Rubrique Med’in France

Accueil > Med’in France

 

Med’in France

 

 

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

 

Le Festival d’Avignon 70ème édition :

Le festival d’Avignon est devenu le lieu incontournable en France pour tous les amoureux du théâtre, tous les ans du 6 au 24 juillet et ceci depuis 70 ans la cité des Papes accueille dans une ambiance de folie les badauds venus nombreux admirer des spectacles plus ingénieux les uns que les autres, tous les sujets sont traités des plus tabous aux classiques revisités pour l’occasion. En Avignon on trouve de tout , fabricant de masques, de costumes, de bijoux et tout ce qui peut servir à se travestir l’espace d’un rôle, des artisans de tous genre, des messies en quête de paroissiens, des fées, des astronautes, des comédiens du dimanche, des poète de rue, toutes les générations se croisent dans cette ville millénaires au allure de forteresse, dans chaque coins de rue, on y trouve des salles de spectacle improvisées ou non, on y voit des troupes professionnelles ou amateurs mais toujours avec un même soucis se donner du plaisir en jouant et le transmettre au public et la recette fait mouche, en témoigne les milliers des visiteurs en quêtent d’originalité qui arborent les ruelles de cette citadelle qui ne dort jamais pendant le festival, nous avons eu la chance d’assister à deux représentations, la première un One Macho au grand petit théâtre et la deuxième était de la pure improvisation au Clash, retour sur cette escapade estival en photos.


17 juillet 2016 par Zoheir Sabri - Dans Med’in France

 

 

« Un maillot pour l’Algérie » : la folle aventure des footeurs d’indépendance en BD.

Des verts de la glorieuse équipe de Saint Etienne aux verts de la première équipe officielle algérienne Rachid Mekhloufi aura marqué sa génération par son talent et l’histoire anticoloniale par son engagement. A l’image du superbe documentaire « Les rebelles du foot » de Gilles Perez et Rhof qui, par la voix d’Eric Cantonna nous racontait le parcours de 5 légendes du Football engagés, cette BD participera à faire connaître au grand public l’histoire extraordinaire du footballeur Mekhloufi. Tantôt star « stéphanoise » ou « sétifoise » de deux équipes vertes celle de Saint Etienne et de l’équipe nationale d’Algérie. Un destin héroïque qui se confond avec la fabuleuse histoire de l’équipe du FLN créé en 1958. Des joueurs pro qui quittèrent le confort des clubs de 1er division française pour rejoindre la lutte sportive pour l’indépendance de l’Algérie. Pour vous raconter cela trois attaquant se sont sélectionnés : Une équipe de deux scénaristes Kris et Bertrand Galic avec en « pointe » la bonne mine du dessinateur Rey. Résultat : Une œuvre à l’image de l’esprit humaniste d’un rachid Mekhloufi une BD docu /fiction qui transmet des valeurs de liberté et de fraternité en même temps qu’elle diffuse le vert couleur d’espoir !

Une note d’optimisme en ces temps où l’exclusion de Karim Benzema de l’équipe de France donne du bleu à l’âme à certains « binationaux ». Cette bande dessinée peut être utile, par exemple pour relativiser le présent. Par le passé notre histoire commune franco-algérienne, en dépit des fractures de la guerre, certains dirigeants politiques ont su très vite tourner la page pour relancer la dynamique des échange de talents. Vous le découvrirez complétement avec l’attitude du 1er président de la république Algérienne Mr Ben Bella ou avec le président de l’Association sportive de Saint-Etienne Mr Roger Rocher. Reste donc à expliquer les séquelles du passé coloniales qui sont toujours à l’œuvre, comme le dit par exemple l’entraineur Guy Roux en parlant d’un délit de faciès pour la non sélection de Karim Benzema. Nul (...)


19 avril 2016 par Ahmed Nadjar - Dans Med’in France

 

 

Nouvelle-Calédonie, ça sent l’embrouille au paradis

Med in Marseille média de la diversité et euro-méditerranéen s’intéresse aujourd’hui à une poussière de feu notre Empire Colonial celui qui était sur les cartes des livres de géographie de nos grands-pères colorié en rose : la Nouvelle-Calédonie et ses dépendances, les îles Loyauté. De la bonne terre bien française à environ 17 000 km de l’hexagone, vous verrez je plaisante. Je vous laisse découvrir l’article de notre correspondante. Je tairai bien sur son prénom et son nom pour des raisons évidentes que vous allez découvrir

Je suis arrivée dans un territoire français en route vers l’indépendance sans avoir vraiment jamais connu la colonisation. Un lieu unique au monde : les îles Loyauté, un paradoxe de cette terre calédonienne sans rien en commun avec la province de Nouméa. Je suis à Maré une des trois îles Loyautés dont chacune a eu un destin différent. Ce territoire me déconcerte, il n’est français qu’administrativement. Il n’a jamais été en contact avec l’état, pas de terre confisquée, pas de commerce ni exploitation économique et surtout pas de mixité caldoche, ni de déplacement de population, ni immigration. C’est angoissant de découvrir " une terre " en ayant plus de questions que de réponse. Une urgence ressentie : relire les accords Lafleur-Djibaou, dit de Matignon puis les accords dits de Nouméa, compréhensibles vus de (...)


29 mars 2016 par Michel Bonelli - Dans Med’in France

 

 

Béziers, à la Colonie Espagnole vendredi 12 février

A l’initiative du journal En vue de Béziers, belle soirée militante avec la projection du documentaire de la réalisatrice franco-roumaine Ana Dumitrescu : « Même pas peur ! ». Une brillante interrogation sur l’utilisation de sentiment de peur par les médias, les politiques et les intellectuels après les terribles événements de CHARLIE HEBDO en janvier 2015. Les paroles des personnes qu’elles recueillent sont prémonitoires, tout annonce ce qui se passera en novembre. Le décor est planté, nous sommes dans le premier acte de la tragédie qui va nous conduire en ce mois de février à entendre nos parlementaires débattre sur la déchéance de la nationalité pour actes terroristes.

Ana Dumitrescu avait présenté son travail au Gyptis à Marseille à la fin du mois de novembre et sillonne la France et l’Europe pour aller à la rencontre de tous les publics et faire passer un témoignage en opposition avec les idées du moment. A voir absolument et bientôt le DVD sera à la vente. Pour la découvrir et connaître son œuvre promenez-vous sur la toile www.memepaspeur-film.com on lui doit aussi « KHAOS, les Visages Humains de la Crise Grecque » sorti en 2012. Je remercie l’équipe du journal pour cette initiative et les animateurs de la Colonie Espagnole qui se trouve au 1, rue de la Vieille Citadelle dans le vieux Béziers. Ce lieu de rencontre, de convivialité et de secours a été crée en 1889 par le père Yves Nay. Lors de la guerre civile espagnole il est devenu un point de ralliement des (...)


16 février 2016 par Michel Bonelli - Dans Med’in France

 

 

Rencontre avec le Dr Cabrol de l’Association Accueil Santé Béziers (ASB)

ASB c’est déjà une longue histoire, elle fut crée en 1992, il y a vingt quatre ans. Elle fut la réponse pratique de deux médecins à l’appauvrissement de la ville et à son corollaire, la sortie de nombreuses personnes démunies des circuits classiques d’accès aux soins. Le Revenu Minimum d’Insertion avait été mis en place trois ans avant. La crise économique frappée la ville, elle perdait son industrie, des commerces et des habitants. L’ASB devait être un outil transitoire le temps que les services publics s’organisent pour faire face à ce qu’on appelait la nouvelle pauvreté, un peu comme les Restaurants du Cœur, la preuve de leur réussite ils sont là tous les deux et ont de fait une vraie délégation de service public imposée par la carence d’un Etat, sixième puissance mondiale qui n’a pas su endiguer les fléaux induits par les transformations sociales du temps.

ASB a commencé son action en 1993 et e embauché une salariée à temps plein. Son action dés le début a été double : offrir aux patients des consultations gratuites et dans la mesure du possible des médicaments gratuits et surtout les aider à retrouver un accès à leur aux droit médicaux, un long travail administratif complexe pour des personnes dans le dénuement le plus complet (sans abri, papiers d’identités perdus ou périmés ou clandestins sans papiers…). Ce travail de resocialisation fut la tache principale de la salariée. La première année ASB a accueilli 150 personnes. Rapidement elle a intégré le réseau de santé du biterrois qui comprend maintenant l’Agence Régionale de Santé et tous les acteurs de terrain. Fin 2015 c’est 2900 consultations par an soit une augmentation de près de 95% et une ouverture du (...)


16 février 2016 par Michel Bonelli - Dans Med’in France

 

 

Béziers : rencontre avec J.F Gaudoneix et des journalistes militants « d’En vie de Béziers »

Jeudi soir j’ai été reçu par une partie de l’équipe de ce journal en résistance. L’arrivée de M. Menard a eu au moins un point positif : la mobilisation de toutes les forces de la gauche locale souvent divisées avant ce tragique événement électoral. Dans l’adversité on oublie ses différences. Petit retour sur la situation électoral à Béziers. Municipales de 2014, 1er tour inscrits 47 401, votants 29 985, Abstentions 36,74%, exprimés 29,16%. Liste Menard, extrême droite, 13 068 (44,18% des votants, 27,56% des inscrits). Liste Aboud, UMP, 8783 (30,07% des votants, 18,52% des inscrits), Du Plaa, PS, 5431 (18,5% des votants, 11,45% des inscrits), Liste Couquet, FG, 1834 (6% des votants, 3,86% des inscrits). Deuxième tour, inscrits 47 401, votants 32 476, Abstentions 31,49%, exprimés 31 641. Liste Menard, extrême droite, 14 687 (46,99% des votants, 30,98% des inscrits), 37 sièges, Liste Aboud 10 957 (34,63% des votants, 23,11% des inscrits), 8 sièges, Du Plaa, PS, 5817 (18,38% des votants, 12,27% des inscrits), 4 sièges. Ce qui veut dire que le socle de légitimité de M. Menard est d’un peu plus de 30% des électeurs. C’est rassurant, non Béziers n’est pas une ville d’extrême-droite.

Je la crois plus être une ville d’électeurs déçus à gauche comme à droite. Son résultat électoral aux municipales est bien le fruit du sentiment de trahison qu’inspire le gouvernement de M. Hollande aux militants de toute la gauche. C’est le fruit de la division entre le PC, le PS, le FG, les écologistes et toutes les petites formations de la gauche extrême. C’est aussi le fruit d’une droite locale qui a flirté avec la droite dure et qui n’a pas de politique locale tranchée, mêlant clientélisme et paternalisme d’une autre époque, le tout sur fond d’une crise économique locale très grave qui a plongé Béziers dans le déclin depuis des années. Menard peut en faire un laboratoire mais il n’a pas de cornu, pas de serpentin et ses recettes risquent de faire exploser une marmite sociale portée à ébullition. Dans cette (...)


9 février 2016 par Michel Bonelli - Dans Med’in France

 

 

ADEPAPE 06 : entretien avec un "sale garnement de la DASS"

Cela fait désormais plus de 50 ans que l’ADEPAPE 06 est au service des pupilles de l’Etat et des personnes accueillies au sein de la protection de l’enfance. L’association offre ainsi une aide financière mais également un véritable soutien moral aux orphelins de la région PACA : « la mission première c’est de participer à l’insertion de tous les jeunes issus de la protection de l’enfance, on les accueille, on les écoute et surtout, on crée du lien", nous explique alors le président de l’ADEPAPE. Dallo Julien, Président de l’association depuis 1981, a passé sa vie à s’occuper des enfants et des orphelins étant lui même issu de ce milieu. Portrait d’un homme résolument engagé.

Accoudé à son bureau, le regard expressif, il s’apprête à répondre à nos questions avec cette pudeur qui lui est propre. Il commence par nous expliquer l’histoire de l’association, sa lente mais pérenne évolution ces 40 dernières années et tous les espoirs qu’il a bâtit sur ce qu’il considère être le but de sa vie. Lorsqu’il évoque l’association, il parle de "son premier bébé", d’un "enfant" qui grandit, qu’il chérit et qui doit acquérir un jour sa propre autonomie. Au fil des années, la lassitude de son combat l’a peu à peu gagné, c’est un homme fatigué, quelque peu résigné mais convaincu par sa cause que nous avons rencontrés. L’association ADEPAPE 06 (Association Départementale d’Entraide des Personnes Accueillies à la Protection de la Petite Enfance des Alpes maritimes) ne date pas d’hier, elle a été fondée en 1948 (...)


27 janvier 2016 par Warda Khemilat - Dans Med’in France

 

 

Entretien avec François Muselet de l’Association Biterroise Contre le Racisme (ABCR)

Med in Marseille voulait connaître l’ambiance à Béziers, ville dont le maire Robert Menard a été élu en 2014 avec le soutien du Front National. Comment les structures qui ont dédié leur action à la lutte contre le racisme et l’exclusion vivaient sur les terres conquises par les tenants de la droite extrême. Nous avons failli arriver trop tard. L’ABCR est mal en point. Mais revenons à son histoire. En 1990 M. Muselet et sa femme tous les deux enseignants, lui en économie et gestion au Lycée Jean Moulin, elle en gymnastique arrivent de la douce Anjou. Après quelques mois à goûter le soleil et la douce vie en Languedoc, ils font un constat. Ils sentent un fond raciste dans la population. Présence de rapatriés déjà sympathisants de Jean-Marie Le Pen, population locale refermée sur elle-même qui n’aime pas beaucoup l’étranger mais si certains sont des descendants de républicains espagnols réfugiés là après 1939. L’ancien midi rouge vire-t-il au brun ?

Devant l’absence de structure, il décide de créer l’ABCR qui rentre maintenant dans sa vingt sixième année d’existence. A cette époque la municipalité est encore socialiste et son maire est Alain Barrau. La ville est en pleine crise du vin, elle désindustrialise et même la SNCF qui employait de nombreux ouvriers qualifiés dans la maintenance se désengage. Le déclin s’amorce il conduira à la situation économique et sociale catastrophique que nous connaissons à l’heure actuelle. Très tôt l’association souhaite agir concrètement. Elle apporte son soutien aux sans papiers. Ils sont africains, algériens et marocains. Elle met en place des permanences pour aider à la constitution des dossiers pour obtenir des titres de séjours, pour faire des recours juridiques et même elle devient un peu écrivain public. A cette (...)


27 janvier 2016 par Michel Bonelli - Dans Med’in France

 

 

Naissance de l’association :Green Humanity France Algérie

Dimanche le 29 novembre 2015 au Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre, à Paris, s’est déroulée l’inauguration de GREEN HUMANITY FRANCE ALGERIE, une association qui cherche à œuvrer dans le domaine de l’écologie et l’environnement dans le but est de préserver le patrimoine naturel algérien en sensibilisant les binationaux et notamment les plus jeunes.
plusieurs personnes ont fait le déplacement, l’événement était bien relié sur les réseaux sociaux,à cette occasion sa présidente Acia Benberkat nous a donné une interview afin de mieux comprendre cette initiative, rappelons que Madame Acia Benberkat est l’ancienne co-présidente du Farr (Franco Algériens Républicains Rassemblés) un collectif citoyen pour le dialogue et le vivre ensemble.

Madame Acia Benberkat et son équipe Parlez-nous de votre parcours de militante ? C’est un parcours de femme engagée pour promouvoir les valeurs essentielles d’un mieux vivre ensemble ; les Valeurs Universelles ! J’ai envie de définir cet engagement comme cela ! Sur le terrain humanitaire, où j’ai pu, grâce à une association médicale me rendre en Roumanie pour aider des petits enfants malades et orphelins… En France, où j’ai pu donner un peu de mon temps dans l’association « La Mie de pain » qui permet à des personnes sans abri d’obtenir le nécessaire pour passer une nuit au chaud… Je n’hésite pas également soutenir les associations qui interviennent sur ce volet. J’ai également un parcours d’élue qui m’a permis d’exercer entre 2008 et 2013 auprès d’une Ex-ministre de l’écologie, mes fonctions de (...)


7 décembre 2015 par Zoheir Sabri - Dans Med’in France

 

 

Marche pour la dignité : En finir avec les violences policières.

Med in Marseille passe la Marche arrière pour revenir pas à pas sur les revendications de la marche de la dignité du collectif MAFED Retour donc au local de l’ATMF (l’association des travailleurs maghrébins de France) le 31 octobre dernier pour tendre le micro à Amel Bentounsi, d’urgence notre police assassine, l’initiatrice de la marche afin qu’elle nous explique les motivations de ce groupe de femmes. Ensuite nous entendrons le point de vue de Laetitia Nonone, fondatrice de l’association Zonzon 93, qui incarne également cette nouvelle génération militante. Après deux mots de Nasser EL IDRISSI président nous échangerons avec deux militants d’hier et d’aujourd’hui car le hasard nous a fait croiser Akli Meloulli de l’Espace Franco-Algérien et un chibani, authentique marcheur du 17 octobre 1961, comme quoi le destin nous a permis de relier concrètement les combats d’hier et ceux d’aujourd’hui. Pour finir nous prendrons le départ ce cette marche avec cette première revendication : La fin des crimes policiers notamment à l’encontre de ces citoyens qui n’ont pas la couleur locale. Reportage vidéo.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour visionner le reportage : Your browser does not support the video tag. Quelques photos en plus :


30 novembre 2015 par Ahmed Nadjar - Dans Med’in France

 

 

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

 

Autres articles Med’in France

 

Brèves Med’in France

  • Septembre 2015

     

    Un migrant somalien décide de rentrer chez lui en découvrant Tourcoing ! (C’est de l’humour)

