Articles

Accueil > Actualités > Ce week-end, Festival POC : Kesako ?

 

Ce week-end, Festival POC : Kesako ?

1er octobre 2014

Le Festival POC, à savoir les Portes Ouvertes Consolat est un week-end dédié à l’art dans la ville et se centre sur le quartier Hauts Canebières. Pendant trois jours, 3/4/5 octobre est proposé un parcours qui mène le public de lieux connus en lieux cachés, d’ateliers d’artistes qui ouvrent leurs portes pour l’occasion en petites salles de concerts ou locaux d’association artistique, dans le quartier attenant aux Réformés. On peut voir, sentir, toucher, entendre de l’art et de la création, sous toutes ses formes. Loin des manifestations élitistes et un peu froides de l’art contemporain, aux POC, évènement convivial et festival, on y croise des artistes de talents qui se démènent pour s’en sortir, des expérimentateurs, des lieux générateurs d’idées et d’envies, de la chaleur humaine. … et le tout est gratuit (ou petite participation, selon les lieux).


 

Le Village, lieu de convergence devant la galerie Andiamo, durant les POC

Cet hommage au dynamisme d’un quartier situé entres réformés et les cinq avenues, où de nombreuses associations font vivre des lieux différents et autrement, le festival Portes Ouvertes Consolat, est impulsé par la Galerie d’art Andiamo, située cours Joseph Thierry, à deux pas des réformés. En plus, tous les lieux du quartier qui jouent le jeu de l’évènement, qu’ils soient restaurant, théâtre, bar, café et proposent une exposition d’art. L’association Portes Ouvertes Consolat, créée en 2006 œuvre à mettre « l’art plastique dans l’espace public », à travers des expositions régulières à la galerie Andiamo, des ateliers de pratique culturelle, de rendez-vous culturels et intellectuels, des projets de médiation culturelle et interculturelle. Les POC sont l’un de leurs projets phares et vise à « fédérer les différents acteurs du quartier autour d’un vecteur commun : les arts plastiques, et ainsi convier les publics à la découverte culturelle ». Pour l’opus 2014, le festival POC 2014 rassemble 52 lieux du haut canebière et plus d’une centaine d’artistes. Il propose également des festivités durant tout le week-end et en soirée.

Les Objets Artistiques Non Identifiés à tester durant les POC

Devant la galerie, cours Jospeh Thierry « un village » permettra de se détendre et de tester quelques OANI, Objets Artistiques Non identifiés. Comme un distributeur de lettres d’amour ( E de rosa & d. Gianella ) ou les lectures (z)électroniques et poétiques du « Détachement international » du collectif marseillais Muerto coco qui travaille sur la poésie contemporaine et ses possibles extensions sonores, électroniques et visuelles pour la sortir des cénacles habituels et la propager dans l’espace public. Autres curiosités à découvrir durant le week-end : le « proto-jet » qui est un dispositif interactif ludique et plastique de création musicale ou le futur célèbre Vélociné d’al king, sorte de projecteur de cinéma actionnée par celui qui pédale….
Sur les murs de la rue Consolat, les promeneurs pourront contempler une exposition de Photos Sténopés du quartier réalisées par Eric Chevalier, Théo et Violaine Boret.

Le Festival sera parsemé de moments musicaux et de rencontres entre différentes disciplines artistiques, intitulés « Impromptus ». Ces « Impromptus » seront, tour à tour, proposé par Wim Welker (guitare), Claire Luzi (mandoline brésilienne et chant), Cristano Nascimento (guitare), Olivier Boyer (percussions), Pierre Fénichel (contrebasse) Lamine Diagne (sax, flûte, doudouk, conte), Emmanuel Crémer (violoncelle), François Rossi (batteur), Léa Canu Ginoux (danseuse) et Marc Hernandez (plasticien). Un festival, donc d’arts multiples où l’art plastique est à l’honneur.

C’est aussi la possibilité de se nourrir les yeux de créations plastiques avec des créateurs en tout genre : céramique, collage, peinture, confection, design, dessin, illustration, gravure, installation, photo, pluri-discipline, sculpture, vidéo, techniques mixtes. Des créations visibles dans les divers lieux sous forme d’expositions ou performances. Sans oublier le POC OFF, car tout bon festival à son in et son off avec l’atelier Lebel, situé aux Cinq avenue et une exposition de l’artiste Cyril Moulinié.


Artistes exposant au POC, de gche à droite, Buvery, Delarco, Pilar

Artiste POC Didigianel

Design récup’ par The binz Org

Des animations musicales sont prévues dans divers lieux comme le Brunch musical avec DJ, le dimanche à l’Atelier Juxtapoz (11h-20h), un concert samedi, à 18 h à l’atelier Tarente avec le duo Catherine Vincent, un concert de vielle à roue avec Christian Gadrédes à la Bonne Saison (samedi 18h30 et dimanche 19h30), un bar à créateur et apéro DJ à l’atelier Juxtapoz (samedi soir). A la Méson, un tablao flamenco, « l’énergie charismatique des danseurs et la virtuosité des musiciens viendront enflammer la noche. Avec Josele Miranda, Sandie Santiago, La Fabia, Elodie Tenant et Marie-Carmen Aque : danse, musique & castagnettes, tapas, sangria y fiesta ! Olé ! ». Vendredi à la Bricothèque, avec DJ Victor, un « recyclage sonore jouissif et dansant librement inspiré des lieux photographiés dans "Mon linge émoi" » est organisé. Un atelier Tango à La Cantine des couleurs fera danser ceux qui le souhaitent. Pour les enfants, des contes jeunes publics et divers ateliers créatifs jalonnent ce week-end.

sculpture Artiste POC Nicole Agoutin.

Photo montage, artiste POC epectase

C’est aussi l’occasion de se restaurer autrement avec la Bistronomie éclairée et cuisine du marché du Petit Longchamp et des projections sur écrans participatifs faits de vos productions (photos, vidéos et illustrations)… et encore d’autres endroits pour manger et boire…. Quand l’art met l’eau à la bouche… Et ceci, bien entendu, n’est qu’un aperçu du programme du week-end… Pour en savoir plus et préparez votre week-end, n’hésitez pas à consulter le programme http://festivalpoc.fr/festivalpoc-heure-par-heure/

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard