Articles

Accueil > Actualités > AC ! Pays d’Aix dit « assez de précarité ! »

 

AC ! Pays d’Aix dit « assez de précarité ! »

11 juin 2010

La précarité et le chômage n’ont jamais été aussi endémiques que de nos jours. Et c’est la jeunesse qui en fait les frais selon l’association AC ! Pays d’Aix qui a un regard privilégié sur l’évolution des conditions de vie des personnes précaires. A Aix, cette association lutte depuis près de 14 ans contre le chômage et l’exclusion sociale. Dans un espace convivial et dans une ambiance bon enfant, elle offre aux personnes en difficulté, une écoute, un espace d’échange et des conseils pour mieux s’insérer dans le monde du travail de plus en plus discriminant. AC ! « Agir ensemble contre le chômage » est un réseau de collectifs indépendants les uns des autres. En Pays d’Aix, AC ! reste un lieu « unique et indispensable ».


 

JPEG - 61.9 ko

La porte est ouverte, toujours grande ouverte à l’association AC Pays d’Aix. Créée en 1996, et basée en plein centre ville, Rue des Muletiers en bas de la fameuse place des Cardeurs, l’AC Pays d’Aix tient sa mission à coeur et tente même d’aller au-delà de ses prérogatives. Son objectif ? Agir contre le chômage, l’exclusion sociale et la pauvreté en offrant aux précaires une cellule d’oxygène sociale. A l’heure où le « chacun pour soi » prend le dessus, l’AC Pays d’Aix invite ceux qui n’oublient pas les valeurs humanistes à venir se rencontrer, échanger en liant l’utile à l’agréable et en créant une sorte de « synergie sociale ». SDF, retraités, jeunes de cité, demandeurs d’emplois, étudiants, citoyen désireux de partager ses connaissances, bénévoles etc... sont quotidiennement accueillis les bras ouverts par Chaïb Benali, seul salarié de l’association. Son rôle ? Conseiller, former et initier à l’outil informatique devenu indispensable pour aller à la recherche d’un emploi. En effet, depuis 2004, l’association met à la disposition des personnes en difficulté, un espace informatique (10 ordinateurs) financé par la région PACA en partenariat avec l’Union Européenne dans le cadre du programme ERIC (Espace Régionaux Internet Citoyen). Du lundi au vendredi, de 10h à 17h, Chaïb Benali sensibilise et forme les citoyens à la recherche d’emploi, aux Techniques d’Information et de Communication (TIC). Les demandeurs d’emplois sont les premiers bénéficiaires, préférant le plus souvent se rendre à l’AC pour constituer un CV sur informatique ou postuler en ligne, plutôt que de se rendre à Pôle Emploi, où ils ne peuvent avoir qu’un bref accueil et de brefs conseils. De plus, « il y a un espace enfants qui permet aux mères de famille d’effectuer avec sérénité leurs démarches » souligne le vice président de l’association Nicolas Balducci. « Postuler en ligne c’est aussi un moyen de leur permettre d’économiser le prix du timbre et de l’enveloppe » poursuit-il.

JPEG - 71.3 ko

Depuis 2003, année au cours de laquelle il intègre l’association, Chaïb Benali a su développer l’art et la manière d’initier à l’informatique les personnes pour qui l’utilisation de l’outil n’est pas une évidence. « Je prends plaisir à aider quelqu’un qui a des difficultés. Tout est affaire de simplicité. A qui j’ai à faire ? Si c’est un maçon, on fera de l’informatique avec de la maçonnerie » lance-il. « Ceux qui ont envie de s’en sortir, le peuvent mais il faut l’ingrédient principal, après, ça vaut le coup de s’investir » explique-t-il en pointant du doigt cet homme illettré qui avec un peu de bonne volonté, a trouvé un emploi en milieu équestre (palefrenier), a pris soin de lui et est devenu père de famille.

Il avoue au passage qu’il est de plus en plus difficile de faire venir les jeunes des cités d’Aix. « Dans leur esprit c’est loin. Quand on leur parle du centre ville, ils ont l’impression d’aller à Marseille. Ils sont verrouillés. Puis ils sont aussi démotivés. Car ils font des CV, ils postulent et au final il n’y a rien, pas de boulot ».

JPEG - 63.8 ko
Chaib Benali et Nicolas Balducci

« En Italie, c’est la génération à 1000 euros ; en France, c’est la génération sacrifiée »

Témoin privilégié de l’évolution des conditions de vie des personnes précaires, Chaïb Benali fait remarquer qu’elles sont de plus en plus qualifiées. « Il y a des BAC +2 mais qui n’ont pas assez d’expérience pour être embauchés. Il y’a même des BAC +4. Faire autant d’étude pour faire un smic, ce n’est pas intéressant » résume-t-il. L’exemple de cette jeune femme d’origine sénégalaise est à ce titre révélateur. Cette ancienne bénévole de l’AC ! Pays d’Aix a fait le choix d’aller vivre au Canada où son BAC +7 a été pris en considération. « En France, elle faisait du nettoyage. Le Canada n’a rien à voir avec la France, leur immigration est bien gérée » insiste Chaïb Benali et de poursuivre avec amertume : « En Italie, c’est la génération à 1000 euros. En France, c’est la génération sacrifiée ».

JPEG - 48.3 ko

« La précarité ça fait mal à la tête »

C’est avec beaucoup de courage et de persévérance que Chaïb Benali gère l’association et ce depuis 7 ans. Il avoue : à force « la précarité ça fait mal à la tête ». Son rôle de conseiller le pousse parfois à jouer le rôle psychologue et au fur et à mesure « ça use ». Si aujourd’hui, il poursuit sa lutte en se mettant au service des chômeurs et des personnes en grande difficulté c’est qu’il sait ce qu’elles subissent au quotidien et combien il est facile d’être exclu de la société. C’est pourquoi il s’efforce de leur « donner l’envie de se battre » comme il l’a fait il y a quelques années. En effet, ce dernier revient de loin. Malgré sa formation autour de la maintenance informatique, il n’a jamais eu l’opportunité d’exercer. Seules de simples missions qui ne lui ont pas permis de s’épanouir pleinement. C’est alors qu’il croise par hasard l’association AC ! à une période critique où il n’avait ni travail, ni logement. « Je me suis retrouvé à 38 ans, une main devant, une main derrière » s’exclame-t-il au souvenir du centre d’hébergement d’urgence dans lequel il a séjourné et qui ne lui a pas laissé de très bons souvenirs. Son ami, Alain, qu’il a connu grâce à AC ! Pays d’Aix est aussi passé par là. « Aujourd’hui, il a trouvé un emploi, il est ingénieur » souligne avec fierté Chaïb Benali qui après un an de bénévolat (en 2003) a été choisi pour s’occuper de l’association d’autant plus importante à ses yeux qu’elle est l’une des rares associations au service des précaires à être installée en plein centre ville dans des locaux prêtés par la municipalité aixoise. En effet, les structures qui s’occupent des précaires sont souvent écartées du centre ville pour être placées en périphérie fait il remarquer, comme cela a été le cas du collectif Germain-Nouveau, en charge de l’accueil de jour des gens de la rue, placé route de Galice, derrière le stade Pratesi. « Ils veulent cacher la précarité » résume-t-il.

Aujourd’hui au sein de l’association, les bénévoles, les adhérents, les membres du bureau, les précaires forment « une grande famille », « le tout est de rester constant » espère Chaïb pour faire en sorte que ceux qui subissent l’exclusion sociale, trouvent toujours cet esprit chaleureux, convivial pour faire face aux différents aléas de la vie qui mènent parfois dans les abysses. Et depuis que la France a adopté la monnaie unique, l’euro, cela ne fait que s’accentuer pense Chaïb Benali.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

  • 14 septembre

     

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité

    Les piscines publiques de Marseille, indicateurs de l’inégalité Vaste article du New York Times sur l’état des piscines à Marseille... https://www.nytimes.com/2017/09/14/world/europe/marseille-piscines-publiques-inegalite.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur

     

  • 11 septembre

     

    Manifestation contre ordonnance travail le 12 sept Vieux Port

    Rassemblement est prévu au vieux port à 10h30, à l’appel Front social 13. Front Social est composé de syndicats (CGT, Sud, Solidaires, FSU, UNEF, UNL, la CNT..) et d’associations. "Le programme d’Emmanuel Macron consiste à mettre en œuvre la politique qui a été imposée à la Grèce, à l’Espagne, au Portugal... Pour la France son projet est de faire baisser les salaires , faciliter les licenciements , supprimer le CDI , réduire au maximum les droits des salariés ,baisser les retraites , baisser fortement les aides sociales , les indemnités chômage, supprimer un maximum de dépenses publiques dans : l’éducation , la santé , les services sociaux ... pour faire en sorte que le travail en France soit moins (...)

     

  • 11 septembre

     

    Préavis de grève lycée Saint Charles Marseille

    Les enseignants du lycée Saint-Charles de Marseille ont déposé un préavis de grève pour ce lundi 11 septembre. Ils sont remontés contre une série de dysfonctionnements au sein de l’établissement parmi lesquels des problèmes d’emploi du temps et des règles de sécurité trop strictes.

     

  • 11 septembre

     

    Ouragan Irma : Air France accusée de gonfler ses prix pour quitter Saint-Martin et Saint-Barthélemy

    Une pétition signée par plus de 40 000 personnes dénonce les prix des billets d’avion d’Air France pour quitter l’île dévastée de Saint-Martin. La compagnie réfute ces accusations et explique à France info avoir mis en place un tarif spécial rapartiement.. http://www.francetvinfo.fr/meteo/cyclone-ouragan/ouragan-irma/ouragan-irma-air-france-accusee-de-gonfler-ses-prix-pour-quitter-saint-martin-et-saint-barthelemy_2365898.html#xtor=CS1-746

     

  • 11 septembre

     

    Prestations sociales : bavures en chaîne dans la chasse aux fraudeurs

    Alors que le gouvernement prépare une loi sur « le droit à l’erreur pour les entreprises », le défenseur des droits Jacques Toubon réclame la même disposition pour les particuliers. Il l’écrit dans un rapport glaçant sur les abus de la lutte contre « la fraude aux prestations sociales », qui laisse entrevoir une chasse arbitraire à l’usager. Le rapport précise que la lutte contre la fraude aux prestations sociales – qui se distingue de la fraude aux cotisations sociales des entreprises (non traitée dans ce rapport) – s’est considérablement développée depuis la loi du 13 août 2004 sur la réforme de l’assurance-maladie. : Le journal Le Monde le précise : « Selon la Délégation à la lutte contre la fraude, la (...)

     

  • 8 septembre

     

    Pôle emploi, est aussi en difficulté avec la baisse des Contrats aidés

    Le serpent qui se mord la queue... Selon FO-Pôle emploi, 2 000 contrats aidés seraient supprimés au sein même de l’opérateur public. Le syndicat réclame une pérennisation de leurs emplois.

     

  • 6 septembre

     

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier

    Corderie : la ministre de la Culture confirme le projet immobilier La ministre a tranché. Le périmètre classé de l’ancienne carrière grecque découverte à Marseille sur le site de la Corderie ne sera pas modifié par la loi, a annoncé, le 04/09 par communiqué la ministre de la Culture Françoise Nyssen, alors que plusieurs élus et riverains lui demandaient de...

     

  • 6 septembre

     

    La campagne d’Emmaüs pour dénoncer le drame vécu par les migrants

    Un clip et une traversée à la nage pour interpeller sur le sort des migrants morts en Méditerranée Emmaüs lance une campagne pour dénoncer le drame vécu par les migrants. Outre un clip, une traversée du détroit de Gibraltar est organisée en hommage aux dizaines de milliers de personnes mortes en Méditerranée .Emmaüs a lancé jeudi 31 août une pétition et un nouveau clip intitulé "Article 13 : pour que sur terre aucun être ne soit illégal". Une référence explicite à un article de la Déclaration universelle des droits de l’Homme qui garantit la liberté de circulation pour toutes et tous. Ce droit est refusé aux migrants qui tentent de venir en Europe, selon l’association fondé par l’Abbé Pierre (...)

     

Articles récents

Articles au hasard