Rubrique Tribunes Gauches

Accueil > Tribunes (archives) > Tribunes Gauches

 

Tribunes Gauches

 

 

| 1 | 2 |

 

Gratuité des TER : Une révolution sociale écologique en PACA

Alors qu’à la veille du sommet mondial de Copenhague, chacun semble prendre la mesure des dangers inhérents au réchauffement climatique : désertification, inondations, famines, migrations..., la question des déplacements revêt une acuité encore plus grande.
Si l’on considère que les critères sociaux et environnementaux doivent devenir le fondement d’une nouvelle économie, d’une nouvelle manière de produire, le développement du transport ferroviaire devient incontournable.
Et quand j’écris transport ferroviaire, je parle pour l’ensemble des activités de déplacement des personnes et des marchandises.

En restant concentré sur le déplacement des hommes et des femmes, je prendrai l’exemple de notre région, saturée et polluée par le trop plein d’automobiles et de camions. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, en douze ans, nous avons fait d’énormes efforts en la matière par la compétence décentralisée des TER. Mais il est impératif de faire différemment et mieux. Quand je dis différemment, je vise l’Etat qui détériore la quantité et la qualité des services en réduisant les moyens humains de la SNCF, minant ainsi le service public pour préparer l’ouverture à la concurrence et donner la voie au privé. Quand j’écris mieux, je pense à l’institution régionale qui doit faciliter plus encore l’accès au train, mode de transport radicalement alternatif à l’automobile. Et je vais beaucoup plus loin en proposant la gratuité des TER (...)


 

 

Redonner vigueur à la conception de la nation

Ministére de l’Identité Nationale, test ADN, statistiques ethniques, quotas d’expulsion, supériorité du curé sur l’instituteur dans la transmission des valeurs, attaques répétées contre la loi de 1905, remise en cause de la mixité à l’école….En moins d’un an, Nicolas Sarkozy a révélé son « projet de civilisation », à savoir, une conception ethnique, communautaire et religieuse de la nation. Cette conception marginalise des pans entiers de la société française et génère encore plus de discriminations.

La « rupture » prônée par Nicolas Sarkozy est en voie de consacrer le fossé entre les porteurs de l’ADN du bon français, se situant au cœur de la Nation, et les autres, d’origine non contrôlée, relégués à la périphérie. Cette approche anxiogène et rance de la droite est contraire à nos valeurs et a pour conséquence, la division de la Nation et la cassure des liens sociaux. Durant la campagne présidentielle, la riposte socialiste à cette offensive réactionnaire sur l’identité française n’a pas été à la hauteur des enjeux. Angle mort de la pensée socialiste, la Nation signifie pourtant bien plus que le seul drapeau tricolore. A l’heure où Barack Obama , symbole d’identité plurielle, est investi comme candidat démocrate, il revient à notre Parti de redonner vigueur à la conception de la nation fondée sur l’égalité (...)


 

 

Incroyable !

La circulaire d’application du volet économique de la loi sur l’immigration transmise aux préfets le 20 décembre 2007, est tout bonnement stupéfiante ! Pour tout citoyen partageant les valeurs défendues par notre République, comme l’égalité et la fraternité, les dispositions mises en place par le Ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale (tout un programme), Brice Hortefeux, relèvent de l’inacceptable. « La liste des métiers ouverts aux ressortissants non européens » a été drastiquement revue à la baisse. 30 sur 152 exigeant des diplômes du supérieur. Comble de la discrimination, les travailleurs Tunisiens et Marocains (30% de l’immigration) sont tout simplement exclus des autorisations de travail délivrées par les préfectures ! Comme le dénonce justement le président de France Terre d’Asile, il (...)


 

 

| 1 | 2 |

 

Autres articles Tribunes (archives)Tribunes Gauches

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Articles au hasard