Rubrique Tribunes (archives)

Accueil > Tribunes (archives)

 

Tribunes (archives)

 

 

| 1 | 2 | 3 |

 

Des droits et de la conscience.

Le vingtième siècle a eu son lot d’avancées et de victoires humaines. Des ségrégations abjectes sont tombées, des droits fondamentaux ont été reconnus et en dépit des tumultes actuels la reconnaissance du libre arbitre des êtres humains tend à s’élargir. La reconnaissance du mariage homosexuel en France, au printemps dernier, en témoigne. Mais ces conquêtes sociales si belles et grandes soient elles offrent en même temps de nouvelles situations, des difficultés à surmonter, bref des épreuves qui nous font grandir.

La liberté est aussi belle qu’elle est difficile à vivre. Tout à un prix, ou plutôt chaque action a sa conséquence. Se libérer d’une oppression, voire même d’une contrainte, légale, culturelle ou morale implique de se retrouver seul face à ses choix. L’arbitraire a ceci de confortable, si on rentre dans son moule, c’est que la difficulté du choix disparaît. Ainsi l’écrivait le journaliste Américain Hunter S. Thompson, « celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme ». Il n’a le choix que de ce qu’on lui impose. La grande douleur étant de choisir. Faire vivre ou mourir, un possible en devenir. L’idée du destin est parfois une aide précieuse, car elle absout le choix. « Je l’ai fait parce que des forces plus grandes que moi en ont décidé ainsi ». C’est très réconfortant. Mais ce n’est pas (...)


23 juillet 2013 par Gaël Assouma - Dans Tribunes (archives)

 

 

QUARTIERS POPULAIRES : NOUS SOMMES TOUS DES MARSEILLAIS EGALITE DES DROITS ET DES TRAITEMENTS POUR TOUS ET PARTOUT

« NON A TOUTES LES FORMES DE VIOLENCE : Nous aussi nous aimons nos enfants, et nous sommes fatigués de les accompagner jusqu’à leurs tombes ! »
Nous ne supportons plus d’être montrés du doigt, d’être assimilés à l’image des violences, des mafias et des assassinats qui endeuillent notre ville et nos vies à jamais. Au-delà de l’émotion et de la douleur, le constat est partagé : la dérive et la banalisation de la violence ne sont que la résultante d’un profond malaise social.

« Egalité des Droits, Egalité de traitement, JUSTICE POUR TOUS et PARTOUT ! » Nous ne supportons plus les discriminations à notre égard et celui de nos enfants. Nous ne supportons pas les inégalités face à l’école et la formation des jeunes, l’emploi, la maladie et les difficultés de la vie, simplement parce que nous vivons dans des quartiers qui ont été volontairement abandonnés et qui se sont transformés en ghettos, engloutissant notre confiance et nos combats ! « Un Avenir pour nos Enfants, MAINTENANT ! » Nous ne sommes pas responsables du chômage, de la pauvreté, de l’échec scolaire, des logements délabrés, des quartiers délaissés, des services publics dépassés, de l’absence de jardins d’enfants, d’équipements sportifs et culturels pour les adolescents, de l’absence de traitement adapté pour lutter (...)


10 mai 2013 par Collectif - Dans Tribunes (archives)

 

 

Georges Ibrahim Abdallah : Un sursaut de la justice française ?

Mercredi 21 novembre 2012 la justice française ordonne la libération de Georges Ibrahim Abdallah prisonnier politique en France depuis 29 ans. Un éclair de lucidité de la part d’un appareil judicaire qui a prouvé son absolue soumission aux ordres de sa mère maquerelle : les Etats-Unis d’Amérique. Etats unis parti au procès, donneurs d’ordres, juge et procureur…dans ce cas là quid de l’indépendance de notre justice ? Cet élan on l’espère convaincra plus que jamais les militants de tout bord : droits de l’Homme, politiques, pro-palestiniens, anti-impérialistes, .., de la nécessité de combattre les relans colonialistes de notre pays, de combattre ensemble pour la libération d’un camarade qui partage nos luttes communes.C’est ensemble et qu’ensemble que nous libérerons Georges.

Le parquet qui avait requis devant le tribunal d’application des peines le rejet de la demande de libération conditionnelle de Georges a une nouvelle fois fait appel. La décision finale doit être rendue le 14 janvier 2013.En conséquence le renvoie de Georges au Liban, où il est attendu, a été reportée à cette date dans l’attente de la décision finale de la justice. La juridiction parisienne seule dans le pays à statuer sur la détention dans les dossiers de terrorisme avait examiné le 23 octobre dernier sa demande de libération. La décision avait été mise en délibéré au 21 novembre soit la veille de la fête de l’indépendance libanaise, coïncidant en France avec la visite du 1er ministre libanais Najib Mikati. Militant du FPLP (front populaire de libération de la Palestine) Georges, 61 ans avait été arrêté le (...)


22 novembre 2012 par Soraya Chekkat - Dans Tribunes (archives)

 

 

Débat LCP biaisé, Houria Bouteldja agressée, face à
l’extrémisme nous demandons la même fermeté !

C’est connu depuis des décennies le chômage, l’insécurité, la crise etc. bref tous les maux de la société française sont dus à la présence de cette population qui au grès des besoins ou des échéances politiques se nomme : Tirailleurs, immigrés, français issus de…, auvergnats, musulmans ; qu’ils soient réellement pratiquants (en arrachage de pains au chocolat) ou « d’apparence », peu importe. Comme le parodiait les Guignols : « Heureusement Il y a un musulman pour ça ! » Comme si cela ne suffisait pas, depuis quelques temps la France et l’Europe, tente de faire oublier une partie des pages sombres de son histoire et encore une fois « il y a les musulmans pour ça » ! Et pour véhiculer ces idées, il y a des émissions TV pour cela…

Ça Vous Regarde : le débat : Antisémitisme : le... par LCP Pour exemple le casting du dernier débat LCP sur l’antisémitisme symbolisait à lui seul l’équité dont peut faire preuve une chaine Ô combien symbolique du « sevice » publique dont bénéficie les "français amateurs de viennoiserie". Comble d’ironie, c’est en pleine tempête d’islamo-folie qui souffle sur la France du nord au sud en passant par la Mosquée de Poitiers, que la chaine parlementaire a choisi d’organiser un débat pour parler de l’antisémitisme… sémite ! Ne reculant devant rien Houria Bouteldja est donc venue affronter ces accusations. Pour anecdote, cette fois-ci elle s’est rendue sur le plateau sans son foulard fétiche : Est-ce parce qu’il s’agissait de faire porter le chapeau (ou plutôt le casque occidental SS) de l’antisémitisme aux (...)


 

 

Le onze de l’indépendance

Dans le cadre de l’Aïd dans la cite, l’UFM a invité les joueurs du 11 de l’indépendance algérienne : merci à cette association de rendre hommage à des hommes d’honneur ! Billet d’humeur d’une descendante d’indigènes.







Il est des jours où l’humain vous surprend, à la croisée des chemins, au carrefour des découragements et de la lassitude militante. Il est des jours où l’humain vous attend... Il vous prend par la main et vous redonne le goût de la lutte et de la résistance, le goût des valeurs justice et égalité, le goût de l’abnégation sereine au nom de la solidarité, le goût des victoires de la vie ! Il est un jour où j ai rencontré le onze de l’indépendance...leur récit m’a pris par le cœur et loin, bien loin m’a emmené vers un monde meilleur...un monde fait d’espoir, de croyance, de fraternité. Un monde d’Hommes forts, courageux, humbles, responsables et grands ! Oui grand à vous en donner le vertige ! Le onze de l’indépendance : une bande d’intrépides indigènes amoureux du ballon qui s’en vont courir sur les terrains de (...)


22 octobre 2012 par Soraya Chekkat - Dans Tribunes (archives)

 

 

Réponse à l’intervention de Stéphane Ravier au conseil d’arrondissement du 13/14

Monsieur,

De deux choses l’une, soit votre interpellation* concernant le projet de la mosquée de la Miséricorde, relève de la manipulation électoraliste la plus cynique et la plus éhontément fallacieuse ; Soit il s’agit d’une méconnaissance crasse du sujet, qui vous porte à proférer des allégations mensongères, partiales et partielles.
Dans les deux cas nous ne vous trouvons aucune excuse ! Nous avons notre idée sur la question mais nous la conservons par devers nous pour ne pas être taxés de procès d’intentions.

Dans un souci de transparence, nous allons d’abord vous répondre sur le fond : Vous prétendez dans, un extraordinaire amalgame de mauvaise foi, qui n’a apparemment d’égal que l’aversion dans laquelle vous tenez vos voisins et concitoyens de confession musulmane, que les pouvoirs publics financent le culte musulman. Nous vous mettons au défi de prouver ce que vous avancez ! Chacun sait, que dans votre bouche le mot de laïcité rime étrangement avec celui d’islamophobie, et que si vous voulez être rassuré sur les relations qu’entretiennent l’état et les collectivités territoriales avec les musulmans de Marseille il n’y a qu’à voir l’état d’indigence dans lequel se trouvent les « fameuses » 69 mosquées de la cité phocéenne. Vous comprendrez alors, si vous avez des yeux pour voir, des oreilles pour écouter et (...)


 

 

"Les valeurs de la République attaquées !"

Mercredi soir, la cité phocéenne a été témoin d’un nouveau règlement de compte qui a porté le nombre de personnes disparues depuis le début de l’année à 14. Face à cette succession de violences, Samia Ghali, la sénatrice-maire PS des 15e et 16e arrondissements de Marseille, a déclaré dans le quotidien La Provence « aujourd’hui, face aux engins de guerre utilisés par les réseaux, il n’y a que l’armée qui puisse intervenir ». Le ministre de l’Intérieur a tenu à affirmer qu’il était « hors de question que l’armée puisse répondre à ces drames et à ces crimes ». Déclarations de l’élue qui ont suscité de vives réactions notamment de l’ancien député maire des 15e et 16e arrondissements de Marseille. Tribune

Les valeurs de la République attaquées ! Ce que je lis aujourd’hui dans la presse dépasse l’entendement. Une élue de la République, Sénatrice-Maire, prône le recours à l’armée pour l’envoyer dans les cités sensibles afin de lutter contre les trafics d’armes et de stupéfiants. Lors du conseil municipal de juillet, j’avais fait solennellement le pari que d’ici peu la police municipale serait dotée d’armes à feu, et que très prochainement la fonction de la Police nationale serait transférée à la police municipale. J’interrogeais le Maire sur : Qui assumerait les missions de répression du grand banditisme ? Qui réprimerait les trafics d’armes et de drogue ? Qui engagerait une vraie politique de prévention ? Qui assumerait le soutien aux victimes ? La réponse proposée aujourd’hui dépasse ce que j’aurai pu (...)


30 août 2012 par Frédéric Dutoit - Dans Tribunes (archives)

 

 

Communiqué SNRL-CNRA. L’EPRA en danger.

Déjà en 2006, Monsieur Jacques Toubon, alors président du GIP-EPRA, évoquait la nécessité de
relancer l’activité de cet outil de coopération : « le groupement d’intérêt public (GIP) me paraît
devoir être considéré comme un instrument particulièrement pertinent et efficace pour favoriser
l’intégration républicaine, la lutte contre les discriminations et pour l’égalité des chances ».

Après lui, sous la présidence de Monsieur Richard Senghor, l’EPRA a pu moderniser l’outil tant techniquement que qualitativement, lui offrant ainsi une résonance accrue auprès des acteurs institutionnels et privés en butte aux problématiques de cohésion sociale. Malgré l’effort d’optimisation des ressources consenti depuis 2009, on tente aujourd’hui d’asphyxier et de faire disparaître ce dispositif en lui coupant ses financements, ce qui met non seulement en péril le potentiel de sensibilisation des habitants aux questions locales, sociales et culturelles du vivre ensemble mais menace les radios en termes d’emploi et de modèle économique. Les radios peuvent entendre que le ministère de la ville ne souhaite plus soutenir à lui seul la charge quasi intégrale du financement du GIP, pour autant, (...)


10 avril 2012 par - Dans Tribunes (archives)

 

 

Projet ANRU Picon-Busserine : les habitants s’organisent pour ne pas être spoliés

Vendredi dernier la salle du centre social AGORA, dans les quartiers nord de Marseille, a fait le plein. La réunion, co-organisée par les amicales de locataires CLCV et CSF, les habitants des cités de Picon et de la Busserine, avait pour but d’une part d’informer les habitants et la presse de la situation actuelle des négociations entre les partenaires du projet ANRU Picon-Busserine. D’autre part de mobiliser les locataires afin qu’il obtiennent l’application d’une charte de relogement* afin d’assurer les droits de tous les locataires.

Nous vous proposons de suivre ce débat animé par Kevin Vacher, chargé de mission au centre social AGORA, Madgid Laouel pour le CLCV et Sid Abadli pour le CSF. Et par des habitants bien déterminés à ne pas se faire « estanquer » par la LOGIREM et les autres opérateurs de l’ANRU. En effet, amicales et locataires font valoir, entre autres, qu’ils n’avaient aucune envie de déménager, qu’ils dénoncent une rénovation faite sans concertation ou encore qu’ils n’ont pas l’intention de se faire piéger par de nouveaux baux (qui peuvent sembler sans incidence financière au départ mais qui, compte-tenu de la crise (diminution des APL, augmentations des charges…) peuvent à l’avenir augmenter considérablement le total à décaisser (loyer + charges - APL) et mettre en péril l’équilibre précaire de ces familles aux revenus (...)


22 décembre 2011 par Ahmed Nadjar - Dans Tribunes (archives)

 

 

Marseille : Au jumelage symbolique pour la paix, Gaudin oppose un « véto » à la Palestine

Un certain nombre d’élus avaient promis d’évoquer la question du jumelage de Marseille avec une ville palestinienne lors du prochain conseil municipal de Marseille. Le 17 octobre dernier c’était chose faite. A quelques minutes de la fin, Mme Valérie Diamanti, conseillère municipale (Front de Gauche) a interpellé le maire pour lui demander quelle était sa position à ce sujet. La réponse du Maire de Marseille, teintée d’un certain mépris, n’a pas été digne d’une ville désignée « Capitale des Cultures ». Comme aux USA, la reconnaissance de l’Etat de Palestine, qui a existé bien avant la création des USA et de la France, est prise en otage par des groupes de pressions. La Bonne mère née en Palestine doit avoir honte que l’on nie l’existence de son pays !

Sous l’ère Gaudin, Marseille n’aura été que bluffs, mensonges et tromperies. La dernière tromperie date du 17 octobre dernier. Alors qu’on nous bassine avec « Marseille capitale de la culture et de la paix », les citoyens marseillais ont appris que le Maire de leur ville n’assumait pas cette position. Le jumelage de Marseille avec une ville de Palestine, qui serait en soi un symbole fort pour la paix, ne fait apparemment pas partie des priorités de Jean-Claude Gaudin. Celui-ci s’est abrité derrière le discours de Nicolas Sarkozy qui réclamait la reconnaissance d’un Etat palestinien. « Tant que celui-ci n’est pas reconnu, le maire de Marseille n’acceptera pas ce jumelage ». Voilà en substance ce que nous a livré Jean-Claude Gaudin. Un personnage qui excelle dans l’art de la mauvaise foi et qui fait une (...)


 

 

| 1 | 2 | 3 |

 

Autres articles Tribunes (archives)

 

Brèves Tribunes (archives)

  • Avril 2014

     

    Romuald Dzomo, le fin mot du 7 avril : Rwanda, Borloo, Valls...

    Paul Kagame dit que le Génocide Rwandais il y a 20 ans, c’était la France sous Vichy : de la collaboration participative. Du coup Taubira ne voyage plus ! « faut pas fâcher, on s’amiser ». Après Paris a décidé que le changement, c’est maintenant ! L’ambassadeur y sera quand même, comme tous ses médias. Jusqu’à Borloo renonce à la renonciation. On ne le voyait plus parce que malade. Soigne toi bi...en. Pendant ce temps, Manuel Valls a Fouks pour le vote de confiance au parlement ; Que de la com a dit Duflot. Stephane sera le GPS de Valls pendant sa « Matignonade ». Il drague les écolos et les verts. Les femmes gagnent en moyenne 24% moins chère que les hommes sauf sur Facebook. Elles ont plus de photos et de likes. C’est la journée de l’égalité salariale.

     

  • Avril 2014

     

    "Allez Paris ! Sans Zlatan ! 3 contre 1 contre « #ETOO."

    Allez Paris ! Sans Zlatan ! 3 contre 1 contre « #ETOO. Pour éviter qu’elle ne croit pas que c’est un #poisson_d_avril, on a dit à Fleur de partir en pèlerinage un 02 avril. Jusqu’à le jeune Mohammed est entré dans du béton à #Roubaix pendant qu’à #TOURS une jeune noire s’est faite tabassée par un policier dans un BUS. Bigre 22 ans après, elle retrouve l’écologie et la pension alimentaire. Le problè...me de #SEGO ce n’est plus son homme. Par contre celui de #Poutine c’est Lioudmila. Ils sont officiellement divorcés. C’est un CRIME (é).Tweet a dû s’étrangler. Heureusement que #SAPIN s’était éloigné à BERCY. D’ailleurs « monte au bout » lentement sinon le « Sapin » t’attend. Le Cameroun est formidable…vivons seulement comment disait l’autre. Un ministre en exercice, le SINISTRE des enseignements a convoqué au Tribunal Criminel Spécial et écroué direct à #KODENGUI. Il avait commencé à compter les souris. Kodengui anabé mbod ba di bidou. Tout à coup la sainte vierge a parlé à Paul Biya pendant le carême et il l’a ressorti le lendemain. Poisson d’avril. Le Cameroun c’est un poisson d’avril permanent. A chaque jour suffit son Poisson d’avril. Par Romuald (...)

     

  • Mars 2014

     

    Municipales 2014, La synthèse en deux mots par Romuald Dzomo :

    La France a « #LEPEN » en poupe. Enfin, le racisme et les discriminations s’assumeront dans les exécutifs municipaux. C’est vraiment pas « LA PEN » d’en appeler au Front Républicain. #Marseille : le PS voulait #Menucci, peut être #GHALI aurait fait mieux. NKM en tête au premier tour. C’est du PUT IN violent. Comme un bizutage Les autres souffrent encore du CRIME-é. Ils redeviennent #G7 pour éviter le retour. C’est comme pour CANAL+, BING lui demande de plus en plus de se déculotter pour prendre des fessées. Les Qataris veulent en faire une mule.

     

  • Février 2014

     

    Romuald Dzumo : "CAMEROuN(ais), Mballa Mballa n’entre pas chez CAMERON, pourtant Dieudonné est français"

    #Bouygues et #SFR se marient pour tous en réseau. C’est pour gêner la liberté (#FREE). CAMEROuN(ais), Mballa Mballa n’entre pas chez CAMERON, pourtant Dieudonné est français. Tchuippp Encore un refus de VISA dans l’espace Schengen pour un ASU ZOA. Jusqu’à Hollande met en scooter son "projet de loi famille". C’est Gagnet (gagné) pour les partis du thé (Manif pour tous). Mais ça reste « Tweetweiller » (perdu) pour Menucci avec un Pape qui s’appelle #Diouf à Marseille. Il va dire "moi candidat". Ce n’est pourtant pas François, pas celui du Vatican, mais celui de l’Élysée qui a tenté de l’en dissuader. Depuis quelques temps en France ils organisent des « lancer » de chiens, de chats. Woody lui organise des lancer de fille adoptée. Désormais dans les questionnaires d’adoptants, on devrait poser la question c’est pour le plaisir ou c’est pour de vrai ? Saviez vous qu’ils organisaient aussi des lancer de handicapés mentaux dans l’Isère. Ça craint…même pour Barack qui ferait chambre à part avec Michèle. Avec tout le sport qu’elle fait ? Papa (...)

     

  • Novembre 2013

     

    Michel Bonneli tribune du 14/11 : "Si nous voulouns faire nation..."

    Sortons vite de l’affaire Taubira, que la justice passe et que les juges condamnent s’il y a lieu. Les plaisantins de mauvais goûts avec leur raccourci zoophile ne sortiront pas grandi de cet épisode. Mais si j’étais mauvaise langue, je me souviendrais du temps ou cette même dame sympathisante de formations politiques extrémistes dans sa région de naissance ne disait mot quand ces leaders invitaient les populations locales à faire comme en Algérie sur les blancs des Antilles. Oublions vite cela. De même il est facile de nous sortir que l’identité est multiple, belle parole, mais au quotidien nous avons des français d’origine algérienne ou des résidents en France qui célèbrent novembre aidant les résistants algériens de 54, résistants qui ont passé huit ans à égorger des français qui souvent maltais, espagnols ou juifs n’avaient jamais vu la France qu’en vacance ou au service militaire. Certains sont devenus de gentils petits vieux que la France soigne presque gratuitement. Alors, je suis pour lutter avec force contre toute forme de racisme mais je me refuse à une amnésie historique. Oui au dialogue des cultures, non au pantalon baissé. Moi même corse je viens d’un pays annexé par la France de Louis XV (...)

     

  • Octobre 2013

     

    Le fin mot de Romuald Dzomo. 28-10-2013

    NOUS MÊMES LÀ. Dis donc ! Laisse nous avec ton PHD Mokolo là. Dis même que je suis jaloux, je m’en fous. Parce qu’il faut absolument être inscrit dans une fac pour reconduire son "titre de séjour étudiant" d’un an, tu as enfin soutenu un doctorat "en machin chose" sans conviction. Toi même tu ne sais pas donner son titre. 30 ans mon frère ! Même tes parents ne se souviennent plus du nom de ta bourse obtenue dans les années 90 pour la prestigieuse Sorbonne en France. " quelqu’un est quelqu’un derrière quelqu’un dit l’humoriste camerounais" Tu avais alors 20 ans à ton arrivée, une fiancée au cameroun laissée enceinte. Aujourd’hui l’enfant né derrière toi a lui, soutenu une thèse. Yeuch ! Tu l’as vu une fois. A peine docteur d’Etat "avec sursis" et à 50 ans, tu te rêves PRESIDENT du Cameroun. Oui ! tu dis à qui veut l’entendre que tu as le PHD. Très courageux tu récites des théories mal assimilées sur ton pays que tu ne connais même plus chaque fois tu es entouré dans un "NGanda" par tes camarades d’infortune. Devant toi il y a toujours une grande Guinness gracieusement offerte. Même épouser une....hein ! de 80 ans pour changer de kaolo, tu n’as pas pu. Tu ne sais pas à quoi ressemble un bulletin de salaire. Mais tu as (...)

     

  • Septembre 2013

     

    S. Barles (EELV) et N. Haïdari (PS) : "M. Valls la chasse verbale au Roms ça suffit !"

    Monsieur le Ministre de l’interieur la chasse verbale au Roms ça suffit ! Le ministre de l’intérieur Manuel Valls s’est encore une fois démarqué par une sortie des plus contestables sur la situation des populations Roms. En affirmant : « qu’il était illusoire de penser qu’on règlera le problème des populations Roms à travers uniquement l’insertion et d’ajouter qu’il fallait reconduire ces populations à la frontière (sic), le ministre de l’intérieur a sciemment poussé les portes de la rhétorique du front national. Ces propos à caractères discriminatoires déshonorent le gouvernement et déshonorent une partie de la gauche française qui ne supporte plus l’instrumentalisation des situations humaines au combien dramatiques pour construire la carrière présidentiable du Ministre de l’Intérieur . Ces analyses « racialistes » de comptoirs, que réfutent toutes les associations qui travaillent sérieusement sur le sujet ne sont ni tolérables du front national, ni acceptables d’un gouvernement et représentent le degré zéro de toute analyse sociopolitique. Nous demandons au premier Ministre de se démarqué des propos de son Ministre de l’intérieur, de le désavouer publiquement, sinon comment serions nous crédibles dans cette (...)

     

  • Septembre 2013

     

    Tunisie : Le journaliste Zied El Heni Libéré sous caution, communiqué de la FTCR.

    LE JOURNALISTE ZIED EL HENI LIBÉRÉ SOUS CAUTION LE JOURNALISTE ZIED EL HENI VIENT JUSTE D’ÊTRE REMIS EN LIBERTÉ VERS LA FIN DE MATINÉE APRES LE VERSEMENT D’UNE CAUTION. IL RESTE POURSUIVI POUR SES ACTIVITÉS DE JOURNALISTE APRÈS SA LIBÉRATION IL A REJOINT LA MANIFESTATION DE PROTESTATION ORGANISÉE CE JOUR A LA PLACE DE LA KASBAH SIÈGE DU GOUVERNEMENT POUR PROTESTER CONTRE L’ÉTOUFFEMENT DE LIBERTES PAR LE GOUVERNEMENT D’ENNAHDHA ET DE SES ALLIÉS. NOUS DEVONS MAINTENIR LES MOBILISATIONS QUI SONT LE VRAI REMPART POUR PROTEGER LES JOURNALISTES ET LA PRESSE LA MANIFESTATION DE DEMAIN A PARIS EST MAINTENU POUR DÉNONCER LES ATTAQUES DU GOUVERNEMENT D’ENNAHDHA CONTRE LA PRESSE LIBRE ET LES JOURNALISTES POUR LE CRLDHT ET LA FTCR TAREK BEN HIBA

     

  • Septembre 2013

     

    L’Edito de Romuald Dzumo : Election, laicité au Cameroun...

    Élections municipales au Cameroun…les listes Ndongo Essomba dans la LEKIE…enfin ! les listes RDPC font jazzer jusqu’en Allemagne où ils viennent d’obliger les jeunes filles musulmanes à participer en bikini aux cours des natations. La laïcité se niche dans les détails, comme la prose (lire pause) fiscale. Tellement Mosco se perd dans ses nouveaux impôts qu’il a mis dans le lave-linge le rose et le vert. Du coup ça tangue au diésel. Il y a du « Aurelie Filipéti » dans l’air. Ils ont osé critiquer le budget. On va voir ce qu’on va voir. Même Vladimir Poutine, n’est pas content. Il a écrit dans le New York times pour être le plus proche possible de l’ovale d’OBAMA sur la Syrie. Cahuzac quant à lui les yeux dans les yeux est mis en examen. Camair-co change de DG. Peut être qu’enfin nos bagages, dans un vol sans escale Ydé ou Douala/Paris arriveront au même moment que nous à Roissy. Pourvu qu’il ramène Eto’o, le nouveau sujet des "ébats" des camerounais dans les bistrots. Il y a aussi la fille AHIDJO….son gigolo est en haut comme le RDPC ! Ateba Eyene devrait se (...)

     

  • Août 2013

     

    PCF 13 : Non à la vente du centre de la Sécu à Kléber !

    PCF 13 : Non à la vente du centre de la Sécu à Kléber ! Nous apprenons l’intention de la direction de la Caisse primaire centrale de l’assurance maladie (CPCAM) des Bouches-du-Rhône de se débarrasser du centre Kléber, dans le 3ème arrondissement de Marseille. Au prétexte d’un site inadapté et d’un environnement dégradé, la CPCAM abandonnerait donc un pan du patrimoine financé par les cotisations sociales des assurés sociaux pour s’installer dans un immeuble neuf, vraisemblablement en location, au cœur d’Euroméditerranée. Abandonner un centre de proximité dans un quartier populaire au profit d’une vitrine au cœur du secteur qui symbolise les affaires et la spéculation immobilière est un mauvais signal. Car ce n’est malheureusement pas le premier projet de vente ou de fermeture d’un centre, décidé par la direction de l’organisme, qui aboutit généralement à la réduction de l’offre de services aux assurés sociaux, sans réellement améliorer les conditions de travail des agents, ni même permettre des économies à la Caisse. Nous soutenons les salariés et les représentants du personnel dans leur exigence de transparence, de concertation et de gestion démocratique de l’organisme. Nous demandons également à la direction (...)

     

  • Avril 2013

     

    Pétition de Soutien à l’Agora de la part du Collectif Inter Quartiers

    Le Centre social l’AGORA, lieu important de l’éducation populaire dans les quartiers Nord de Marseille est aujourd’hui mis sous pression par la Mairie de Marseille. Il est nécessaire que chacun, habitants, associations, amis du centre social, lui apporte son soutien et exige de la Mairie qu’une autre politique de la vie associative soit mise en place, rompant avec les pratiques politiciennes et clientélistes ! Vous trouverez la lettre/pétitions lancée par le Collectif Inter Quartier ici

     

  • Avril 2013

     

    Communiqué des indivisibles : Rencontre tendue avec le Premier secrétaire du Parti socialiste, M. Harlem Désir

    Une réunion entre M. Harlem Désir et un groupe d’associations antiracistes et pour l’égalité civique s’est tenue ce lundi 11 février. Etaient présents Banlieue citoyenne, le CRAN, le Mouvement pluricitoyen, République et Diversité, Solidarité Africaine de France, ainsi que la Brigade antinégrophobie, Cité en mouvement, HIA Network France, les Indivisibles, et Norside, associations membres du Collectif contre le contrôle au faciès. Lors des élections présidentielles, François Hollande a réalisé ses meilleurs scores en Guadeloupe, en Martininique, en Guyane, à la Réunion, en Seine-Saint-Denis, et ensuite seulement en Corrèze. La mobilisation citoyenne dans les quartiers populaires a été particulièrement forte. Ainsi, à Trappes et à Villetaneuse, M. Hollande a obtenu respectivement 71,01% et 78,22% des suffrages exprimés. Or depuis l’élection, de nombreux engagements ont été trahis. C’est dans ce contexte que s’est tenu ce lundi 11 février, rue de Solférino, une réunion entre M. Harlem Désir et un groupe d’associations antiracistes et pour l’égalité civique. Etaient présents Banlieue citoyenne, le CRAN, le Mouvement pluricitoyen, République et Diversité, Solidarité Africaine de France, ainsi que la Brigade (...)

     

  • Mars 2013

     

    Nadir Dendoune bloqué à l’aéroport de Bagdad. A quoi jouent les autorités irakiennes ?

    "Deux semaines après avoir été libéré sous caution, et après 23 jours d’emprisonnement, je rentre chez moi, à l’Ile-Saint-Denis. Ouf...", écrivait Nadir Dendoune sur sa page Facebook juste avant de partir pour l’aéroport, ce vendredi 1er mars. Nadir Dendoune, journaliste français a été bloqué à l’aéroport de Badgad. Il devait embarquer à 15 heures (heure française) afin de retrouver les siens. Pourtant accompagné du consul d’Australie et de l’ambassadeur de France, les services d’immigration l’ont empêché de prendre son vol en invoquant un motif de visa périmé. Muni d’un document stipulant son emprisonnement (Nadir avait été retenu arbitrairement 23 jours en prison entre le 23 janvier et le 14 février derniers puis bloqué à l’ambassade France à Bagdad durant deux semaines sans pouvoir récupérer ses passeports), les autorités locales ne l’ont pas laisser accéder à l’appareil. Nadir Dendoune, journaliste indépendant, s’était rendu en Irak, avec un visa presse, le 16 janvier dernier pour réaliser une série de reportages pour le Monde Diplomatique et le site Internet du Courrier de l’Atlas. Il lui avait été reproché de prendre des photos d’une usine de traitement d’eau à Dora dans le sud de la capitale irakienne. Le juge a (...)

     

  • Février 2013

     

    "URGENT : Pôle Emploi fraude !"

    "Cellule de crise", un goupe citoyen, nous a fait parvenir cet article hier soir, il est interressant à consulter pour ceux qui travaillent en intérim mais également pour les usagers que les tracasseries de Pôle Emploi révoltent : URGENT : Pôle Emploi fraude ! Les agences d’intérim ne paient qu’à partir du 12 du mois suivant la période travaillée. Un travailleur intérimaire qui n’a travaillé que 7 jours dans le mois, qui a droit à un complément ASS ou ARE et qui n’est payé par l’agence d’intérim qu’à partir du 12 du mois suivant, doit choisir entre arrêter de se nourrir jusqu’au 17 ou 18 du mois suivant, délais bancaires et postaux inclus, le temps que l’agence d’intérim envoie le double de la fiche de paie à Pôle Emploi (qui de toute façon sera prévenu, l’agence d’intérim ayant pour obligation de faire parvenir les copies des bulletins de salaire à Pôle Emploi, ce qu’elle fait !), ou bien arrêter de travailler en intérim, donc complètement. Ou alors, il déclare ne pas avoir travaillé, car il sait qu’il a droit à un complément et que cela va surement déclencher un trop perçu s’inscrivant dans une fourchette allant de 100€ à 250€, qu’il lui faudra bien-sûr rembourser le mois suivant, ceci lui étant prélevé sur sa (...)

     

  • Février 2013

     

    "Si j’avais pu approcher cet indigne représentant des forces de l’ordre, je lui aurais demandé d’éclairer ma lanterne."

    Tribune reçu d’un éducateur à propos de l’assassinat du jeune Yassin Aibech : Pardon Mr l’agent, je me mêle certainement de ce qui ne me regarde pas, mais pourquoi étiez-vous armé pour vous rendre dans une épicerie ? Auriez-vous oublié de laisser votre arme, au poste de police, comme l’exige le règlement ? Mr l’agent, un journaliste précise que le jeune était un fumeur de cannabis. Ceci fait assurément de lui un dangereux criminel. Aussi, pourquoi être aller lui faire un rappel de la loi, alors qu’il se trouvait en compagnie de plusieurs amis ? Je sais pourtant que les protocoles de la police recommande de ne jamais intervenir seul, sauf en cas d’urgence ou de danger imminent. Le bon sens aurait voulu qu’à cette heure tardive de la nuit, vous vous gardiez de provoquer des jeunes pour une histoire de joint. Vous expliquer cet homicide, en déclarant que c’est par réflexe que vous auriez dégainé votre arme et que le coup serait parti seul. Pourtant pour des raisons de sécurité évidentes, il est exigé que celle de votre arme soit verrouillée, afin d’éviter justement, ce type d’accident ? Mais peut-on encore parler de réflexe, alors que vous étiez sous imprégnation alcoolique ? Je pensais que l’alcool (...)

     

  •  

     

     

     

     

    Articles récents

    Articles au hasard