Articles

Accueil > Agenda > Ce festival de théâtre Les Informelles a du sens

 

Ce festival de théâtre Les Informelles a du sens

15 septembre 2009

L’Ecole de la Deuxième Chance, blottie dans les quartiers Nord est de nouveau le théâtre du 11e festival Les Informelles, imaginé par le Théâtre des Bernardines. Deux ateliers avec les stagiaires de l’école, neuf spectacles, du cinéma en plein air rythmeront l’événement des 18 et 19 septembre. Au-delà, l’essentiel réside dans la démarche impulsée : résidence des artistes, le travail de fond que veut initier l’équipe des Bernardines.


 

Cette 2e version à l’Ecole de la Deuxième Chance sera très animée « avec cette possibilité de s’enrichir de notre expérience de 2008. On s’enrichit aussi de l’espace et plus largement, en terme d’installation, ce sera plus peaufiné » s’enthousiasme Mireille Guerre, directrice des Informelles, par ailleurs co-directrice du Théâtre des Bernardines. Alain Fourneau, directeur du théâtre renchérit « un élan est là, un mouvement peut et doit se créer. Les Informelles c’est retrouver du mouvement, ce terrain de la production avec une école ». Tous deux sont persuadés que « les grands gagnants sont les artistes ». Depuis le 10 septembre, ils sont en résidence sur le site de l’école. Artistes et techniciens investissent les lieux : salles de classe, la grande rue intérieure, amphithéâtre, coursives, restaurant,…

JPEG - 27.6 ko
Mireille Guerre et Alain Fourneau, responsables du Théâtre des Bernardines

« Le quotidien de l’école est précieux »

« Je tiens à cette résidence car l’école est complètement présente. La résidence contribue à cette cohabitation. Le quotidien de l’école nous est précieux. On est dans un dépassement de soi. On travaille sur un sujet mais on peut être contrarié par l’environnement (la vie active de l’établissement). Mais c’est infiniment précieux » cette collaboration, confie, passionnée, Mireille Guerre. Il est important que le public le plus éloigné de la pratique du spectacle vivant soit confronté à ces instants déconcertants. La plateforme expérimentale des Informelles peut devenir un repère sensible, partagé avec les stagiaires de l’Ecole de la 2e chance. « Les Informelles permettent à l’école de se désenclaver. Le chemin de la connaissance mutuelle a déjà commencé. Les stagiaires ont beaucoup de respect sur nos espaces (scéniques) de travail » remarque Alain Fourneau. « 2013 est notre échéance. Car on se doit de faire grandir ce mouvement d’accompagnement et d’écoute dans cette école. Elle a besoin d’une respiration plus ample » poursuit-il.
D’autant plus que le nerf de la guerre se fait moins ressentir, « la mairie nous a rétabli notre subvention. On se remet sur les rails et c’est très bien », souligne Mireille Guerre. En revanche, elle déplore que la Ville « ait refusé cette année des financements pour entreprendre et mettre en place des ateliers et la résidence ».

Une éducation artistique

Pour les responsables de l’établissement, le souhait est très palpable de « faciliter l’accès des jeunes aux Informelles ». Marc Sardo, directeur logistique et technique de l’Ecole de la 2e Chance se dit convaincu que « les Informelles dépassent tous ces clivages, toutes ces frontières. Les portes de ce festival sont entrouvertes comme un parc de jeux. C’est la culture qui s’habille de façon simple ». Lionel Urdy, directeur général rejoint ses propos, «  nous avons la volonté de faire le contraire que de la réduction d’espaces. C’est-à-dire, ouvrir sur l’extérieur », privilégier les relations humaines. « Je crois qu’il faut aller bien au-delà des Informelles », précise-t-il. L’événement des Bernardines « c’est rentrer dans la boîte noire de l’expression et de la création artistique, être là où tout se joue et s’exprime. C’est d’abord l’exceptionnel mis à la portée du « commun » ».
Alors se pose la question majeure de l’éducation artistique, qui anime l’équipe des Bernardines et notamment Mireille Guerre. D’ailleurs pendant les 12 jours de résidence, douze stagiaires seront acteurs de la démarche culturelle en s’impliquant à travers deux ateliers. « Jouer l’image » sera sous la conduite de Michel Jacquelin et Odile Darbelley. Le second est un atelier technique, mené en partenariat avec la Régie Culturelle Régionale.

JPEG - 19.7 ko
Bientôt, le festival de théâtre Les Informelles

Des temps de rencontre avec l’Ecole de la 2e Chance

Ce festival de théâtre en recherche s’articule autour de cinq propositions extérieures –créées par des théâtres à l’étranger ou parisiens- et quatre, réalisées par des équipes marseillaises. Neuf créations en chantier au total contre 17 en 2008 : la programmation a été considérablement réduite mais permet de doubler la durée de la résidence artistique pour « avoir des temps de rencontre avec le travail de l’école ». Ces 18 et 19 septembre, « la frustration majeure sera le désir de tout voir, le temps est très concentré. On essaiera de faciliter la circulation entre les spectacles » avec cette nouvelle édition. En marge du spectacle vivant, des séances de cinéma en plein air sont prévues. « Parade », film de Jacques Tati (1974) et « Vidéomappings : Aida, Palestine », grand prix de la compétition française au FID (festival international du documentaire) Marseille 2009 seront les intermèdes en images des Informelles.
Les Informelles, un trait d’union précieux dans la relation enrichissante qui se tisse entre l’Ecole de la Deuxième Chance et le Théâtre des Bernardines.

Renseignements/réservations : tél 04 91 24 30 48/40, mail lesinformelles@free.fr, site www.festival-les-informelles.org. Festival les Informelles/Théâtre des Bernardines, 17bd Garibaldi, 13001 Marseille.
International Informelles Festival a lieu à l’Ecole de la Deuxième Chance, 360 chemin de la Madrague Ville, Place des Abattoirs, 13015 Marseille, vendredi 18 et samedi 19 septembre dès 19h (même programme les deux soirs). Réservation conseillée. Horaires : début de la manifestation 19h, ouverture billetterie 18h, accueil du public jusqu’à 20h. Restauration sur place au Bistroquet (buvette).
Programme. Capital Confiance – Levée de fonds (Théâtre Performance Bruxelles), Ce que mes yeux ébaubis ont vu –Take your breath and think about Spinoza (Théâtre Bruxelles), Vente aux enchères (Danse Théâtre Art visuel Turin), Le moteur (Performance Lecture physique Marseille), Le gars – Fragments (Théâtre Musique Marseille), Anomalies et perspectives (Vidéo Théâtre Cie Les endimanchés Paris), No(s) illusion(s) (Théâtre Chant Cie Antilope&Pistil Paris, Lisbonne), Déviations marseillaises (Danse Performance Cie la Zouze Marseille, Porto), Motojuke-box (Installation Marseille).

 

par Myriam Mounier - Dans > Agenda



 

 

Autres articles Agenda

 

Brèves Agenda

  • 30 juin

     

    2017 ça rime avec Africa Fête ! Du 30 juin au 8 juillet...

    Le Festival Africa Fête de Marseille aura lieu du 30 juin au 8 juillet 2017 pour cette édition 2017 (la numéro13) un menu copieux vous attend. Et ce, tant pour l’esprit que pour la fête, c’est ça Africa Fête ! Le programme complet est ici : L’Edito de notre Ami Victor Faye, histoire d’en comprendre les enjeux. En septembre 1956 se tenait à la Sorbonne le premier congrès des écrivains et artistes noirs qui avait comme but essentiel de rehausser aux yeux du monde entier le statut des civilisations noires au même titre que celles des autres cultures. À l’époque, cet événement était considéré comme un tournant décisif pour les peuples de cultures noires du monde entier. Qu’en est-il soixante ans après ce (...)

     

  • 10 mai

     

    HIP HOP : un âge d’or 1970-1995...Exposition MAC Marseille

    HIP HOP : un âge d’or 1970-1995... 13 mai 2017 – 14 janvier 2018 La culture Hip Hop ouvre les portes du musée d’Art contemporain à ceux qui aux États-Unis, en Europe et à Marseille incarnent un phénomène planétaire. Depuis les premières block parties du Bronx jusqu’à l’âge d’or marseillais retrouvez la fièvre qui s’est emparée du monde en trois temps et quatre mouvements : DJing, MCing, Graffiti & Bboying. La formidable énergie et l’inventivité des DJ, des maîtres de cérémonie, des graffeurs et writters, des break dancers et de leurs crews a pris la rue, les clubs et la jeunesse du monde. Émergeant dans le quartier du Bronx, qui connaît les pires conditions économiques, une jeunesse qui rêve d’exister (...)

     

  • 10 mai

     

    "La Belle fête de Mai", 19-20-21 Mai

    Depuis seize ans, « La Belle Fête de Mai » fédère et mobilise tout un quartier. A travers elle la Belle de Mai, devant l’absence de projets structurants, manifeste clairement sa détermination, revendique et affirme son droit à exister dans une ville en pleine mutation.Soutenu par l’histoire emblématique d’un quartier légendaire et le dynamisme affirmé du collectif fondateur, ce temps festif met en œuvre la participation des habitants. Le quartier de la Belle de Mai est résolument porté par les valeurs de solidarité et d’accueil qui caractérisent l’identité marseillaise. La rencontre, l’échange et le respect de l ‘autre doivent être à la disposition de cet avenir qui permettra aux anciens et nouveaux (...)

     

  • 4 mai

     

    Faites de la fraternité ! Théâtre Toursky

    Les 5 et 6 mai sera organisée la « Faites de la Fraternité ». Artistes, intellectuel(le)s, associations, fondations engagées et citoyens sont appelés à se rassembler au Théâtre Toursky pour échanger, se rencontrer, dialoguer, et faire connaissance. Au fil de ces deux journées consacrées au partage interculturel et intergénérationnel, se tiendront des concerts, des débats, des expositions, des animations, des projections, des rencontres, de la poésie, et des actes de fraternité. Il s’agit là de faire de l’Art notre ferment d’unité et le socle fondateur d’une humanité fraternelle combattant tout obscurantisme. La solidarité fraternelle est universelle. Le soutien au droit de tous les peuples de disposer (...)

     

  • 4 mai

     

    « Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine » film de Alexandra Dols

    Projection-débat du film Derrière les fronts : Résistance et Résilience en Palestine » film de Alexandra Dols Soirée en présence de la réalisatrice, du docteur Samah Jabr et d’une partie de l’équipe du film « Derrière les fronts, propose un cheminement dans nos esprits et sur les routes de Palestine, en compagnie de la psychiatre psychothérapeute et écrivaine palestinienne Dr. Samah Jabr. Dans l’héritage du Dr. Frantz Fanon, psychiatre anticolonialiste, elle témoigne des stratégies et conséquences psychologiques de l’occupation et des outils des palestinien-nes pour y faire face.Dans ce film à plusieurs voix, des extraits de chroniques, d’interviews et d’échappées poétiques dansent aux corps-à-corps (...)

     

  • 1er mai

     

    Carrières de Lumières, Baux-de-Provence

    Exposition multimédia consacrée aux grands peintres du XVIe siècle. Réalisation : Gianfranco Iannuzzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi Carrières de Lumières Du 4 mars au 7 janv. : Tlj 10h-18h (Novembre >mars) / 9h30-19h (avril>juin et septembre-octobre), 9h30-19h30 (juillet-août) 10/12 € (10/13 € en juillet-août) www.carrieres-lumieres.com Route de Maillane 13520 Les Baux-de-Provence 04 90 54 55 56 06 89 82 83 89

     

  • 25 avril

     

    Expo Beautiful Africa aux Galeries Lafayettes

    – BEAUTIFUL AFRICA – EXPOSITION DU 8 AVRIL AU 10 JUIN 2017 Visuel : Otobong Edet Nkanga, Alterscape : Alterscape I, 2005. C-print sur papier photographique, 50 x 67 cm. © D.R. Collection FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur Beautiful Africa à La Galerie du 5em Avec les artistes Sammy Baloji, Yona Friedman et Denise Charvein, Eddy Kamuanga Ilunga, Kapwani Kiwanga, Abdoulayé Konaté, Namsa Leuba, Toufik Medjamia, Otobong Nkanga D’avril à juin, l’Afrique se révèle à la Galerie du 5e avec les œuvres de 9 artistes qui vivent et travaillent entre l’Europe, les Etats-Unis et l’Afrique. L’exposition « Beautiful Africa » traverse les paysages du Nigéria, du Mali ou du Maghreb, raconte les bouleversements (...)

     

  • 24 avril

     

    Peut-on parler calmement de laïcité ?

    Table ronde avec Maïssa Falha et Marc Rosmini (professeurs de philosophie, membres du collectif Les Philosophes Publics) et Richard Martin (directeur du Toursky) La laïcité désigne un type d’organisation politique censé permettre la coexistence pacifique de tous les citoyens, quelles que soient leurs options spirituelles. Ce terme fait pourtant rapidement dégénérer les débats en vaines, et parfois violentes, polémiques. Nous tenterons donc, en croisant les approches historique, juridique et philosophique, de comprendre ce glissement, et de participer à une reconstruction collective du concept de laïcité. Sans détours ni tabous, il s’agira au moins de dissiper les malentendus, et de démasquer les (...)

     

  • 24 avril

     

    7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires

    29-30 avril 2017 7èmes Rencontres Nationales des Luttes de l’Immigration et des Quartiers Populaires Ces 7èmes rencontres nationales organisées à Marseille par le FUIQP offre des opportunités d’échanges : tables rondes, débats, retours d’expériences de militant-e-s issu-e-s de l’immigration et des quartiers populaires et paroles des familles dans leur combat quotidien pour la vérité et la justice. Ces 7èmes rencontres se concluront à la fois par une manifestation publique le dimanche 30 avril a 15 heures dans les rues de marseille pour dénoncer encore et toujours les violences policières, mais aussi par une invitation à nous rejoindre le 1er mai dans notre cortège revendiquant l’égal l’accès à (...)

     

  • 4 avril

     

    Rencontres du 9ème art. Aix-en-Provence

    Lancement du festival de BD, le 7, 8 et 9 avril 2017, avec le premier temps fort des Rencontres du 9eArt. Le très attendu week-end BD réunit pour l’occasion plus de 50 auteurs internationaux, autour de propositions fortes et inédites (rencontres, ateliers, projections, concerts...). Au programme : un week-end BD (7-9 avril) et 10 expositions d’avril à mai En présence de 50 auteurs internationaux. et c’est gratuit ! Cité du Livre et divers lieux 8-10 rue des allumettes - 13090 Aix-en-Provence. Jusqu’au 28 mai. http://www.bd-aix.com/pages/festival.html

     

Articles récents

Articles au hasard