hui, si je dois accepter de négocier c’est en tant que française » a-t-elle insisté.

« Si le PS ne change pas, il mourra »

De son côté Hacen Boukhelifa - avocat à Paris et à Marseille, professeur de droit des étrangers mais aussi conseiller au pôle « immigration-intégration » dans l’équipe de campagne de François Hollande, s’est quant à lui donné un objectif au sein PS : faire en sorte que la diversité devienne une réalité au sein de ce parti qu’il considère « en régression par rapport à ces questions ». « Je témoigne de la difficulté que j’éprouve lorsque je vais à des réunions où l’on s’étonne de ma présence et où l’on me dit : « mais qu’est-ce qu’il vient foutre ici celui-là. Je ne veux plus qu’on nous considère comme des citoyens de seconde zone. Si le PS ne change pas, il mourra ».

Faire émerger la parole politique dans les quartiers pendant les élections présidentielles

Si l’égalité est difficile à atteindre au sein des partis politiques, il n’est pas difficile d’imaginer qu’elle l’est encore plus dans les quartiers populaires dévastés par le chômage, la précarité et la relégation sociale et politique sans que cela n’interpelle les politiques. Face à l’urgence, un certain nombre d’initiatives se crée pour tenter de mettre au cœur des campagnes électorales à venir, les préoccupations des mouvements politiques et associatifs des Quartiers Populaires. A l’image du « Printemps des quartiers » lancé le 8 décembre dernier à Bagnolet par un collectif d’associations ou encore de l’appel « Nous ne marcherons plus » initié par Nassurdine Haidari, élu PS à Marseille et Délégué Régional du Conseil Représentatif des Associations Noires (CRAN). Souhaitant faire faisant écho à la marche pour l’Egalité et contre le racisme de 1983, Nassurdine Haidari, « demande aux candidats à la présidentielle de ne pas oublier les quartiers, de présenter un projet politique » qui mette enfin en application le principe constitutionnel d’égalité ».

GIF - 67.7 ko
Nassurdine Haïdari, élu PS auteur de l’appel "Nous ne marcherons plus !

En effet, le plus choquant reste le fait que sur les programmes politiques, les quartiers populaires ne sont même pas mentionnés. Aucune proposition ne figure pour pallier au chômage endémique et aux discriminations à l’emploi. Or « la situation est alarmante » souligne l’élu PS à Marseille. Selon lui, pour changer la donne, il n y a d’autres choix que d’ « exister politiquement » et de « sortir du verbiage car la société se construit sur des rapports de force »(..). « On a appris à parler des choses mais pas à les régler » a-t-il insisté.

JPEG - 146.6 ko
Crédit photo : Nouriati Djambae

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard