Articles

Accueil > Actualités > Chinafi : « l’objectif, relier les deux peuples, chinois et français (...)

 

Chinafi : « l’objectif, relier les deux peuples, chinois et français »

4 octobre 2010

L’association Chinafi, installée à Marseille assure la promotion de la culture chinoise au travers de plusieurs volets : cours de chinois, de calligraphie et de peinture. Chinafi initie également des soirées à thème ou des conférences publiques. Elle propose des outils d’aide à la communication aux grandes entreprises, développant un marché dans ce pays. Sa responsable, Dan Meng fait partie de la délégation de la Ville de Marseille, en qualité d’interprète, qui se rendra ce mois-ci à Shanghai.


 

JPEG - 65.3 ko
Dan Meng, co-fondatrice et responsable de Chinafi

Du 15 au 22 octobre, une délégation marseillaise se rendra à Shanghai à l’occasion de l’Exposition Universelle –les deux villes sont par ailleurs jumelées. Dan Meng, co-fondatrice de Chinafi en 2002 sera fidèlement aux côtés de la Ville de Marseille, comme interprète. « Interprète est mon métier de base depuis plus de vingt ans » précise la jeune femme, originaire de Pékin. Avec des adhérents de Chinafi, elle avait déjà programmé cette année un séjour à Shanghai.

Mais son intervention ne se limite pas à ce seul domaine. Actuellement, Chinafi, association indépendante effectue sa rentrée. Les activités sont multiples, un axe fort est l’enseignement de la langue chinoise. 150 marseillais, enfants et adultes en bénéficient chaque année. Des cours sont dispensés sur Marseille principalement, par cinq ou six formateurs et Aix-en-Provence (deux professeurs). Plusieurs formules sont mises en place : cours de chinois collectif (1h 30/semaine), cours de langue parlée (oral uniquement), cours particulier (à Marseille), cours à distance via Internet. Trois démarrages sont possibles dans l’année : octobre, janvier, mars. Chacun peut intégrer son niveau, de débutant à avancé.

Un enseignement de qualité

Certes, d’autres organismes ou associations linguistiques proposent un enseignement mais ils n’en demeurent pas moins des généralistes. « Ils dispensent des cours de langues variées mais ne sont pas spécialisés, ce n’est pas leur force » explique Dan Meng. Les professeurs de Chinafi sont des chinois, diplômés en Chine et en France, maîtrisant la langue de Molière, « nous sommes les meilleurs, car nous sommes des spécialistes de la langue chinoise » poursuit-elle. En revanche, « notre faiblesse » est la non délivrance de diplômes, « nous n’avons pas d’agrément », Chinafi étant un organisme privé, réfléchit aux débouchés valorisants par l’obtention de diplômes. Pour l’instant, il « est difficile de faire de la validation de compétences », reconnaît-elle.

Dans la continuité des cours sur l’année, un perfectionnement est proposé aux élèves, soucieux de mettre en pratique leurs acquis. Un stage intensif d’une semaine, durant les vacances estivales est organisé. Dans ce cadre, une ou deux séances de calligraphie peuvent être mises en place en fonction du niveau de stage. Ce module est également accessible aux personnes extérieures de l’association.

Formations pour les entreprises

Des formations plus spécifiques sont prévues par Chinafi en direction du monde entrepreneurial. A contrario, ces formations « Interculturelle France-Chine » et «  Langue chinoise » ont obtenu un agrément préfectoral. La première permet d’aborder la dimension interculturelle, volet très important dans la réussite d’une entreprise française, souhaitant travailler avec ce pays asiatique. Divers programmes à la carte sont présentés tels la formation de la communication quotidienne, de langue chinoise commerciale ou d’entreprise. Des sociétés comme Areva, Gemplus, Plastifrance, Meck Santé ont déjà sollicité les services de l’association.

« Nous pouvons jouer un rôle de coach. Comment travailler avec le chinois ? » souligne Dan Meng. L’équipe de Chinafi peut apporter une aide dans les démarches ou les négociations avec les partenaires chinois, organiser des réunions téléphoniques avec des interlocuteurs chinois.

Un travail d’interprète qui est complété par une activité de traduction écrite. Cependant, l’apprentissage de la langue chinoise semble incontournable en sachant que plus de 95 % de la population ne parle pas de langue étrangère.

Dan Meng est installée en France depuis onze ans -dix ans à Marseille. De formation Bac+4 en littérature française dans son pays, elle est titulaire notamment en France d’un DESS Gestion de projets internationaux, obtenu à l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) de Puyricard/Aix-en-Provence.

Autodidacte en enseignement, Dan Meng passe l’essentiel de son temps à l’animation et à la gestion de projets de Chinafi. Elle organise pour les adhérents des voyages culturels et des séjours linguistiques en Chine.

Chinafi, « un pont entre la Chine et la France »

Le rapprochement des deux peuples est une idée force de l’association franco-chinoise. Pour ce faire, elle propose des soirées à thème autour du Nouvel An chinois ou de fêtes traditionnelles, des conférences. La prochaine rencontre publique, animée par Jean-Louis Chary aura lieu le 9 octobre, à la Maison de la Région. Elle portera sur « les jardins chinois : un regard sur le monde ».

La promotion de la culture chinoise répond à l’objectif premier de l’association, « lier les deux peuples, apprendre à être ensemble, à développer une amitié », précise Dan Meng. La communauté compte moins de 3 000 chinois, résidant à Marseille, sans compter les nombreux étudiants. Selon elle, l’association a su instaurer des relations amicales avec le Consulat de Chine, les collectivités locales comme la Ville, les Conseils Général et Régional.

Chinafi prône l’ouverture sur l’extérieur, beaucoup d’adhérents sont d’ailleurs français. « Nous voulons surtout éviter l’esprit communautaire. Cela favorise les préjugés, cela morcelle le territoire social et peut créer un fossé entre les communautés principales » se persuade Dan Meng. A l’image du nom de l’association… Chinafi signifie en chinois, « un pont entre la Chine et la France ».

Chinafi, 146 rue Paradis (4e étage), 13006 Marseille, tél/fax 04 91 53 28 34, tél 06 60 89 96 87, email meng.dan@chinafi.net, site http://www.chinafi.net/index.html

Conférence publique, « Les jardins chinois : un regard sur le monde », par Jean-Louis Chary, samedi 9 octobre à 15h, à l’auditorium de la Maison de la Région, 61 La Canebière. Pour plus d’infos, contacter Chinafi.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard