Articles

Accueil > Actualités > Album : Amazigh Kateb chante son défunt père Kateb Yacine

 

Album : Amazigh Kateb chante son défunt père Kateb Yacine

23 février 2010

Invité par l’association « Comparses et sons », Amazigh Kateb sera le 27 février prochain à Venelles pour présenter au public de la région son premier album solo intitulé « Marchez Noir ». Un album personnel, où il rend, à sa manière, hommage à son défunt père, Kateb Yacine, poète, romancier et dramaturge algérien décédé il y a 20 ans. Un « besoin de mémoire » pour renaitre mais aussi un besoin de mettre en avant son pays d’origine, l’Algérie avec des musiques qui envoûteraient n’importe quel auditeur.


 

JPEG - 308.8 ko

Après avoir été pendant prés de 16 ans le meneur du groupe « Gnawa Diffusion », le chanteur grenoblois, né à Alger en 1972 et installé en France depuis 1988, multiplie les concerts à travers le monde traversant ainsi l’Angleterre, Montréal et la France pour présenter son premier album solo teinté de rythmes stimulants et mélancoliques et où les émotions transportent l’auditeur dans un ouragan d’accents riches en sonorités orientales modernes et traditionnelles. Sans oublier la force des mots employés qui donnent aux textes une grande portée pour faire passer les messages qui tiennent à cœur au chanteur.

Toujours en lien avec son pays natal, l’Algérie, Amazigh Kateb avait choisi une date symbolique pour la sortie de son album : le 17 octobre 2009, une date qui rappelle en effet le Massacre du 17 octobre 1961 au cours duquel la répression avait interdit une manifestation organisée par le Front de Libération Nationale Algérien (FLN) qui protestait contre le couvre-feu qui était imposé aux travailleurs algériens à Paris. Nombre d’entre eux sont morts lors de la confrontation avec les forces de l’ordre alors dirigées par le préfet de police Maurice Papon. Certains d’entre eux ont même été jetés dans la Seine. Un devoir de mémoire qui a poussé le chanteur à choisir cette date. Comme un hommage à ces ouvriers Algériens qui ont « participé au combat pour l’indépendance de l’Algérie ».

JPEG - 55.1 ko

Un retour aux racines

Puis, aussi, ce n’est pas un hasard si l’album est sorti quelques jours avant l’anniversaire des 20 ans du décès - (28 octobre 1989) - de son père qui a laissé un fils de 16 ans dérouté après une adolescence marquée par l’exil et le déracinement. En effet, l’artiste garde en lui son Algérie natale, profondément ancrée dans son esprit et sa mémoire et revient aujourd’hui avec plus de maturité pour évoquer ses racines. Il a ainsi choisi d’adapter en musique les poèmes écrits par son père, s’appropriant ainsi un héritage qui lui permet d’exorciser l’absence de ce dernier comme pour combler « un besoin de mémoire ». Il revient donc aux sources en choisissant d’adapter en musique « Bonjour » et « l’Africain », une façon pour lui de se réapproprier le père qui a été très souvent accaparé par la vie publique.

L’album s’ouvre ainsi avec le morceau « Bonjour » sur un fond de musique chaabi : « Bonjour ma vie/ et vous mes désespoirs/ Me revoici aux fossés/où naquit ma misère/, Voici le coin de boue / Où dormait mon front fier/ Voici ma vie à moi/ Rassemblée en poussière »... Un poème qui transcende les mots et qui donne le ton de l’album.

Très engagé le fils de l’écrivain Kateb Yacine (1929-1989), rappelle également l’importance de résister aux clichés et dénonce les désastres économiques et sociaux que vit l’Algérie d’aujourd’hui ainsi que les impérialismes tout en évoquant, - dans le dernier des 12 titres de l’album- « Ma Tribu », ces « ombres du passé qui ne veulent pas disparaître/Une Algérie se meurt dans une autre en train de naître ». Dans « Koma », il décrit, en arabe, les ravages que produit l’enfermement sur les jeunes Algériens qui fuient le chômage et la déprime dans leur pays à travers l’alcool. Dans cet album autoproduit, le chanteur laisse ainsi plus de place aux textes se donnant ainsi les moyens de défendre la dignité et l’identité des Algériens dont l’histoire a souvent été malmenée.

JPEG - 52.3 ko

Esprit métissé des années gnawa, rythme éthno-reggae et instruments traditionnels

D’autres titres entraînent à danser aux rythmes des musiques gnawas et africaines menées par le son du guembri, une guitare saharienne à trois cordes. La musique Gnawa est une musique noire africaine qui a été exportée vers le centre du sahara et au Maroc où elle a été mélangée aux rythmes locaux d’influence berbère ou turque. Mais Amazigh fait également appel à une « grande variété de sonorités ethniques » : le reggae, le hip-hop, le rock, le chaabi ou le raï, pour exprimer ses identités « multiples ». Comme le fit son père en son temps lorsqu’il défendit l’identité berbère en Algérie, tout en écrivant en français, une langue qu’il considérait comme un « butin de guerre ».

Amazigh Kateb sera donc présent le 27 février prochain à Venelles invitée par « Comparses et sons », une association qui se propose de faire découvrir des artistes d’envergure locale et nationale, qu’elle juge exceptionnels dans leur démarche. L’association a aussi un engagement social puisqu’elle propose des concerts à tarifs réduits « pour offrir au plus grand nombre un accès privilégié à la culture musicale de notre temps ».

C’est le concert du mois à ne pas manquer. Sera également à l’affiche ce soir là, le Folk Rock Saharien de Temenik electrik, une création France/ Algérie.

Le concert aura lieu à la Salle des Fêtes de Venelles à 20h30, le 27 février 2010.

Pour plus d’informations :

http://www.myspace.com/comparsesetsons

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard