Articles

Accueil > Actualités > ActOral, signe de richesse des écritures contemporaines

 

ActOral, signe de richesse des écritures contemporaines

15 septembre 2010

Le festival international des arts et des écritures contemporaines est un temps fort de la rentrée culturelle à Marseille. actOral.10 sera un moment riche en émotions dans toutes les disciplines artistiques. Après la soirée de lancement ce lundi, la programmation démarre véritablement le 25 septembre. Trois semaines d’effervescence autour des écritures contemporaines sont prévues à un rythme effréné. Malgré les incertitudes qui planent sur la vie de Montevideo et de son festival…


 

JPEG - 57.9 ko

Ce 13 septembre marquait la soirée de lancement de actOral.10, à Montevideo, lieu culturel phocéen. Christophe Fiat, écrivain et ami du festival a fait l’ouverture avec « Alerte rouge ! », extrait d’un texte inédit en cours d’écriture. L’homme se réapproprie les codes de la pop, il puise son inspiration du côté des cultures limites (pornographie, épouvante). Laurent Prexl, lui, nous présentait sa nouvelle installation sonore. « Poésure et Sculptrie » est le résultat original d’un happening, rassemblant une vingtaine de poètes, invités à lire un texte de leur choix. Des enregistrements, il en a extrait une substance paradoxale, il n’a conservé que les « entre-mots » (respirations, bruits de bouche). Enfin, Ana Borralho et João Galante nous livraient une performance. « World of interiors » explore la relation entre le corps social et biologique dans la société contemporaine à l’image de la relation entre le spectateur et l’œuvre.

78 rendez-vous à l’affiche

Rendez-vous est donné pour la suite des événements le 25 septembre, et ce jusqu’au 13 octobre. Comme d’habitude, la programmation féconde et hétérogène ne cesse d’explorer l’invention de nouvelles écritures contemporaines. La trentaine d’acteurs invités cette année multiplient les formes les plus variées, allant du one man show, l’installation à l’Art performance. Au total, actOral affiche 78 rendez-vous et environ soixante propositions artistiques. Performances, lectures, spectacles, concerts, tables rondes, autres rencontres inédites croisant les écritures à d’autres champs artistiques animeront cette nouvelle édition internationale.

Le directeur artistique, Hubert Colas, auteur metteur en scène tient à souligner « un travail important de la nouvelle équipe » ainsi que « le soutien des artistes et des partenaires ». La programmation réclame en effet plusieurs mois de préparation. Le budget global est estimé à 270 000 €. Ce festival n’existerait pas sans un réseau important selon lui. actOral se passe ainsi dans plusieurs lieux éclatés de Marseille tels La Criée, la Friche La Belle de Mai, les théâtres du Gymnase, des Bernardines ou encore la Minoterie. Autant de structures partenaires qui relaieront l’épicentre de la manifestation, Montevideo. Le calendrier ne relève pas du hasard : 13 septembre/13 octobre seront les dates de préfiguration de 2013, année européenne de la culture à Marseille. Ainsi, le festival évolue de plus en plus vers les écritures contemporaines, le projet s’ouvre dans la direction de 2013.

Montevideo, « un repère plus qu’un théâtre »

Par ailleurs, plusieurs résidences se sont installées à Montevideo. Ainsi, actOral accompagne des projets de Hubert Colas et l’ensemble 19 de l’ERAC (école régionale d’acteurs de Cannes) pour la création de la mise en espace de « Zone éducation prioritaire » de Sonia Chiambretto. Yan Duyvendak et Nicole Borgeat sont accueillis pour leur prochain spectacle « SOS (Save our souls) ». David Wampach et Jérôme Game, en partenariat avec la SACD (société des auteurs et compositeurs dramatiques) et le festival d’Uzès préparent leur projet « L’objet des mots/Ecran ». Enfin, Hubert Colas accompagne Karelle Ménine pour la création de « La main dans le sac » au théâtre de L’L. Montevideo accueille bien sûr de nombreux spectacles lors d’actOral. Ce rendez-vous annuel de la création contemporaine a une importance non négligeable, liée au lieu, « montevideo est un repère plus qu’un théâtre. On y voit un laboratoire, une antichambre, une aventure ou plus simplement un espace de diffusion », souligne dans son édito l’artiste Christophe Fiat.

Après actOral, « le no man’s land »

Pourtant, la situation n’est pas simple au Montevideo –ouvert depuis près de dix ans- selon Hubert Colas, co-fondateur avec Jean-Marc Montera. Le budget artistique est limité. « Nous avons une autorisation exceptionnelle jusqu’au 13 octobre pour actOral » précise Hubert Colas. Au-delà de cette date, « c’est le no man’s land. La structure est parmi les plus pauvres, les moins subventionnées de Marseille. Les contrats aidés (de l’Etat) ont disparu » reconnaît-il. « Nous ne connaissons pas l’avenir de Montevideo dans les mois qui viennent » poursuit-il. Le lieu s’installe dans un triste mode de survie. L’hypothétique fermeture pour des raisons de sécurité pourrait se confirmer. L’équipe du Montevideo n’étant plus en capacité de réaliser encore des investissements sur le site. Le directeur artistique espère éviter cette ultime décision. Et de soupirer, réaliste que « son espérance de vie paraît bien compromise pour 2013 », année de la capitale européenne de la culture.

Ce serait effectivement bien dommage.

actOral.10, festival international des arts et des écritures contemporaines, du 25 septembre au 13 octobre 2010. Programme à découvrir sur le site http://www.actoral.org

Montevideo, 3 impasse montevideo, 13006 Marseille, tél renseignements et réservations 04 91 37 14 04.

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard