Articles

Accueil > Actualités > Après-midi de solidarité avec les Rroms au Docks des Sud : le temps de (...)

 

Après-midi de solidarité avec les Rroms au Docks des Sud : le temps de l’action.

7 septembre 2010

Nous étions présents aux côtés des nombreuses associations (Fondation Abbé Pierre, Médecins du Monde, Rencontres Tziganes, la communauté Emmaüs de la pointe rouge, l’Ampil, l’association Art Tribal, le festival Latcho Divano et le secours catholique), dimanche après-midi, pour échanger sur les permanentes discriminations dont sont victimes les Rroms depuis, et c’est triste de devoir le constater, des siècles ; et pour réagir face à la vague de très officielle discrimination à leur endroit…


 

JPEG - 65.3 ko

L’après-midi avait pour point d’orgue le spectacle de grande qualité de la compagnie Mémoires Vives, « Samudaripen » (génocide en langue Romani), qui retrace la campagne d’extermination nazi telle qu’elle fut subie par les Rroms durant la seconde guerre mondiale, et au cours de laquelle le tiers de la population Rrom européenne fut décimée.

Comme cela fut répété à plusieurs reprises à l’occasion des diverses interventions, le but est d’éviter à tout prix que l’histoire ne continue à bégayer, spécialement depuis le virage sécuritaire pris par le gouvernement français.

JPEG - 58.5 ko

L’après-midi a débuté par la projection, après une première série de témoignages, du film « De squat en squat » réalisé par Dominique IDIR, puis s’est poursuivie par de nouveaux témoignages, avant d’enchaîner avec le spectacle de la compagnie Mémoires Vives, pour se finir par un moment d’échange avec les personnes présentes.

Les deux moments phares de l’après-midi, la projection du film et le spectacle « Samudaripen », furent édifiants.

Le documentaire , en nous invitant à les rencontrer, met en lumière sans équivoque les constantes difficultés rencontrées par les Rroms.

Difficultés pour survivre.

Difficultés pour trouver un abri (on ne peut pas parler de logement concernant les squats dans lesquels ils sont contraints de trouver refuge).

Difficultés pour mettre leurs enfants à l’école, quand ils en ont la possibilité.

Difficultés pour trouver à manger.

Difficultés pour tout…

On prend peu à peu la mesure de l’ineffable rejet perpétuel dont ils sont victimes.

L’écrasante majorité des réactions des citoyens de toutes origines à leur égard soulèvent le cœur.

Mais comme ils font montre d’une belle volonté de s’en sortir, malgré tout ! Ils semblent quelque part inébranlables, et se serrent les coudes, semblant toujours voir une fin heureuse là où nous ne voyons que le fracas des maux sans fins qui s’abattent sur eux.

Ils ne tombent pas dans un fatalisme coupable dans lequel aucun d’entre nous ne manquerait pourtant de tomber, face à de telles montagnes d’insolubles problèmes.

Et le pire, ce ne sont pas ces enfants qui ne peuvent plus aller en classe car ils se font caillasser sur le chemin, ce ne sont pas ces gens qui sont obligés de s’en aller, de se cacher car la bêtise collective a trouvé une nouvelle légende urbaine insultante à colporter à leur sujet.

JPEG - 74 ko

Non, le pire, c’est que les intervenants qui prirent la parole après le film parlèrent du moment où furent tournées ces images (en 2008) comme d’un « temps béni », où les choses n’allaient finalement pas si mal en comparaison avec ce qui se passe actuellement.

Car depuis, il y a eu le virage sécuritaire du gouvernement.

Et les divers intervenants, qu’ils soient de Médecins du Monde ou d’autres associations, d’enfoncer le clou.

Car ces Rroms d’habitude si courageux, et même joyeux lors des expulsions au moment du tournage du documentaire, ne parviennent maintenant même plus à contenir leur désespoir.

Les intervenants connaissent bien ces populations, les côtoient depuis de très nombreuses années, et c’est la première fois qu’ils voient les hommes pleurer de désespoir lors des expulsions.

Des femmes, quant à elles, apprend-on avec effroi, menacent de s’immoler par le feu avec leurs enfants, ne voyant plus d’issue à leur situation…

On peine à mesurer l’ampleur du désastre, et le réveil est violent.

La situation actuelle est d’une urgence terrible.

L’urgence, tel fut le maître mot.

Cette rencontre s’est organisée dans l’urgence, en réponse à la politique de stigmatisation sécuritaire qui découle du tristement célèbre discours tenu à Grenoble, fin juillet, par Nicolas Sarkozy.

Et c’est l’urgence de la situation dans laquelle se trouve actuellement la communauté toute entière des Rroms qui a été soulignée par tous les intervenants.

JPEG - 65.5 ko

Le représentant de Médecins du Monde a égrené des chiffres terribles, dont on retiendra notamment l’espérance de vie : entre 50 et 60 ans (pour mémoire, on est entre 77 et 84 ans en France…). On laisse ces gens dans une misère digne des bas-fonds de l’Angleterre du 19ème siècle. Comment avons-nous pu laisser faire ça depuis si longtemps ?

JPEG - 70.3 ko

C’est le résultat de la longue liste de politiques discriminatoires dont sont victimes les « gens du voyage ».

Du carnet de circulation qu’ils sont obligés de faire viser très régulièrement comme des repris de justice auprès d’un commissariat, pratique digne de la France de Vichy ; à l’interdiction qui leur est faite de travailler qui les empêche de pouvoir s’insérer correctement dans la société, tout est fait pour les marginaliser.

Le temps est venu d’agir, et aucun d’entre nous ne doit plus se complaire dans l’égoïste indifférence qui caractérise les timides réactions de la majorité d’entre nous.

Pour agir, il faut cependant savoir. Savoir où l’on va, et savoir de quoi, de qui l’on parle.

Et c’est ce qui frappe, que ce soit lors de la projection du documentaire « De squat en squat » de Dominique IDIR, ou lors du spectacle de la compagnie Mémoires Vives.

On ne sait rien des Rroms.

L’ignorance des citoyens et des gens au pouvoir est abyssale concernant ces populations, favorisant la propagation des plus absurdes rumeurs évoquées plus haut, chacune toujours plus ridicule que la précédente, nos concitoyens y trouvant la raison de se conduire de façon toujours un peu plus irrespectueuse vis-à-vis de ce peuple, qui est pourtant riche d’une histoire pluriséculaire en Europe et d’une culture unique.

Ce qui s’est passé dans les quartiers nord, avec le lynchage duquel ont réchappé de justesse quelques malheureux gitans, il y a quelque temps déjà, est un terrible exemple de ce que la bêtise et l’intox peuvent engendrer.

Et si l’on n’y prend garde, le glissement peut se faire bien plus rapidement qu’on ne le pense.

L’horreur organisée peut revenir insidieusement si on laisse les valeurs de notre pays se faire piétiner par et dans l’indifférence quasi générale.

On pourrait bien y perdre notre âme.

JPEG - 73.3 ko

Le très réussi spectacle, mêlant Hip Hop, Slam et Jazz Manouche, donné par la compagnie Mémoires Vives fut là pour nous le rappeler de façon flamboyante et efficace. Car la constatation des dérives coupables vis à vis des Rroms dont nous sommes tous responsables -on a les élus qu’on mérite- ne doit pas éclipser la beauté plastique du spectacle « Samudaripen » en lui-même.

Extrêmement abouti, que ce soit musicalement ou visuellement, il nous met en face de ce qu’ont subi les Rroms lors de la seconde guerre mondiale, et nous apprend de nombreux faits qui ne sont pas mis en exergue ailleurs. Ainsi furent-ils déportés jusqu’en 1946, soit un an après la libération, par exemple…

La musique et les extraits vidéos, habilement entremêlés, se fondent en un avertissement qu’il nous faut tous entendre, avant qu’il ne soit trop tard.

Ne perdons pas notre humanité.

La suite des évènements ne dépend que de nous, et c’est une lourde responsabilité…

Des initiatives devraient découler rapidement, à la fois de la manifestation de samedi et de cette après-midi informative au Dock des Suds.

JPEG - 53.4 ko

Les divers intervenants ont insisté par ailleurs sur le fait que n’importe qui peut venir en aide à ces familles, en aidant à localiser les squats (les signalant aux associations), et en réglant toute une myriade de problèmes, simples pour nous, qui leur sont pourtant insurmontables (lire une lettre de la Police, et leur expliquer qu’il ne faut surtout pas signer, car ils accepteraient alors d’être expulsés, par exemple).

La simple présence de quelques personnes à une expulsion change radicalement l’attitude des autorités à l’égards des Rroms lors de cette dernière, ont-ils insisté.

Il faut agir, « car si l’on laisse passer ça, ça va faire très très mal, ce sera un cassage de solidarité historique dans notre pays ».

Ne perdons pas notre âme. Réagissons !

Un extrait du spectacle : http://www.youtube.com

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard