Articles

Accueil > Actualités > « 6 milliards d’Autres », une expérience inoubliable dont on ressort (...)

 

« 6 milliards d’Autres », une expérience inoubliable dont on ressort changé.

17 juin 2010

Depuis le 4 juin et jusqu’au 19 septembre se tient au Museum d’Histoire Naturelle de Marseille, au sein du Palais Longchamp, l’exposition « 6 Milliards d’Autres ».
Réalisée par Sibylle d’Orgeval (que nous avons eu la chance de rencontrer) et Baptiste Rouget-Luchaire d’après une idée originale de Yann Arthus-Bertrand, la démarche a consisté en un questionnaire de 44 questions posées à 5600 personnes à travers le Monde, dans 78 pays, en une cinquantaine de langues, sur cinq ans par six reporters, le tout capturé sur vidéo en plan serré.


 

JPEG - 93.8 ko

Il faut avant tout souligner une chose, c’est que malgré la présence en grosse lettre du nom de Yann Arthus-Bertrand, qui a eu l’idée originale, nous sommes bien en présence d’un projet porté, réalisé et pensé par ses deux réalisateurs que sont Sibylle d’Orgeval et Baptiste Rouget-Luchaire, ce qui n’est pas forcément très clair...

Cette petite mise au point faite, rentrons dans le vif du sujet.

En quoi consiste cette exposition ?

Il s’agit d’une somme de témoignages recueillis à travers le Monde qui nous offrent la possibilité de réellement partir en voyage, à la rencontre de nos semblables, humains vivants sur la planète Terre, pour essayer à travers des questions simples et fondamentales de voir « comment marche le Monde et comment les gens marchent sur le Monde » comme l’a très bien dit Sibylle d’Orgeval lors de notre entretien.

Les 44 questions, auxquels ces gens des quatre coins du Monde ont répondu chacun leur tour, tout au long des 5600 interviews ont été ensuite classées, puis regroupées par thématique dans des tentes, des « yourtes ».

L’exposition s’est déjà tenue à Paris, où les 26 thématiques abordées étaient présentées simultanément dans 26 yourtes.

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Marseille n’étant malheureusement pas extensible, les thématiques sont ici rassemblées par deux dans cinq yourtes, et la programmation changera par deux fois début juillet et début septembre afin de présenter l’exposition dans son intégralité au public marseillais.

Et au vu de la masse de témoignages, tous plus passionnants les uns que les autres, qui représentent en tout à-peu-près 20 heures de vidéo, on n’aura pas trop de trois visites pour en faire le tour, le prix de l’entrée étant par ailleurs des plus bas (5€, 2€50 en tarif réduit), les plus économes pouvant venir le dimanche matin (visite gratuite de 10 h à 14 h), et les plus jeunes pouvant venir quand bon leur semble, l’entrée n’étant payante que pour les plus de 21 ans…

Ainsi, les thématiques actuellement abordées sont, dans la première yourte « famille/premiers souvenirs », dans la seconde « être chez soi/quitter son pays », dans la troisième « histoires d’amour/faire durer l’amour », et enfin dans la quatrième « sens de la vie/après la mort » ; la cinquième yourte étant, tout au long de l’exposition, dédiée au « making of ».

Parallèlement, une grande salle est réservée à la grande mosaïque vidéo de visages, dont certains s’agrandissent pour parler dans sa langue, pour laisser la place à un autre et ainsi de suite pendant un montage de 52 minutes qui constitue une bonne introduction à l’impressionnante base de données vidéo que représente l’exposition.

Mais plus qu’une base de données, c’est un véritable espace de rencontre, dans lequel nous sommes confrontés à nos frères humains, quelles que soient leurs origines, leur âge, leur langue…

Et en fin de compte, à travers les autres, à travers toutes ces vies, on est finalement surtout face à nous-même.

On s’en aperçoit en sortant que c’est un authentique voyage initiatique que l’on a amorcé sans même en avoir conscience, lorsqu’on a fait son premier pas vers le formidable miroir que nous tendent tous ces gens, de l’autre côté de l’écran.

On se pose fatalement, mine de rien, ces questions essentielles, et l’on ressort changé de cette expérience.

Pas tout à fait le même.

Quelques minutes suffisent.

La cohérence de l’ensemble des témoignages est en outre remarquable, et la convergence entre des philosophies, des sagesses, des traditions qui n’ont a priori rien à voir est troublante….

Bien souvent, l’émotion point brusquement, nous prenant par surprise autant que la personne qui soudain fond en larmes face à la caméra, au détour d’un souvenir apparemment anodin.

Notre gorge se serre à l’évocation d’une question fondamentale, ou encore nous rions de bon cœur d’une réponse inattendue (comme cette femme, qui précise, lorsqu’on le lui demande, qu’elle ne changerait rien à sa vie, ni ses enfants, ni leur nombre, ni ses occupations, à l’exception d’une chose : son mari !).

La palette d’émotions que l’on ressent est très large en face de ces gens que nous ne connaissons pas et qui nous dévoilent bien souvent des choses très intimes qu’ils n’ont jamais dites à leurs proches, et qu’ils ne leur diront probablement jamais….

Et l’on ne se sent malgré tout jamais, et c’est à souligner, en position de voyeur.

On ne peut s’empêcher d’opposer cette démarche, qui transpire l’honnêteté, à celle de la dite « télé réalité », qui n’a de réalité que le nom.

Au final, on ressort transformé de cette exposition, de ce voyage, de ces multiples rencontres qui sont autant d’enrichissantes portes vers ces autres, vers l’incroyable diversité de ces « 6 milliards d’Autres », qui sont à la fois si semblables et si différents de nous, et auxquels nous nous ajoutons, dont nous faisons partie.

On ne peut donc que vous conseiller chaudement, en définitive, de vous rendre au Museum d’Histoire Naturelle de Marseille, à la rencontre des « 6 milliards d’Autres », puiser dans les trésors de sagesse, de poésie et d’émotions mis au jour par Sibylle d’Orgeval et Baptiste Rouget-Luchaire.

A ne manquer sous aucun prétexte !

Si par la suite l’envie vous démange de témoigner vous aussi, c’est possible via le site internet http://www.6milliardsdautres.org, qui rassemble par ailleurs des témoignages qui ne figurent pas dans l’exposition, site accessible sur place sur des ordinateurs mis à la disposition des visiteurs.

Il est possible également d’acheter sur place, pour les plus mordus, et gageons qu’il seront nombreux, un coffret DVD rassemblant les témoignages de l’exposition.

Enfin, voici le site de l’édition marseillaise : http://www.6milliardsdautresamarseille.net

 



 

 

Autres articles Actualités

 

Brèves Actualités

  • 17 octobre

     

    La ville de Marseille a voté un plan à 1 milliard d’euros de reconstruction des écoles, par des partenariat public-privé

    Un plan massif, à un milliard d’euros, pour reconstruire les écoles de Marseille Régulièrement épinglée pour le délabrement de certaines écoles publiques, la ville de Marseille a voté lundi un plan massif de reconstruction d’un montant d’un milliard d’euros, via des partenariats public-privé (PPP) contestés par l’opposition. "Le projet que nous nous apprêtons à lancer est considérable, c’est un véritable plan Marshall qui n’a aucun équivalent ni dans l’histoire de la ville de Marseille ni dans aucune autre ville", a vanté le maire (LR) Jean-Claude Gaudin, devant le conseil municipal. Le plan prévoit la destruction de 31 établissements obsolètes des années 1960, et leur remplacement par 28 nouvelles écoles, (...)

     

  • 16 octobre

     

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité à Marseille lance une pétition

    MARSEILLE POUBELLE LA VIE Collectif citoyen contre l’insalubrité lance une pétition en ligne, avec une lettre ouverte à Jean-Claude Gaudin " Nous nous sommes mobilisés pour vous apporter les preuves de ce triste constat à travers le Livre Noir de Marseille : Etat des lieux de chaque quartier de la cité. Vous y observerez les rats que côtoient les usagers chaque jour. Ils s’attaquent aux câbles des voitures et pénètrent chez nous. Leurs cadavres trainent dans les rues et dans les parcs….Leur prolifération est vectrice de maladie comme la leptospirose…La gale et la teigne sont revenues dans nos parcs et nos écoles !" (...)

     

  • 9 octobre

     

    Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry, lundi 9 oct

    Lundi 9 octobre 2017 Droit de retrait reconduit ce jour au lycée Saint-Exupéry Pour la troisième journée consécutive les personnels ont décidé d’exercer leur droit de retrait, les conditions de sécurité n’étant toujours pas assurées, ni pour nos élèves, ni pour nous. Dans un communiqué, les professeurs et personnels, leurs sections syndicales, FSU, CGT, FO, SUD, CFDT précisent :"Vendredi, la direction académique a dit réfléchir à la possibilité d’affecter à l’année 4 ou 5 AED supplémentaires sur notre lycée pour la vie scolaire. Il y a urgence ! Nos élèves doivent pouvoir reprendre les cours au plus vite, dans des conditions de sécurité restaurées. Il nous est insupportable d’être une nouvelle fois (...)

     

  • 6 octobre

     

    Lycée Saint exupéry, les enseignants font valoir leur droit d eretrait, suite à des violences

    DROIT DE RETRAIT AU LYCEE SAINT-EXUPERY DE MARSEILLE "La rentrée chaotique du lycée continue … En grève le 5 septembre, les personnels dénonçaient déjà les conditions de travail fortement dégradées suite à la perte de 30 contrats aidés (CUI), assurant notamment l’encadrement des élèves et l’entretien des locaux. De façon prévisible, les 10 postes reconduits n’ont pas suffit à assurer la sérénité du travail dans l’établissement. Depuis un mois seulement, les incidents se multiplient, les actes de violence sont récurrents :- 315 exclusions de classe- 6128 absences d’élèves- 490 passages à l’infirmerie- 9 évacuations par les pompiers … Suite à une bagarre d’une violence extrême ce mercredi, l’ensemble des (...)

     

  • 4 octobre

     

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13, Marseille. dimanche

    Fête de l’Automne soutien au Manba, migants 13 Un repas de soutien au collectif Al Manba , soutien migrant-es 13 ; est organisé aux jardins partagés de l’Annonciade, quartiers nord, les Aygalades, à partir des récoltes. Discussions, musique, buvette, chaleur humaine par Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba dim 12:00 · Chemin de la Mûre, 13015 Marseille Page FB Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba

     

  • 4 octobre

     

    Recours au Conseil d’Etat , contre le gel des contrats aidés

    Emplois aidés : La justice va-t-elle suspendre le gel décidé par le gouvernement ? TRAVAIL Le Conseil d’Etat examine mardi 03 octobre, un recours déposé par des élus écologistes et plusieurs associations contre la remise en cause des contrats aidés décidée par l’exécutif... http://www.20minutes.fr/economie/2143331-20171003-emplois-aides-justice-va-suspendre-gel-decide-gouvernement

     

  • 25 septembre

     

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées.

    La Ville de Marseille lance une enquête sur des « comportements supposés répréhensibles » dans les musées Depuis plusieurs semaines, des agents des musées dénoncent dans des courriers anonymes des passe-droits, voire les emplois fictifs dont bénéficieraient d’autres agents. La Ville a décidé de diligenter une enquête interne de l’inspection générale des services. A lire sur marsactu https://marsactu.fr/avis-de-tempete-dans-les-musees-de-marseille/

     

  • 25 septembre

     

    Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches".

    Réforme fiscale : "Les plus riches bénéficieront d’une hausse de revenus 18 fois plus importante que les plus pauvres" note Oxfam Selon la porte-parole de l’ONG Oxfam, Manon Aubry, avec les réformes fiscales engagées, "le gouvernement offre 24 milliards d’euros de cadeaux fiscaux aux plus riches". L’ONG de lutte contre la pauvreté Oxfam publie lundi 25 septembre, un rapport critique sur le projet de loi de finances 2018, intitulé Réforme fiscale : les pauvres en paient l’impôt cassé. Selon le rapport, les ménages les 10 % plus riches bénéficieront "d’une hausse de revenus au moins 18 fois plus importante que les 10 % les plus pauvres", alors que les 10% les plus riches possèdent déjà "56% des richesses (...)

     

  • 20 septembre

     

    CONTRE LA SUPPRESSION BRUTALE DES CONTRATS AIDES, RASSEMBLEMENT unitaire DEVANT LA PREFECTURE LE MERCREDI 20 SEPTEMBRE A 13H.

    Depuis la rentrée, l’annonce par le gouvernement de la fin programmée de tous les emplois aidés a réactivé la colère dans l’éducation, premier employeur de ces contrats. Les associations de parents d’élève se sont jointes à l’intersyndicale 1er degré en cette rentrée car elles sont bien conscientes des difficultés tant sur le plan humain que dans la dégradation de l’accueil des familles dans les écoles où les AADE sont devenues indispensables au bon fonctionnement. Le second degré de l’éducation, touché aussi par ces suppressions se joindra aussi à notre action le mercredi 20 septembre à 13h devant la Préfecture, à Marseille et l’action s’élargit en interprofessionnel. L’intersyndicale a demandé à être (...)

     

  • 14 septembre

     

    Emmaüs Pointe Rouge lance une collecte de dons pour les migarnts

    La Collecte de dons alimentaires pour les migrants de la Vallée de La Roya, est ouverte. départ du camion lundi 16 octobre. Le camion d’Emmaüs partira le lundi 16 octobre. Voir sur le site emmaus-pointerouge.com

     

Articles récents

Articles au hasard