Articles

Accueil > Actualités > Amérique du Sud : l’alternative de l’économie sociale et solidaire

 

Amérique du Sud : l’alternative de l’économie sociale et solidaire

25 janvier 2013

Le mouvement coopératif en Amérique latine était la thématique des 8e Rencontres solidaires des 17 au 19 janvier, de l’ASPAS (association Solidarité Provence Amérique du Sud), à la Maison de la Région à Marseille. Des initiatives se multiplient notamment en Argentine : les textiles Pigüé, l’imprimerie Chilavert, Tupac Amaru de Jujuy ou encore l’hôtel Bauen. Peut-on en tirer des enseignements en France ?


 

L’économie sociale et solidaire représente-t-elle un avenir en Amérique latine et également en France ? Est-ce la meilleure solution ? Concrètement, la reprise d’une entreprise en difficulté par des salariés peut s’effectuer dans quelles conditions : comment négocier avec l’ancien propriétaire ? Depuis plusieurs années, le Conseil régional PACA engage une coopération décentralisée avec l’Amérique du Sud. « Nous avons besoin d’approfondir ces modèles-là » souligne Michèle Tregan, conseillère régionale déléguée à l’emploi, l’économie sociale et solidaire. Elle illustre ses propos avec le cas de « Fralib » à Gémenos. Dans le cadre des Rencontres solidaires, la délégation sud-américaine devait justement leur rendre visite samedi dernier.

Un continent en transition

« En Amérique latine, c’est un continent entier en train de basculer avec toutes ses différences. Nous sommes devant un danger réactionnaire » expose Eduardo Meneses, politologue, coopérant en Equateur. Au Venezuela, le pays vit une situation critique avec la victoire d’un Chavez, rongé par la maladie. La personnalisation du pouvoir montre la fragilisation de ces pays. Les récents coups d’Etat au Honduras et au Paraguay confirment cet état de fait. Les choses bougent, la transition démocratique est palpable.
Un socialisme du XXIe siècle se redéfinit. Davantage de pays tendent vers un processus démocratique : on parle de dialogue interculturel, de bien-vivre, de révolution citoyenne.

Révoltes populaires

Les dictatures militaires des années 70 ont laissé place aux régimes néolibéraux des années 90, balayant les conquêtes sociales des années antérieures. Ce contexte préfigure début 2000, des révoltes citoyennes. On assiste à des assemblées populaires, des occupations d’usines. Une « pensée sociale » se met en marche même si encore actuellement, ces mouvements de progrès ne sont pas toujours suffisamment accompagnés. Les politiques ultralibérales sont dénoncées, et au centre des problèmes, dans les pays occidentaux depuis 2008. « Ces alternatives sont présentes en Europe : l’Espagne, la Grèce » fait remarquer Andrés Ruggeri, anthropologue, directeur de programme à l’université de Buenos Aires (Argentine), « on est devant une crise mondiale de la démocratie ».
Si en Europe, on dénonce de plus en plus les rôles négatifs que jouent les multinationales sur le marché de la mondialisation, l’Amérique latine souffre davantage de leur toute-puissance. Concernant les multinationales agroalimentaires, «  2 % contrôlent 85 % des terres cultivables » argumente Gustavo Zaracho, politologue, Paraguay. L’exploitation outrancière des ressources minières est aussi évoquée : on parle d’une « malédiction de l’abondance » nous dit Eduardo Meneses.

L’exemple de la coopérative Chilavert

De cette complexité culturelle, politique, économique naissent des innovations sociales. C’est le cas de « Chilavert », des universitaires participent à l’expérimentation.
2002, cette maison d’édition argentine ne paie plus ses salariés depuis deux mois. Trahis, ils se rebellent. Peu à peu, ils s’organisent et mettent en place une coopérative. Ils décident de poursuivre la production malgré une présence policière devant les locaux. L’aventure est risquée, les ouvriers sont dans l’obligation de livrer clandestinement leur production. Les gens du quartier deviennent complices. Au fil du temps, la coopérative fait son chemin. Elle œuvre beaucoup dans le social : l’atelier est ouvert sur l’extérieur. « Chilavert » accueillent des jeunes en stage par exemple. Les acteurs de cette initiative ont su développer des compétences non valorisées initialement.

La coopérative en France : 10 % des emplois

En région PACA, on recense 220 entreprises pour environ 3 000 salariés. Le secteur industriel représente près de 25 % du mouvement coopératif. Le secteur du bâtiment est de même ordre d’importance. La mécanique reste un domaine capital dans la région. Toutefois, les coopératives se tertiarisent de plus en plus dans les services. Les SCOP (sociétés coopératives et participatives) répondent au mieux à l’activité de services. Quant aux SCIC (sociétés coopératives d’intérêt collectif), elles s’appuient sur le modèle italien sans connaître le même succès. La culture française reste attachée encore au statut de l’association.
On estime qu’une coopérative sur deux va survivre à cinq ans. Le profil type du créateur ou repreneur d’une entreprise solidaire est un demandeur d’emploi ou un salarié en perte d’emploi (80 à 90 %).
Par le passé, le mouvement coopératif a connu des hauts et des bas. Depuis 2008, il est frappé de plein fouet par la crise.
Michel Famy, directeur de l’Union régionale des SCOP soulève plusieurs problématiques à son développement. Première raison est le relais incertain intergénérations : des chefs d’entreprises de plus de 65 ans ne trouvent pas de jeunes repreneurs et sont confrontés à la fermeture.
La problématique financière est évidente. L’apport de 5 à 10 % du capital est souvent très difficile à honorer pour le créateur ou le repreneur. Même si des outils de financement sont proposés. Le capital disponible ne doit pas franchir le seuil d’un million d’€, somme insuffisante pour la reprise d’une PME. « L’union des SCOP a une force de frappe limitée » déplore M. Famy. Autre frein est l’aspect culturel, rien n’est vraiment organisé dans le domaine éducatif, « personne ne parle des SCOP à l’école » fait observer M. Famy.
Le mouvement stagne depuis 2005, « l’euro très fort fait du mal sur le marché mondial » ajoute le directeur de l’Union régionale. Néanmoins, il garde espoir avec l’instauration d’une nouvelle politique gouvernementale. En effet, Benoît Hamon, ministre délégué à l’économie sociale et solidaire projette un doublement des effectifs des SCOP à 5 ans via la mise en œuvre de règles simples et surtout informatives sur leur existence. M. Famy reste persuadé que « nos valeurs vont dans le sens de l’économie moderne ». L’avenir nous le dira…

ASPAS, 76 rue Perrin-Solliers, 13006 Marseille, tél 04 91 48 78 51, aspas-marseille.org

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard