Articles

Accueil > Actualités > Beisson : Les habitants prennent connaissance du projet officiel de (...)

 

Beisson : Les habitants prennent connaissance du projet officiel de rénovation de leur cité

6 décembre 2010

C’est dans une ambiance d’inquiétude et d’angoisse que le projet officiel de rénovation urbaine de la Cité Beisson a été présenté vendredi soir aux habitants, en attente depuis de longs mois de la version définitive du projet qui avait alors été présentée à la presse en octobre dernier. Rappelons que les cités Beisson et Corsy n’avaient pas été sélectionnées pour faire partie des cités prioritaires devant bénéficier de ce plan de rénovation. Le retard accumulé s’est donc allongé. Malgré tout, la municipalité a trouvé les financements et les travaux prévus devraient se terminer en 2014. Espérons-le, car le projet à peine présenté, devra subir quelques modifications.


 

JPEG - 56.2 ko

C’est la quatrième fois que la municipalité aixoise informe les habitants de Beisson des transformations que va subir leur quartier. La présentation du projet officiel était très attendue par les habitants, inquiets de la tournure prise par ce dossier au fil des mois. Des retards notamment liés à un manque de financements que la municipalité est allée chercher auprès de différents partenaires notamment auprès de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine qui n’avait pas sélectionné les cités Beisson et Corsy parmi les cités prioritaires que sont celles de Paris, Lyon ou Marseille ...

Après de longs mois de négociation, ce quartier classé patrimoine du XXème siècle verra au final ses 577 logements, réhabilités. Ce ne seront pas moins de 20 000 euros qui seront dépensés pour rénover chaque logement. (Isolation thermique, isolation phonique, étanchéité, remplacement des équipements sanitaires, ravalement des façades, rénovation des halls et cages d’escaliers). Pour la rénovation des deux cités (Corsy et Beisson) le coût des travaux devrait s’élever à 69,93 millions d’euros.

Les principales transformations du quartier

Le bâtiment E devrait être restructuré avec 18 logements neufs et des logements adaptés aux personnes âgées en rez-de-chaussée. D’ici 2012, le bâtiment N sera détruit et reconstruit pour être entouré d’espaces commerciaux et médicaux à l’entrée du quartier, qui devraient permettre d’ouvrir la cité vers l’extérieur. « L’objectif est d’en faire un village afin qu’il y ait petit à petit, un désenclavement dans la mentalité de chacun » a insisté Sophie Joissains adjointe au maire d’Aix, déléguée à la Politique de la ville, qui a notamment poussé les habitants à « lever leurs inquiétudes ».

Une médiathèque de 800 m2 devrait également être livrée en 2013. S’ajoutera à cela l’embellissement des différentes places du quartier (place centrale et place du Moulin) avec la création d’espaces verts. La municipalité étudie également la mise en place d’un marché maraîcher.

JPEG - 98.3 ko

La livraison du plateau sportif, repoussée

La présentation du plan de rénovation n’a pas totalement satisfait les habitants. En effet, une partie a contesté l’emplacement du plateau sportif. La création de ce plateau, qui devra abriter un terrain futsal, entouré d’un bouclier végétal, a finalement été suspendue. Les habitants ont en effet regretté le fait de ne pas avoir été consultés. « Sur 2000 habitants, 40 personnes ont été concertées » a notamment regretté une habitante qui opterait pour la mise en place d’un sondage. En effet cette dernière verrait plutôt le terrain de sport à la place du jardin d’enfants. Le maire d’Aix « ne souhaitant pas que les habitants ne s’approprient pas ce plateau sportif », a choisi de faire une énième réunion pour acter l’emplacement de ce terrain par la population. « L’important étant de faire le moins de mécontent possible ». Cette cinquième réunion aura lieu à la fin du mois de Janvier, date à laquelle devait être livré le plateau sportif. Tous les frais seront pris en charge par le projet a précisé Francis Taulan adjoint au maire délégué aux sports.

JPEG - 76.5 ko

Favoriser l’accès à l’emploi des personnes issues des quartiers Beisson et Corsy

Une charte locale d’insertion devra être signée le 18 janvier prochain. Les jeunes des cités Beisson et Corsy auront en effet l’opportunité de soumissionner via leurs entreprises. C’est l’une des préoccupations de Sellam Hadaoui, membre du collectif des habitants de Beisson, qui souhaiterait faire profiter les jeunes du quartier qui viennent de créer leur entreprise. « Ce serait pour eux, un coup de pouce » a-t-il insisté. En effet, les chantiers mis en place par ce projet constitueront l’occasion de faire appel aux personnes issues des quartiers concernées par le projet urbain. 10% des embauches réalisées dans le cadre de la Gestion Urbaine de Proximité seront réservées aux habitants de ces quartiers.

Sallam Hadaoui en a également profiter pour demander au responsable du Cabinet Urbanis chargé de gérer la Maitrise d’Oeuvre Urbaine et Sociale (MOUS), d’embaucher des jeunes diplômés. Le Cabinet Urbanis devrait en effet percevoir 384 00 euros pour remplir les missions qui lui ont été confiées : répondre aux questions des habitants et mettre en œuvre le plan de relogement. Des permanences seront tenues les mardi et jeudi au centre social pour les habitants désirant avoir plus d’informations auprès de ceux qui sont chargés de la MOUS. Un des volets de la MOUS consiste à mener une enquête auprès des habitants.

La réunion de vendredi a mis en évidence un certain malaise. L’enquête menée par le Cabinet Urbanis dans le cadre de sa mission inquiète une partie des habitants, qui « n’a pas saisi l’intérêt de ce questionnaire ». « Ce ne sont que des questions fermées autour de la composition du foyer, des ressources du foyer, de la dette locative, l’avis d’imposition etc.. » souligne, en aparté, une habitante de la cité, pour qui ce type d’enquête n’est pas nécessaire pour la réhabilitation des logements.
. Cette dernière s’inquiète en effet d’une éventuelle hausse des loyers, ce qu’a infirmé la municipalité aixoise. Malgré tout l’inquiétude demeure.

C’est aussi pour ces raisons que Sellam Hadaoui et des habitants des différents quartiers populaires de la ville (Beisson, Corsy, Pinette etc.) envisagent de créer un collectif inter-quartier chargé de veiller au bon déroulement des travaux et au respect du projet présenté. « Nous ferons un travail indépendant pour informer les habitants. C’est une façon de dire que nous serons toujours derrière pour surveiller ce qui va se faire » explique Sellam Hadaoui.

Les travaux peuvent désormais débuter.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard