Articles

Accueil > Actualités > « Chômage au Jas, une fatalité ? »

 

« Chômage au Jas, une fatalité ? »

22 juin 2010

Véritable fléau de nos sociétés modernes, le chômage sévit avec force dans les quartiers populaires. Pas mieux lotis que les autres quartiers de l’hexagone, malgré que la ville d’Aix ait été la moins touchée par la crise économique, les quartiers aixois enregistrent parfois des taux de chômage supérieurs à la moyenne nationale. Le Jas de Bouffan, véritable ville dans la ville, abritant plus de 35 000 habitants n’y échappe pas non plus. Au plus prés des habitants, l’association Anonymal TV a souvent été confrontée aux remarques faites par ces derniers, inquiets et en attente de solutions. Toujours dans l’optique d’apporter sa pierre à l’édifice, Anonymal TV organisait vendredi au Centre Social Les Amandiers, un débat autour de cette problématique. Constats, explications et pistes à explorer .... avec l’intervention d’acteurs institutionnels et de responsables associatifs.


 

JPEG - 57.8 ko
Mr Benhamou Djamal Achour Audrey Chauvin et Philippe Commencais

Accéder à l’emploi semble être un défi de plus en plus difficile à relever. Alors que le taux de chômage atteint 12% à Aix, elle s’élève à 19% dans le quartier du Jas de Bouffan. Pourquoi un tel grand écart ?

Véritable ville dans la ville, le quartier du Jas, facile d’accès par route et autoroute, est situé à deux pas de la zone industrielle des Milles. Alors comment expliquer un tel taux de chômage et comment expliquer que les entreprises soient absentes du quartier interroge Djamal Achour, directeur d’Anonymal TV. A part un grand bureau de Poste et un centre commercial, « il n’y a pas grand-chose. Ni cabinet d’avocats, ni notaires, ni agence d’intérim [...] il n’y a aucun service ». Le quartier serait-il victime de préjugés et d’une image fantasmée construite par l’inconscient collectif. « Avant de s’implanter, les entreprises vont d’abord faire une étude de marché. Il faut aussi qu’elle ait un intérêt. Peut-être que le quartier n’est pas attractif » interroge Philippe Commençais, directeur pôle emploi Aix Bois de l’Aune. « Le problème c’est qu’on ne fait rien pour attirer les entreprises. Les jeunes sont démobilisés, il n’y a pas d’infrastructures, ni d’institutions. Pourquoi n’y a-t-il pas de zone Franche ? » lance avec amertume une maman. Rafik, pizzaiolo installé depuis 5 ans au Jas et connaissant une réussite fulgurante, pointe du doigt l’Etat et la mairie qui selon lui, empêcheraient les entreprises de s’installer dans ce quartier. De son côté Saleha Moulin, présidente du comité de quartier du Jas et collaboratrice de Jean Marc Perrin, chargée de la coordination des animations du Jas dit faire de gros efforts pour changer la mauvaise image dont souffre le quartier. De nombreux projets devraient voir le jour dont un téléthon au Jas a-t-elle fait savoir.

JPEG - 57.1 ko
Audrey Chauvin et Philippe Commencais

« Ils ne sont pas méchants. Ils sont seulement vindicatifs car ils sont au chômage »

Une habitante du quartier dont les enfants ont réussi après avoir été discriminés à maintes reprises, tenait particulièrement à s’adresser aux entreprises afin qu’elles prennent conscience du potentiel des jeunes de quartiers souvent issus de l’immigration et victimes de préjugés infondés. «  Ils ne sont pas méchants. Ils sont seulement vindicatifs car ils sont au chômage » a-t-elle insisté.

Le Jas héberge quand même un grand Centre Commercial avec lequel pôle Emploi a signé un contrat service qualité qui l’oblige à embaucher en priorité les habitants issus du quartier a expliqué Philippe Commençais. Ce dernier a invité les jeunes à s’orienter vers des métiers qui recrutent et qui se font de plus en plus rares, parmi lesquels : boulanger, boucher, carrossier, hôtelier etc. et à suivre les formations dispensées par le Centre de Formation des Apprentis de Marseille ou d’Aix-en-Provence. « Les jeunes du quartier du Jas représentent un quart des élèves aixois » souligne Audrey Chauvin, conseillère emploi au CFA d’Aix qui en partenariat avec l’Education Nationale offrent aux apprentis l’occasion d’exercer des stages en entreprises. Une façon de faciliter l’insertion professionnelle.

Bien que le quartier héberge un vivier de jeunes talents, parfois surdiplômés, les entreprises ont trop souvent tendance à cantonner ces jeunes à des postes dévalorisants. Une des responsables du centre commercial, interviewée par l’association Anonymal TV, n’a proposé aux habitants que des postes d’agents de nettoyage ou de sécurité a fait remarquer Djamal Achour.

Pour pallier aux difficultés rencontrées par les habitants du quartier, des associations se démènent chaque jour et jouent souvent un rôle de médiateur et de levier ; à l’image de l’Acte Citoyen, association de lutte contre les discriminations, installée au cœur du Jas, qui propose aux personnes qui le souhaitent de réaliser un CV vidéo « beaucoup plus efficace qu’un CV anonyme » explique un des membres de l’association. Pour mettre en avant les compétences de ces jeunes diplômés, l’ « Association pour Faciliter l’Insertion professionnelle des Jeunes diplômés (Afij) établit quant à elle, des partenariats avec les entreprises des Bouches-du-Rhône à qui l’association transmet les CV des candidats qui ont parfois du mal à démarcher les entreprises. L’AFIJ d’Aix ou de Marseille, représentée ici par Sébastien Guidicelli organise souvent des rencontres métiers, des ateliers sur les techniques de recherches d’emplois ou des simulations.

Outre l’absence des entreprises sur le territoire du Jas, il y a aussi celle des structures d’accompagnement parmi lesquelles la Mission Locale qui selon Frédérique Girault Claude, chargée de projet à la Mission Locale du Pays d’Aix, devrait installer à la rentrée une permanence au cœur du quartier. Le rôle de la Mission Locale est mal connue insiste-t-elle. Le rôle de la Mission Locale est d’accueillir, de repérer et d’orienter. « On prépare les jeunes à aller vers l’emploi. On travaille par exemple avec le Conseil Régional qui leur permet d’accéder à certaines formations » a-t-elle tenu à préciser même si elle pense que les jeunes doivent accepter ce qu’on leur propose. « On ne plus choisir les emplois qui nous plaisent. Parfois on est obligé de prendre ce qu’on nous propose ».

JPEG - 53.1 ko
Rafik et Frederique Giraud Claude

6000 contrats « aidés » dans les Bouches-du-Rhône

Les habitants des quartiers sont souvent bénéficiaires de contrats aidés qui ont leurs atouts et leurs inconvénients. Si certains apprécient ces contrats aidés c’est parce qu’ils permettent d’avoir un pied à l’étrier, pour d’autres, ils ne font que retarder l’échéance. En effet, une fois que le contrat est expiré et plus renouvelable, certains se retrouvent au point de départ. Les difficultés rencontrées pour le renouvellement des contrats aidés (6000 dans le département) à l’image du Contrat d’Accompagnement à l’Emploi (CAE) mettent souvent les salariés des associations, principaux bénéficiaires de contrats aidés, dans une situation désagréable.

De son côté Moussa Benhamou chargé de mission « Emploi Insertion » à la politique de la ville à Aix explique ce chômage endémique par un manque de formation. De nombreux dispositifs de formation sont présents sur le territoire a-t-il rappelé. L’ADREP, la REP, il y a également des structures d’aide à la création d’entreprises de l’association créée en 1997, Pays d’Aix Initiative (PAI). Les jeunes ont quant eux l’occasion d’effectuer un service volontaire de 4 à 6 mois au service de la collectivité. Ce dernier a également fait savoir qu’un Pôle Ressource Emploi devait bientôt voir le jour. Ce guichet unique devrait faciliter les démarches des demandeurs d’emplois trop souvent obligés de se déplacer auprès de différents acteurs institutionnels situés au quatre coins de la ville pour trouver un emploi.

Le directeur de Pôle Emploi a à son tour fait savoir qu’un nouveau contrat aidé avait vu le jour afin de permettre aux jeunes d’acquérir une première expérience professionnelle. L’objectif est qu’à l’issue de ce « contrat passerelle » d’une durée d’un an dans une collectivité locale, le jeune (16-25 ans) puisse travailler dans le privé. Ce contrat de 6 mois renouvelable une fois établit une condition : « un quart du temps doit être passé en immersion dans le secteur marchand ».

Les pistes à explorer

Nombreux sont ceux qui ont émis le souhait de voir construire un lycée professionnel au Jas de Bouffan. Un lycée accès sur le thème du développement durable ou des médias a proposé un ancien du quartier pour qui le Jas a un potentiel « énorme ». Pour une autre, la construction d’un cinéma pourrait être une solution afin d’ouvrir le quartier vers l’extérieur. Pour démonter les a priori, l’idéal serait que les habitants du Jas trouvent des emplois à l’extérieur et que les gens de l’extérieur viennent dans le quartier » a notamment souligné le directeur de Pôle Emploi. Les entreprises sont aussi visées.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard