Articles

Accueil > Actualités > Calanques, Rroms et diversité : à Marseille, Eva Joly accélère

 

Calanques, Rroms et diversité : à Marseille, Eva Joly accélère

9 septembre 2011 - Dernier ajout 10 septembre 2011

La candidate EELV à l’élection présidentielle de 2012 est pour trois jours à Marseille. Visite aux salariés de Fralib et du futur parc national des calanques, rencontre avec les acteurs locaux de la société civile, point sur la situation des Rroms, économie solidaire et écologie de pointe... En campagne, Eva Joly est sur tous les fronts. Interviews de la « dame aux lunettes rouges », qui pour l’occasion n’en portait pas, et du porte-parole régional du mouvement Sébastien Barles.


 

Elle devait inaugurer ce soir à 19h le QG de campagne marseillais d’Europe Ecologie Les Verts, situé aux pieds de la gare Saint Charles. En attendant, la candidate à l’élection présidentielle profite de sa visite pour prendre le pouls de la cité phocéenne, consulter, observer, échanger. Trois jours - à mettre en balance avec les quelques heures dépensées dans la ville par les candidats ou représentants d’autres formations politiques - durant lesquels Eva Joly s’imprègne des conditions économiques - en pleine réunion du G7 finances - et sociales de la deuxième agglomération de France.

Hier, la chef de file d’EELV rendait visite aux salariés de Fralib qui occupent depuis plusieurs jours leur usine, souhaitant ainsi leur « exprimer sa solidarité », confirme Sébastien Barles, porte-parole régional du mouvement. Passage obligatoire pour tous les candidats déclarés à l’élection présidentielle (Jean-Luc Mélenchon et François Hollande s’y sont notamment pressés chacun leur tour), Fralib semble concentrer les problèmes économiques, sociaux et écologiques de Marseille. Un symbole fort en tout cas pour le conseiller municipal : « on a rencontré des salariés qui sont préoccupés par une menace de délocalisation de leur entreprise, par une pratique intracommunautaire de dumping social. Ces salariés ont un projet de reprise de leur entreprise qui tient la route, un projet de relocalisation de leur activité, considérant que le groupe Unilever en a complètement dévoyé l’activité historique : les infusions, le tilleul de Cavaillon... Ils veulent retrouver ce savoir-faire originel, se réapproprier leur outil de travail. Retrouver la propriété d’une marque, celle de l’Eléphant qui appartient au patrimoine marseillais. Cela nous paraît très intéressant ».

Police, bétonnage et tissu associatif

On l’a également vue en pleine discussion avec Laurence Vichnievsky qui, souhaitant reprendre sa «  liberté de parole », a failli quitter son porte-parolat du mouvement écolo, suite au tollé provoqué par sa tribune parue dans Libé dans laquelle elle estimait que le retour du départ à la retraite à 60 ans était une «  lubie ».

Ce matin, Eva Joly a été auditionnée à l’Hôtel de police de Marseille suite à une plainte en diffamation déposée par Patrick Ollier - ministre en charge des Relations avec le parlement et compagnon de l’ex-ministre des Affaires Etrangères, de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense Michèle Alliot-Marie - qui lui reproche des propos sur son « rôle » dans l’armement de la Libye de Kadhafi, en tant que président de l’amitié franco-libyenne au parlement. La candidate verte aux lunettes rouges, qui avait elle-même annoncé cette convocation, en est ressortie en fustigeant les moyens «  disproportionnés » employés dans cette affaire, alors que « la brigade criminelle de Marseille [...] a 52 meurtres non-élucidés sur les bras ».

Direction ensuite les calanques, où la création d’un Parc national fait débat. Entre séance de kayak et baignade, à laquelle elle n’a « pas pu résister », elle a réclamé un « moratoire sur le béton » sur ce site exceptionnel. En début d’après-midi elle a souhaité s’entourer d’acteurs locaux, essentiellement associatifs, pour un « déjeuner off ». Représentants de l’économie sociale et solidaire, de l’agriculture paysanne, du commerce équitable ou encore des tenants de la démocratie locale et même un responsable de Pôle emploi, tous ont pu « briefer » l’ancienne juge d’instruction sur la situation à Marseille et dans la région, ainsi que sur leurs attentes.

Eva Joly revient à notre micro, sur les grandes lignes économiques et sociales qui se dégagent selon elle à Marseille. Autant de défis futurs à relever pour elle si elle est investie en 2012 à la tête de l’Etat. Et évoque la mise en examen du président du Conseil général des Bouches-du-Rhône :

Un focus a été fait sur la situation des Rroms, consécutive aux expulsions de cet été. Caroline Godard et Jean-Paul Kopp, représentants de la LDH et de Rencontres Tsiganes, ont pu s’entretenir avec Eva Joly et évoquer des pistes de travail. Ils doivent saisir l’euro-députée sur la question par courrier, afin que l’information remonte au niveau du parlement de l’Union. Ce qu’elle s’engage à faire. En attendant elle constate une « fuite des collectivités locales face à leurs responsabilités » :

En Août, EELV a été ébranlé par les propos de Karim Zéribi, tenus lors d’une émission des Grandes Gueules sur RMC qui avait pour objet les Rroms. Ce dernier s’était exprimé en ces termes : « Si demain [les Roms] pouvaient travailler facilement je ne suis pas convaincu que culturellement parlant ils se jetteraient sur les offres d’emplois du Pole Emploi. »

Interrogée à ce sujet, Eva Joly explique que la nouvelle recrue du mouvement écologiste va être entendue par le bureau exécutif du parti, et qu’il n’est pour l’instant plus autorisé à s’exprimer au nom d’EELV :

Pour Sébastien Barles cet épisode « a fait des dégâts au sein du mouvement et à l’extérieur. Les écologistes ont toujours été auprès des Rroms, auprès des associations pour dénoncer le traitement inhumain fait à ces populations. On a notamment œuvré auprès du Conseil Régional pour ouvrir ce lieu sanctuaire (l’Espace solidaire d’hébergement de la Belle de Mai, ndlr), expérimental et exemplaire. On souhaite développer ce type d’hébergement d’urgence, porté par les associations, c’est important. Donc la position de Karim Zéribi était complètement dissonante avec l’action du parti. On a discuté avec Karim, un communiqué a été envoyé par les porte-paroles régionaux, la situation est remontée au niveau national et il sera auditionné. L’incident est clos dans le sens où il reconnaît que dans la tonalité générale de l’émission, le propos était assez scandaleux. Notamment de la part de l’avocat Gilbert Collard. Et qu’il aurait du se placer beaucoup plus en dissidence dans cette émission. Il y a eu des propos racistes qui ont été tenus, avec des dérives culturalistes. C’est un dérapage ».

Avant de repartir vers d’autres horizons marseillais et régionaux, puis d’inaugurer à 19h le local de campagne d’EELV situé en haut du boulevard d’Athènes, Eva Joly et Sébastien Barles ont accepté de faire un crochet pour nous par les questions de diversité, de lutte contre les discriminations et les mesures que EELV prendra en direction des quartiers populaires si cette « bi nationale » revendiquée est élue présidente des Français en 2012 :

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard