Articles

Accueil > Agenda > « Cinehorizontes » ou la magie du cinéma espagnol

 

« Cinehorizontes » ou la magie du cinéma espagnol

22 octobre 2010

Du 5 au 14 novembre, à Marseille, l’association « Horizontes del sur » affiche un nouveau festival, prometteur avec des invités de réputation internationale tels Carlos Saura ou Fernando Trueba. « Cinehorizontes », principalement programmé au cinéma Le Prado devrait ravir sans nul doute les cinéphiles du 7e Art espagnol. Autour du festival, des animations festives sont prévues.


 

JPEG - 69.8 ko

Le mois prochain, « Horizontes del sur » reçoit des artistes de renom. Carlos Saura, Lola Dueñas, Jo Sol, Javier Rebollo, Francesc Betriu, Blanca Li, Jordi Cadena, Lola Mayo seront à Marseille. Un hommage appuyé sera rendu à Fernando Trueba. Les spectateurs pourront découvrir ou redécouvrir des chefs d’œuvre, inscrits dans le cinéma espagnol. Ce grand réalisateur, à la fois mélomane s’était fait déjà remarquer par son premier film dès 1980 avec Opera prima. Plus tard, on se souvient de la comédie primée aux Oscars, Belle époque. L’Histoire a toujours attisé la curiosité du madrilène à l’image du film proposé par « Cinehorizontes », Le bal de la victoire (2009). L’action se passe au Chili, sorti tout juste de la dictature Pinochet. L’ouverture sur l’Amérique du Sud a souvent été associée pour le cinéaste aux musiques locales, latin jazz ou rythmes brésiliens.

Une pléiade d’invités prestigieux

La tradition côtoie la modernité avec le singulier Jo Sol. Il nous offrira l’opportunité de voir un cinéma indépendant, étonnant, s’inscrivant dans la mouvance du jeune cinéma espagnol. C’est son deuxième long-métrage, El taxista ful qui a révélé cet autodidacte de Barcelone. Le film, nominé aux festivals de Barcelone, Toulouse et Butaca Adwards fut récompensé au Festival international de San Sebastian en 2005. Richesse et diversité imprègnent sensiblement ce festival.

On retrouvera ainsi Lola Dueñas, notamment lors de la soirée d’ouverture le 5 novembre dans le film Yo, También de Alvaro Pastor et Antonio Naharro. Elle remporte le Goya 2010 de la meilleure actrice pour ce film. L’an passé, Almodovar l’avait choisi dans Etreintes brisées. Carlos Saura sera lui présent à la soirée de clôture le 13 novembre, au cours de laquelle sera projeté l’un de ses chefs d’œuvre, Io Don Gionvanni –sélectionné pour les Oscars 2011 et par l’Académie Européenne de cinéma pour le prix du film européen 2010. Confronté à la censure, Carlos Saura a souvent exploré des métaphores pour critiquer la société franquiste de l’époque.

Un beau programme

Les temps forts du festival seront bien sûr la rencontre avec Fernando Trueba, Jo Sol et Carlos Saura. Il est prévu une rencontre avec Blanca Li à l’Alcazar, suivie de la projection du film Pas à pas, interprété par la chorégraphe. Par ailleurs, Blanca Li est la présidente du jury du festival. En effet, 7 des 28 films présentés sont en compétition pour le Grand Prix Cinehorizontes. Les longs-métrages en lice sont Map of sounds of Tokyo, El Baile de la victoria (de Fernando Trueba), Elisa K, La isla interior, La mujer sin piano, Tres dies amb la familia, Lo mas importante de la vida es no haber muerto.

A l’Espace Julien, l’association présente une soirée de courts-métrages, issus d’une sélection de l’ECAM (école de cinéma et de l’audiovisuel de la communauté de Madrid) et de créations de la Filmoteca Vasca. Un prix du jury étudiant sera attribué. Cette soirée du 10 novembre se poursuivra en musique électro-pop-rock avec aux platines, un DJ madrilène, Miguel Lafuente.

Coup de projecteur sur le Mexique. Le 9 novembre sera projeté Norteado, de Rigoberto Perezcano –Grand Prix Apreci au festival de Lima notamment. Une soirée mexicaine s’ensuivra avec un concert du groupe Mariachi CoraSon de Méjico.

Le festival est accueilli au cinéma Le Prado et aussi en des lieux éclatés comme l’Espace Julien et la bibliothèque L’Alcazar. Hors les murs, « Cinehorizontes » fait étape à Aubagne, La Ciotat et Avignon. Intimistes, provocateurs, émouvants, ces films ne nous laisseront pas indifférents. Un festival à ne pas manquer.

Pour plus d’informations, voir le site http://www.horizontesdelsur.fr

 

par Myriam Mounier - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 8 novembre

     

    La Palestine en Résistance, les 24 et 25 Nov. 2017 au Canopé Marseille 1er.

    C’est au 31 boulevard d’Athène, en bas des escaliers de la gare Saint-Charles, qu’auront lieu ces deux journées de réflexion, de connaissance et d’échanges en faveur de la Palestine, ce pays si injustement colonisé et martyrisé. Au menu, de copieux plats de "Résistance" vous seront servis. Et cela débutera vendredi 24 à 19 heurs avec la diffusion de l’excellent film de Maryse Gargour "La terre parle Arabe" un film d’histoire devenu historique et essentiel pour ceux qui veulent comprendre la tragédie de ce peuple. L’épuration ethnique que subissent les Palestiniens depuis des dizaines d’années ne sont pas sanctionné de façon coercitive par les nations unis, et les grande puissances. Pire, aujourd’hui des (...)

     

  • 8 novembre

     

    Financement participatif pour le film, Les Herbes Folles de Lucie Thierry, sur l’école bricabracs, une école créée par des parents à Marseille

    Le financement participatif du documentaire "Les Herbes Folles" de Lucie Thierry s’achève le 8 novembre. Ce documentaire suit l’aventure de la nouvelle école Bricabracs, dans les quartiers Nord de Marseille, école qui a été montée par des parents et un instituteur désireux de proposer à leurs enfants un autre système scolaire. Une aventure en constant mouvement et interrogation. « Raconter l’école, c’est raconter la société telle qu’elle est. Filmer l’école Bricabracs, c’est oser rêver à d’autres possibles », explique Lucie Thierry. La documentariste est également auteure du documentaire "Poussières de Femmes," diffusé sur la chaîne Arte qui relate le quotidien de trois femmes balayant les rues de (...)

     

  • 6 novembre

     

    Festival Les Instants Vidéo

    30e Festival Les Instants Vidéo Le Festival Les Instants Vidéo est une manifestation dédiée à l’art vidéo et la poésie électronique, sous toutes ses formes, monobandes, installations, performances, multimédias... "30 ans que nos désirs font désordre 30 ans que nous forçons les barrages culturels, sociaux et économiques 30 ans que nous dessinons avec les artistes des plans d’évasion 30 ans que nous tissons des réseaux de complicités internationales poétiques et politiques. Nous célébrons donc en 2017, 30 années d’agitations vidéo poélitiques intercontinentales en 30 événements sans frontières (Tunisie, Maroc, Palestine, Kirghizistan, Egypte, Argentine, Italie, France...) et de manière totalement (...)

     

  • 30 octobre

     

    L’Europe devient-elle fasciste ? "Mise en veille", la dernière création de la Compagnie Mémoires Vives

    La compagnie Mémoires Vives présente sa nouvelle création : MISE EN VEILLE. Le Jeudi 2 novembre 2017 à 20h00 et Vendredi 3 novembre 2017 à 14h30 et 20h00 Au Théâtre de l’Œuvre (1 rue Mission de France, 13001 Marseille) L’Europe devient-elle fasciste ? Elle qui s’était drapée des principes d’unité, de démocratie, de solidarité, d’harmonie et de paix entre les peuples… Elle qui, désincarnée, bafoue ces mêmes principes par des actes froids, technocratiquement pensés et exécutés…Dans quelle impasse est-elle en train de s’engouffrer ? Cette Europe qui devait se construire de nos rêves et qui finalement alimente nos peurs et se nourrit de nos cauchemars… Par des fragments de vie d’individus, ordonnés par la peur, (...)

     

  • 27 octobre

     

    Expo MUCEM : nous sommes foot

    En laissant entrer un ballon rond dans son enceinte, le Mucem rend hommage aux peuples et aux civilisations du football ainsi qu’aux pratiques culturelles et sociales qui l’accompagnent, en Méditerranée comme à Marseille. Défendue par son effectif de 300 œuvres, objets, photos et installations, « Nous sommes foot » met en jeu 11 séquences et, comme les règles sportives l’imposent, se visite en 90 minutes ! Mucem Nous sommes foot. Jusqu’au 4 fév 2018

     

  • 25 octobre

     

    Festival O.Q.P (Opération Quartiers Populaires)

    Festival O.Q.P (Opération Quartiers Populaires) Du 23 Octobre au 04 Novembre 2017, le Festival O.Q.P occupe le Théâtre de l’Œuvre, implanté en plein quartier de Belsunce, à la lisière de La Canebière et de Noailles… Les Lieux • C’est à partir du Théâtre de l’Œuvre, lieu passerelle participatif, endroit de rencontres et d’échanges artistiques, maison de théâtre ouverte sur son environnement et ses habitants que le Festival va essaimer sur d’autres lieux emblématiques du territoire… • Le Polygone Etoilé, nom du Cinéma International de Quartier, géré par le collectif Film Flamme au Quartier de la Joliette, une Maison d’Artistes au cœur du public où l’on rencontre un public sans quartier. • Le Cinéma Les (...)

     

  • 24 octobre

     

    Mercredi 25 octobre Journée Associative Crottes/Cabucelle à la rencontre des habitants chez Amazigh au marché aux puces

     

  • 17 octobre

     

    Festival Film Femmes Méditerranée

    Fictions / Documentaires / Courts métrages / Web séries / Débats / Leçon de cinéma / Expo photos ​ Si l’objectif premier reste prioritaire : la mise à l’honneur du cinéma des réalisatrices méditerranéennes, les Rencontres 2017 empruntent aussi résolument des pistes nouvelles. La jeunesse et l’énergie en sont les maîtres mots. Au cœur de la programmation, l’offre de découverte de jeunes talents issus de 20 pays de la Méditerranée et au-delà, récompensés souvent dans de prestigieux festivals. 40 films : longs et courts métrages, fictions et documentaires, des inédits, des avant-premières, échos de l’âpreté de notre époque, mais aussi porteurs d’espoir, de courage et d’humanité. Toujours à l’affiche, (...)

     

  • 28 septembre

     

    Week-en soutien aux réfugiés, Librairie La Réserve à Bulles

    A la librairie spécialisée dans la Bande dessinée, La Réserve à Bulles, auteurs-trices et illustrateurs-trices se mobilisent et proposent un weekend festif au profit de Osiris, association de soutien thérapeutique aux personnes exilées. Au programme : Vendredi 29 septembre à partir de 18h : Lancement du weekend par Reem Mansour, présidente de Osiris suivi de : Amour Paix et Révolution, un concert de Catherine Vincent et Mohamed Al Rashi. Un répertoire de chansons pop-rock en français, arabe et espagnol. À 19H Vente des originaux, sérigraphies et autres belles choses offerts par les auteurs et les illustrateurs. Petits prix de 10 à 100€ max. Samedi 30 septembre à partir de 10h : (...)

     

  • 28 septembre

     

    BD : L’homme au bras de fer de Thomas Azuelos et Simon Rochepeau

    « L’Homme aux bras de mer », de Thomas Azuélos et Simon Rochepeau, tente de comprendre l’un des Somaliens de l’« affaire Tanit », jugé en France en 2013. Ce récit de Simon Rochepeau et Thomas Azuelos constitue un documentaire original et inédit : la destinée singulière, racontée sans parti pris ni jugement, d’un jeune pêcheur somalien devenu pirate. Une histoire insolite et pourtant bien réelle qui rend aussi hommage à ceux qui accompagnent les étrangers arrivant en France, quelque soit leur parcours. Exposition des planches du 5 au 25 septembre. Dédicace du dessinateur marseillais,Thomas Azuelos, le 23 septembre dernier à la librairie, La Réserve à Bulles En savoir plus sur (...)

     

Articles récents

Articles au hasard