Articles

Accueil > Actualités > Débat MFA autour de la citoyenneté et de l’éducation à Marseille

 

Débat MFA autour de la citoyenneté et de l’éducation à Marseille

23 décembre 2011

Le 25 novembre dernier, « Mixité de France » en Action en partenariat avec Med’in Marseille, organisait un débat autour des problématiques liées à l’éducation et de la citoyenneté dans les quartiers populaires. Pour en parler, Lionel Urdy, directeur de l’Ecole de la deuxième chance (E2C) et El Yamine Soum, sociologue, co-auteur d’un nouveau livre : « La France que nous voulons ». Le débat au sein de l’E2C, a suscité beaucoup d’interrogations et de témoignages d’acteurs sociaux qui sur le terrain, voient s’aggraver la situation sociale des jeunes des quartiers populaires. Un débat dynamique animé par notre consœur Anne-Aurélie Morell.


 

Ayette Boudelaa, présidente de « Mixité de France en Action » a troqué son annuel « Forum de la Réussite » pour l’organisation de deux conférences qui s’inscrivent dans le débat actuel, lui-même ancré dans les prochaines échéances électorales (présidentielles, législatives et municipales).

L’objectif est donc d’interpeller les élus et les futurs élus aux problématiques qui touchent la jeunesse des quartiers populaires et particulièrement l’éducation dont « l’image n’est pas mirobolante au sein des écoles » a précisé Ayette Boudelaa qui a également invité les habitants à aller voter en nombre pour être enfin écoutés.

L’inquiétude est réelle pour les parents d’élèves qui dénoncent une dégradation du système éducatif au dépend d’élèves issus des quartiers populaires qui sortent prématurément du système scolaire. Il y a, selon les chiffres officiels, entre 125 000 et 160 000 élèves en décrochage scolaire. Pour récupérer ses élèves et leur donner une chance de renouer avec l’école, des dispositifs ont émergé depuis quelques années et font actuellement leur preuve. L’Ecole de la deuxième crée à Marseille en 1997 par l’Union Européenne accueille chaque années plus de 600 élèves en suivi individuel. « La mission est une mission d’insertion professionnelle par l’éducation. Dans 90% des cas, les jeunes acceptent de faire des efforts » a expliqué Lionel Urdy.

Et pourtant, une partie de ces jeunes sont parfois titulaires d’un diplôme qu’ils n’ont pas choisi d’avoir. Selon Lionel Urdy, on retrouve très souvent le cas de « jeunes titulaires d’un diplôme en mécanique mais dont le projet professionnel est de ne plus entendre parler de mécanique ».

JPEG - 56.6 ko
Anne-Aurélie Morell journaliste Med’in Marseille, El yamine Soum sociologue et lionel Urdy directeur E2C

La question de l’orientation est souvent l’objet de débat au sein des conseils de classe et les parents ne sont pas souvent mis au courant de l’orientation qu’on veut faire prendre à leurs enfants. Ayette Boudelaa tenait particulièrement à faire l’écho de témoignage de jeunes issus des quartiers Nord dont les résultats scolaires sont excellents mais à qui on conseille de ne pas être ambitieux et de ne pas choisir les filières d’excellence : « sciences Politique, l’ENA etc…). Un scandale que bon nombre d’élèves ont dénoncé et notamment pendant « les Entretiens de l’Excellence » http://www.med-in-marseille.info qui se sont déroulées à Marseille en octobre dernier. Pour Soraya Djellil, enseignante, la question de l’orientation repose la plupart du temps sur l’investissement unique du professeur principal dont ce n’est pas le rôle.

JPEG - 51.6 ko
Lionel Urdy, directeur de l’Ecole de la deuxième chance

« Comment rendre le système éducatif et politique plus égalitaire ? »

Quelles solutions pour lutter contre l’échec scolaire ? Dans « La France que nous voulons », le sociologue El Yamine Soum s’attelle, avec la contribution d’autres auteurs, à répondre aux défis qui attendent la société française. Pour ce qui est de la question de l’éducation, il évoque la question de l’accompagnement qui a montré son efficacité chez nos voisins européens. L’utilisation de nouveaux outils dans la transmission du savoir est aussi mise en avant et notamment les médias mais quel rôle leur donner. L’échec scolaire n’est pas une fatalité. El Yamine Soum affirme que les imaginaires jouent énormément sur la construction collective. « L’idée, très tôt qu’on est assimilé le fait d’être sur tel ou tel territoire ou parce qu’on est de telle ou telle ascendance, et bien fait qu’on soit dans une logique de galère, de galérien. » Toujours selon lui, il faut éviter d’utiliser certains vocabulaires médiatiques de division tels que « diversité » ou même « banlieue » car « on finit, à force, par se construire quelque chose qui enferme ».

Pour Yamina Benchenni, éducatrice spécialisée depuis 30 ans, le débat n’est pas là. Aujourd’hui, il y a des jeunes qui ont des bac +3/bac+4 et qui ont des Contrats Uniques d’Insertion (CUI). Pour déconstruire le réel, il faut déjà permettre à ces jeunes qualifiés d’accéder à des postes à la hauteur de leur qualification » a-t-elle lancé.

« On a vraiment l’impression de tourner en rond sur ces questions. Parce qu’à chaque nouvelle échéance électorale on replonge dans ces questions (…) et finalement la montagne accouche d’une souris et on se retrouve dans les mêmes situations » lance Anne-Aurélie Morell.

L’abstentionnisme pourrait-être l’un des facteurs d’immobilisation des politiques actuelles et du manque d’écoute des élus face aux revendications des habitants. Aujourd’hui, la citoyenneté est en crise. Le taux d’abstention dans les quartiers populaires atteint parfois les 60%. Pourquoi ? Il y a de plus en plus de défiance des citoyens envers les politiques affirme El Yamine Soum. La question se pose fréquemment : qu’est-ce qu’un élu ? La question est renvoyée aux questions d’indemnités parce qu’il « y a des cumulards et des politiques qui en ont fait une véritable situation de rente. Ce qui génère de la défiance et forcément crée le rejet « a résumé El Yamine Soum. Il y a un tel décalage entre une partie de la classe politique et des citoyens qu’il faut penser à innover la question de la citoyenneté. On s’interroge désormais sur la question de l’exemplarité sinon il risque d’y avoir une rupture violente et radicale, comme cela s’est passé dans la rive sud de la méditerranée » a conclu le sociologue.

JPEG - 50.7 ko
El Yamine Soum, sociologue, co-auteur d’un nouveau livre : « La France que nous voulons »

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard