Articles

Accueil > Actualités > Aix : « La réussite éducative, l’accès à la culture, le financement des (...)

 

Aix : « La réussite éducative, l’accès à la culture, le financement des associations » en débat le 5 mars au Jas de Bouffan

26 février 2010

« Réussite éducative, accès à la culture, financement des associations. Triptyque fondamental ou chimère du politique ? » Voilà le thème choisi par l’association Anonymal TV pour son premier plateau participatif filmé de l’année. L’objectif de ce débat citoyen est d’interpeller, de sensibiliser et si possible d’aboutir à des propositions de solutions pour pallier les difficultés rencontrées par les habitants du quartier. Dans la lignée du débat qui avait lieu le 10 juillet dernier en pleine élection municipale, ce débat qui aura lieu le 5 mars prochain permettra aux habitants du Jas de Bouffan, à des spécialistes et aux élus de s’exprimer sur fond d’élections régionales.


 

JPEG - 77.4 ko

Anonymal TV poursuit son combat. Depuis de nombreuses années, l’association se démène pour donner la parole aux habitants, provoquer le débat et jouer le médiateur entre les élus et les résidants du Jas de Bouffan où cohabitent 30 000 habitants, « une véritable ville dans la ville » qui mérite une plus large attention et qui rencontre des difficultés particulières. « On sous estime ce quartier, ce n’est pas une cité dortoir, comme ils ont tendance à le penser » lance Djamal Achour, directeur d’Anonymal. « Il manque juste des dispositifs » poursuit-il. Pour en parler l’association a fait le choix d’aborder trois thèmes : la réussite éducative, l’accès à la culture et le financement des associations. Un petit film sera projeté avant d’aborder chaque thème.

Des écoles et des collèges ghettos ?

« Pourquoi le collège du Jas de Bouffan ne passe pas en « Zone d’Education Prioritaire » (ZEP) ? se questionne Djamal Achour. Etre classé en ZEP, « ce n’est pas négatif, cela apporte plus de moyens » argumente-t-il. En effet, les deux collèges du Jas de Bouffan (collège du Jas et Château Double) ne sont pas les mieux placés sur la liste des établissements qui enregistrent les meilleurs taux de réussite. « 43 % des élèves sont orientés vers une filière professionnelle. C’est assez remarquable » s’inquiète le directeur d’Anonymal. Puis il existe une grande disparité entre les deux collèges : le taux de réussite au BEPC (Brevet) est de 55,6% au collège du Jas de Bouffan et de 85% à Château-double. « Comment c’est possible ? Pourquoi tant d’écarts ? ». Faut-il mélanger les élèves de différents quartiers ? Ces questions seront soulevées le 5 mars et des collégiens prendront la parole pour exprimer leurs craintes. Le regret est aussi de constater la « ghettoïsation des écoles et des collèges » du Jas de Bouffan qui ne fait qu’accentuer l’échec scolaire.

L’accès à la culture est un point qui tient vraiment à cœur à l’association Anonymal TV qui se réjouit de la prochaine délocalisation de l’Ecole d’Art d’Aix au Jas de Bouffan et souhaiterait « impliquer les habitants dans cette histoire ». La question est de savoir « comment les impliquer ? » Car « lorsque nous leur demandons s’ils savent ce qu’est la « Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme » (MMSH), les habitants répondent « NON » » regrette Djamal Achour. La réforme des collectivités territoriales ne va pas arranger les choses. Il est en effet question de supprimer pour les régions et les départements la fameuse « compétence générale » qui permettait aux collectivités de financer tous types d’activités et les associations seront les premières victimes de cette réforme. Se pose ainsi la question du financement des associations. Ce « plateau de médiation » aura aussi pour rôle d’interpeller les candidats et envisager un dispositif particulier ». « Les associations jouent un rôle important en termes d’emploi car elles embauchent un certain nombre de personnes » poursuit le directeur d’Anonymal. Des personnes qui pourraient se retrouver au chômage du jour au lendemain. Le cas de l’association « Aix ensemble » (Radio Zinzine) en est un parfait exemple. A l’heure d’aujourd’hui, il ne reste qu’un seul salarié. Ce cas sera d’ailleurs abordé lors du débat. Quelles peuvent être les solutions qui permettraient aux associations de poursuivre leurs activités ? Les financements européens ? La solidarité entre associations qui feraient ainsi des économies d’échelles ? Autant d’interrogations qui inquiètent les associations. Ces trois thématiques feront donc l’objet d’un débat qui a pour intention de laisser s’exprimer les habitants et de les pousser à se prendre en charge. La création d’un comité de quartiers serait même un moyen suggère Djamal Achour.

Certains élus seront présents, à l’image de Fleur Skrivan, conseillère municipale et régionale, candidate PS sur la liste menée par Michelle Vauzelle, Jean Marc Perrin, Maire adjoint à la Duranne, délégué à l’animation du Jas de Bouffan, André Guinde, Vice président du Conseil Général. Mais aussi des personnalités qualifiées : un professeur du lycée Emile Zola (lycée où atterrissent tous les élèves des collèges du Jas de Bouffan), un responsable de « Culture du cœur ».

Anonymal sera une fois de plus dans une position de médiateur entre les différentes personnalités qualifiées, candidats, élus, associations, habitants, comme elle l’a fait le 10 juillet dernier, quelques jours avant les élections municipales. Ce débat s’est révélé être positif dans le sens où certaines questions ont fait l’objet d’une décision au Conseil Municipal d’Aix-en-Provence. Le théâtre de Verdure n’a fait l’objet d’aucune décision depuis 2001, or depuis le débat du 10 juillet, les choses ont évolué. Un appel d’offre a été lancé pour la gestion de la buvette qui est resté fermée depuis prés de huit ans. Les habitants avaient regretté le manque d’écoute, Maryse Joissains a tenu promesse en nommant un adjoint délégué à l’animation du Jas de Bouffan. Quant à la Maison familiale, un projet qui traine en longueur depuis deux ans, devrait voir la pose de la première pierre au mois de juin se réjouit Djamal Achour.

« Soucieux de favoriser la prise de paroles des Aixois », Anonymal proposera le 5 mars, en partenariat avec l’association JABIR, une garde d’enfants de 18h30 à 21h30, au sein du Patio du Bois de l’Aune, et ce, dans le « but de permettre aux parents de participer au débat, en toute sérénité » explique l’association. La dimension participative se trouve également dans le fait que des habitants bénévoles, aux côtés des professionnels salariés de l’association, tenteront de passer derrière la caméra pour filmer pendant que d’autres s’occuperont de la gestion des lumières...

Ce plateau participatif inaugurera aussi une série de six débats qui auront lieu tout au long de l’année autour de thèmes variés : l’insertion et l’emploi, la question de l’habitat, la place du sénior dans la cité. Le prochain rendez-vous aura lieu le 23 avril au Centre Social Les Amandiers, où l’association, en partenariat avec le Réaltor, aire de transit pour les gens du voyage (aussi équipée d’un centre social), organisera un second plateau participatif autour des gens du voyage.

Anonymal provoque ainsi les rencontres et cela réussit au quartier du Jas de Bouffan qui tente de se rendre visible aux yeux des élus. En dehors de ces plateaux participatifs, l’association crée des ateliers vidéo et a même rénové une salle numérique afin de permettre aux enfants ou même aux parents, de travailler sur les ordinateurs mis à leur disposition dans un souci d’efficacité, d’aides aux devoirs et de réussite scolaire.

Le débat aura lieu le 5 mars 2010 à 19H30 à la salle du Bois de l’Aune au Jas de Bouffan. http://www.anonymal.org

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard