Articles

Accueil > Actualités > A Gaza, il pleut des bombes. Marseille se mobilise.

 

A Gaza, il pleut des bombes. Marseille se mobilise.

3 janvier 2014

Cinq ans après le triste anniversaire de l’opération Plomb durci, qui avait coûté la vie à plus de 1400 palestiniens, un collectif d’associations (Collectif Paca Georges Abdallah, GUPS Aix-Marseille (General Union of Palestine Students…), l’UJFP (l’Union Juive Française pour la Paix) MLJE (mémoire, luttes, justice, égalité) , le CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie).. a réuni une centaine de personnes dimanche, sur le Vieux-Port. Une mobilisation importante qui avait pour objectif d’alerter les citoyens, sur la situation actuelle de la bande de Gaza, sous blocus et bombardée par l’armée israélienne. En cette période de fête, le silence médiatique assourdissant n’a toujours pas été brisé par les bombes… VIDEO.


 

L’agenda israélien est-il le même chaque année au mois de décembre ? Depuis l’opération Plomb durci, le mois de décembre réserve aux palestiniens de la Bande de Gaza, le même goût amer, celui du sang versé par les bombardements incessants. Le 24 décembre dernier, c’est Hala Abou Sabikha*, 4 ans, qui a été assassinée alors qu’elle se trouvait dans sa maison, située dans le camp de Maghazi.

« Il n’est plus possible de cautionner la collaboration avec un gouvernement d’apartheid, avec des assassins. On a entendu dire qu’Israël était un exemple de démocratie. Moi, on ne m’a jamais appris que la démocratie, c’était assassiner des enfants. On ne m’a jamais appris que la démocratie c’était d’expulser des gens de chez eux… » insiste la militante Fadela El Miri.

De son côté, Pierre Stambul, de l’UJFP , qui revient à peine de Gaza, pointe du doigt le blocus israélien et égyptien, qu’il qualifie de « véritable crime de guerre ». Ce sont un million 800 mille personnes qui sont enfermées dans une prison à ciel ouvert. Les paysans ne sont pas libres de cultiver leurs terres car la barrière de sécurité imposée par l’armée israélienne, se situe au cœur de leur parcelle. Le secteur de la pêche qui fait vivre des milliers de personnes, est totalement sinistré aujourd’hui. Les pêcheurs se voient même confisquer leurs bateaux, s’ils vont au-delà de 3 km des côtes.

A cela s’ajoute, les récentes pluies hivernales qui ont inondé les rues de Gaza, exposant la population à une crise humanitaire d’autant plus grande qu’elle est privée d’électricité. 6 heures en moyenne d’électricité par jour. Des milliers de personnes ont été forcées de fuir leurs foyers.

Coup d’Etat en Egypte : « la principale victime, le peuple de Gaza »

La situation politique en Egypte place la population de Gaza dans une position délicate. « Il y a actuellement une contre révolution réactionnaire. Les accusations qui sont lancées contre Morsi, c’est d’avoir eu des relations en tant que chef d’Etat avec le Hamas. C’est sur cette question-là, qu’est en train de se faire l’élimination des frères musulmans » analyse Pierre Stambul. Selon lui, « ce règlement de compte a pour principale victime, le peuple de Gaza ». Le 25 décembre dernier, la Confrérie des Frères musulmans a même été déclarée « organisation terroriste » par le nouveau gouvernement égyptien.

De son côté, Moungi du CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie) et membre du collectif PACA « libérons Georges Abdallah » dénonce l’objectif de ce coup d’Etat qui est « d’assurer la sécurité de l’entité sioniste, qui se présente en effet, comme garante du monde libre face à la « barbarie terroriste ». Or, la propagande sioniste assimile les résistants (du Hamas) à des terroristes. Et par conséquent, l’islam au terrorisme. Alimentant ainsi volontairement, un climat d’islamophobie internationale.

La sécurité d’Israël est aussi une priorité du gouvernement français. En effet, le pays qui se dit pays des « Droits de l’Homme », refuse de libérer Georges Abdallah, emprisonné à Lannemezan et pourtant libérable depuis 1999 » s’insurge-t-il. Le ministre de l’intérieur Manuel Valls répond aux injonctions américaines et israéliennes qui refusent ses demandes de libération au détriment de la justice française qui a pourtant répondu favorablement à sa dernière demande de libération. Une question s’impose : la justice française est-elle réellement indépendante ?

La campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) : un soutien à la résistance ?

Les organisateurs ont également appelé au boycott des produits israéliens. « Le boycott ne s’arrête pas au boycott des produits alimentaires mais il concerne aussi tous les aspects universitaires, sportifs, politiques, culturels. Il faut mettre ce pays au banc de la société. Israël n’est pas un pays comme les autres. C’est un pays où le gouvernement entretient la barbarie » a dénoncé Mouloud de l’UJFP, qui a notamment partagé avec l’assistance la lettre de Marwan Barghouti rendant hommage à Nelson Mandela. Ce combattant de la liberté qui avait alors déclaré : « Notre liberté ne sera pas totale sans la liberté du peuple palestinien ».

Le boycott international contre l’apartheid en Afrique du Sud a fonctionné comme un soutien à la lutte révolutionnaire du peuple. C’est donc une arme que redoute le gouvernement israélien, qui ne cesse de multiplier les dénonciations contre la campagne internationale BDS, lancée en 2005, et qui trouve un écho grandissant auprès des citoyens épris de justice. La campagne s’attache également à dénoncer l’étiquetage d’Israël sur les produits issus des territoires occupés.

En aout 2012, l’Afrique du Sud avait décidé d’imposer un label sur les produits importés des Territoires palestiniens occupés à la place de la mention « made in israël ». "Ce qui est conforme à la ligne de l’Afrique du Sud qui reconnaît les frontières de 1948 délimitées par l’ONU et ne reconnaît pas les territoires occupés au-delà de ces frontières comme faisant partie d’Israël. Mais l’Afrique du Sud n’a pas appelé pour autant au boycott des produits israéliens.

Les marseillais venus en nombre à ce rassemblement se sont quant à eux, empressés de récupérer la liste BDS des produits à boycotter. Une arme non négligeable qui commence à inquiéter le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

* Un appel aux dons a été lancé pour reloger sa famille.

 



 

  • "Handala est le témoin de cette ère qui ne mourra jamais"

    On ne dit pas Algériens de France ou en France car ils sont français.

    par Danièle Dubreuil le Août 2014 à 16h46
  • 3es rencontres nationales des luttes de l’immigration (1/4) Saïd Bouamama : « L’impérialisme existe encore »

    Faire des conférences c’est bien mais...
    S Bouamama, un sociologue engagé ? quand on tape son nom sur internet et qu’on voit le nombre de fois qu’il s’est "engagé" en étant.... payé, c’est impressionant. beaucoup de ses travaux sont des réponses à des commandes publiques
    On ne peut pas se dire engagé et en même temps solliciter des fonds publics pour le faire. Ce pseudo sociologue engagé est en rélaité engagé pour ses fins de mois et pendant ce temps, nous on pointe au chômage

    par Hakim le Janvier 2015 à 10h09
  • Marseille : la Ville communique sur sa lutte contre l’habitat indigne

    bjr il suffit de venir au parc kalliste voir dans quel l’etas sont les appartement de marseille ,ils les laisse se dégrader ,ils n’ont méme pas pris la peinne de fermer les volets de certain d’entre eux sachant qu’ils risque de tombé a tous moment surtou quand le vent souffle ,puis apres c’est facile de demander de classé le batiment en carence !!!!mdr !!!

    par delaval le Décembre 2014 à 10h36
  • Les Algériens de France veulent créer leur lobby

    la question est : pourquoi Algérien en France alors que chacun pense que l’union du Maghreb est une bonne idée pour ces pays, même si cela ne marche pas actuellement.

    ce serait un bon signe des Maghrébins de France, non ?

    par Said le Octobre 2007 à 09h11

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 8 août

     

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, 9 août

    Rassemblement devant les vestiges de la Corderie, à Marseille, prévu pour mercredi 9 Août à 18h. Les défenseurs de l’Histoire et du Patrimoine de Marseille appellent à se rassembler devant les vestiges de la Corderie à Marseille. Démontrant être toujours aussi mobilisés pour la sauvegarde totale des vestiges, la poursuite des fouilles et l’abandon définitive du projet d’immeuble. Interview dans le journal de France Culture du vendredi 4 août 2017 à Alain Nicolas était Conservateur en chef des Musées Nationaux de France, créateur du Musée d’Histoire de Marseille. docteur en archéologie. (...)

     

  • 8 août

     

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis

    Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis "La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné le militant Cédric Herrou, mardi 8 août, à quatre mois de prison avec sursis. L’agriculteur de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes), visage de la solidarité et de l’aide apportée aux migrants qui traversent la frontière italienne par la vallée de la Roya, est plus sévèrement sanctionné qu’en première instance." En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2017/08/08/poursuivi-pour-aide-a-l-immigration-clandestine-cedric-herrou-attend-son-jugement-en-appel_5169880_1654200.html#dw62oCLAdEcDgVtS.99 En savoir plus sur (...)

     

  • 2 août

     

    3 août, Rassemblement sur site archéologique Corderie contre Vinci

    Suite au début de travaux entrepris ce matin par Vinci sur le site archéologique de La Coderie, qui doit être classé par Madame Nyssen ministre de Culture, demain jeudi 3 aout 2017 à 18h, un rassemblement devant le site archéologique au bd de la Corderie à Marseille est organisé par le CIQ St Victor, association " Laisse béton" et les marseillais.

     

  • 2 août

     

    Soutien à Cédric Herrou, Cour d’appel d’Aix le 8 Août

    Soutien à Cédric Herrou la Ligue des Droits de l’Homme Aix auquel s’associe Attac, appelle au soutien à Cédric Herrou. Le mardi 8 août à 08H00 : Rassemblement devant la cour d’appel à Aix-en-Provence, 20 Place Verdun. Pour avoir pris en charge des migrants sur le sol italien et les avoir aidés à transiter en sécurité vers la France. Cédric Herrou avait été condamné en février dernier à 3000 € d’amende avec sursis ; en appel, le 19 juin dernier, le procureur a requis 8 mois de prison avec sursis. L’arrêt de la Cour sera rendu le 8 août. NOUVEAU FILM : FESTIVAL DU DROIT D’ASILE DE CANNES par le Collectif Roya Solidaire : (...)

     

  • 1er août

     

    Calais : le conseil d’Etat oblige l’Etat à installer points d’eau et sanitaire pour les migrants

    Le rapporteur du Conseil d’Etat a recommandé vendredi de contraindre l’Etat à installer des points d’eau et des sanitaires à Calais pour les centaines d’exilés présents dans la ville. Depuis plusieurs semaines, un bras de fer oppose d’un côté les associations d’aide aux migrants, et de l’autre le ministère de l’Intérieur et la ville de Calais. La décision du Conseil d’Etat est attendue très prochainement. Elle devrait suivre les recommandations de son rapporteur http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/07/31/migrants-le-conseil-d-etat-demande-au-gouvernement-d-installer-des-points-d-eau-et-des-sanitaires-a-calais_5166938_3224.html

     

  • 11 mai

     

    Patrick Mennucci : "Mélenchon a choisi l’affrontement, il va l’avoir"

    Au micro de BFMTV ce mercredi, Patrick Mennucci a réagi à l’annonce de la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans sa circonscription de Marseille pour les législatives. "C’est la cinquième fois qu’il change de lieu de vote, on va devoir discuter de tout ça, en même temps qu’il nous explique ce qu’il connaît du centre-ville de Marseille, à paris le Vieux-Port un jour de soleil et de meeting". Et dans un communiqué, Patrick Ménucchi critique ce parachutage parisien : "Jean-Luc Melenchon a fait le choix d’être candidat à Marseille, dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, circonscription dont je suis le député sortant et candidat pour un second mandat. C’est une clarification. Il clarifie la (...)

     

  • 10 mai

     

    Benoît Hamon lancera son propre mouvement transpartisan le 1er juillet

    Benoît Hamon, candidat socialiste à l’élection présidentielle, a annoncé mercredi 10 mai, sur France Inter, vouloir lancer, le 1er juillet 2017, son propre mouvement, transpartisan. "Le 1er juillet, je lancerai un mouvement, large, qui s’adressera aux hommes et aux femmes de gauche, citoyens, a-t-il déclaré, pour être en situation de se retrouver, de penser les suites que nous pouvons donner à ce travail que nous avons commencé lors de la campagne présidentielle, un travail sur ces idées nouvelles". Ce mouvement n’a pas encore de nom, a-t-il (...)

     

  • 10 mai

     

    Législatives : Jean-Luc Mélenchon candidat à Marseille face au PS sortant Patrick Mennucci

    "Le chef de file de La France insoumise a informé ses adhérents de son choix. Il confirmera sa décision lors de sa visite à Marseille jeudi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon devrait être candidat aux législatives à Marseille dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône. Le chef de file de La France insoumise, qui, mercredi 10 mai au matin sur l’antenne de RMC-BFM-TV, a estimé qu’il serait « probablement » candidat à Marseille, a confirmé son choix dans la journée dans une lettre adressée aux « insoumises et insoumis » marseillais, que Le Monde a pu consulter". En savoir plus sur (...)

     

  • 10 mai

     

    Anne Hidalgo, Christiane Taubira et Martine Aubry lancent un mouvement politique, "Dès demain"

    Ils s’adressent à "tous les humanistes qui croient encore en l’action". Des figures politiques comme les maires PS de Paris et Lille, Anne Hidalgo et Martine Aubry, et l’ex-ministre de la justice Christiane Taubira, ainsi que des intellectuels et des artistes, parmi lesquels Yann Arthus-Bertrand ou Jacques Higelin, cosignent une tribune publiée dans Le Monde, mercredi 10 mai. Ils y annoncent le lancement d’un mouvement politique baptisé Dès demain." http://www.francetvinfo.fr/politique/anne-hidalgo-christiane-taubira-et-martine-aubry-lancent-un-mouvement-politique-des-demain_2184369.html#xtor=CS1-746

     

  • 5 mai

     

    CONSOLAT VS US BOULOGNE : L’affiche du prochain match à domicile ce samedi 6 mai à 15h

    Contacté par Rachid Tigilt, un des fervent supporter du GS CONSOLAT nous relayons volontiers l’affiche du prochain match contre l’US Boulogne. En effet, encore une fois le club Marseillais évoluant en National fait une remarquable saison : il est 6ème à 7 point du leader ! Aussi pour saluer encore une fois les exploits du staff et de l’équipe du président Mingalon nous vous informons qu’il s’agit de l’avant-dernier match de la saison à domicile ( Stade La Martine) se jouera ce samedi, à 15h, Venez nombreux ! et hou ha allez Consolat (...)

     

Articles récents

Articles au hasard