    Il s’appelle Kévin* (nom modifié pour l’article), il a 27 ans. Il met en garde tous ses compatriotes qui veulent venir dans le Nord de la France, et en particulier à Tourcoing. Il s’est installé dans la cité tourquennoise il y a trois jours, aux abords du Parc Clémenceau. Il y a installé une petite hutte faite de toile et de quelques panneaux de bois récupérés aux alentours. « J’avais lu des brochures sur internet qui disaient que c’était une ville très jolie. Elle a quatre fleurs au classement des villes et villages fleuris, ça compte quand même » raconte Kévin, accroupi sur le sol. « Je voulais fuir la Somalie et je me suis dit : c’est là-bas qu’il faut aller ! Bah on s’est bien foutu de ma gueule.« Très déçu, le migrant décrit Tourcoing comme une zone géographique sinistrée, densément peuplée, une cité alignant les maisons en briques rouges meurtrie par la crise du Textile. « C’est la tristesse au milieu de la pollution, le tout sous un ciel gris et pluvieux » regrette-t-il « C’est trop moche. J’ai demandé mon rapatriement d’urgence. » La suite est à litre sur le site satirique de (...)

     

  • Août 2015

     

    Coup de gueule du Président de l’ADRA

    Dans un communiqué de Presse, le Président de l’ADRA "Algériens des deux rives et leurs amis" M.Yougourthen Ayad, condamne l’article paru le 16 août dans le quotidien algérien El Shourouk et qui qualifie les algériens issus de l’immigration d’irrespectueux envers les lois leur pays d’origine. Ayad Yougourthen Président de l’ADRA Cet article haineux publié par le quotidien "Echourouk" et qui généralise d’une manière légère le comportement des visiteurs algériens est inadmissible. La communauté nationale établie à l’étranger voue un amour sans condition pour son pays d’origine. Ceci n’est absolument plus à prouver et ce n’est pas une presse diffamatoire, donneuse de leçons en patriotisme qui peut s’octroyer ainsi le droit de critiquer gratuitement et impunément les 6 millions d’Algériens sur leur soi-disant incivisme. Peut-être que cette même presse bas de gamme, ignorante ou même amnésique ne sait-elle pas ce que cette communauté dénigrée a apporté et apporte toujours à ce pays ? Alors, rappelons qu’elle participe activement à l’économie du pays... En effet, elle est une source de richesse. Elle apporte en devise plus de 2 milliards par an à Etat algérien. Autant d’argent, qui sert à financer l’économie de ce pays (...)

     

  • Juillet 2015

     

    La Fête de l’AÏD Al-FITR est fixée pour vendredi

    Selon le site de la Grande mosquée de Paris Ce jeudi 16 juillet 2015 – correspondant au 29 Ramadhan de l’année 1436/H, « Nuit du Doute », réunie à la Grande Mosquée de Paris, la Commission théologique de l’Institut Musulman de la Mosquée de Paris présidée par son Recteur, le Docteur Dalil Boubakeur, en présence d’imams, de personnalités musulmanes, de responsables associatifs de mosquées et des membres du Bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM), informe les musulmans de France que : La Fête de l’AÏD Al-FITR est fixée au Vendredi 1er CHAWWAL 1436 de l’Hégire, correspondant au VENDREDI 17 JUILLET 2015. Pour cette occasion l’équipe de Med in Marseille présente ses voeux à la communauté musulmane de France

     

  • Juillet 2015

     

    Vas-y Marion, c’est Bon

    Dans la chaleur de l’été la belle Marion Maréchal nous voilà Le Pen a lancé mais pas trop fort sa campagne des régionales. Elle a fait cela en territoire blanc en évitant les réserves aux autochtones halés qui peut-être n’auraient pas aimé son discours inaugural. Elle a parlé du Pontet, personne ne sais où cela se trouve, elle peut y cultiver son côté maquisarde, ici Marion, les français parlent aux français, ta gueule Mohamed. Parce que la walkyrie est vache et pas qui rit. A côté son grand-père est un gauchiste pur jus d’orange, le Pontet étant pas loin de là, il y a soixante dix ans elle aurait pu être souris grise, la jolie gretchen, une charlotte Martel sans peur et sans reproche pataugeant dans de la tripe sarrazine. Plus fine que pépé avec ces fournées et ces points de détail elle a les escarpins à clous et je crois qu’elle aime ça. Son électorat va pouvoir chanter : "Marion fais leur des bleus marines, nous on aime la politique qui fait mal", toutes mes excuses à Boris Vian. Mais dans son discours on retrouve des tournures de phrases à faire frémir tout bon propagandiste zélateur de la peste brune : "PACA passe de la riviéra à la favela" un peu d’exotisme au relent de bataillon de la mort qui tire le (...)

     

  • Juillet 2015

     

    Une larme dans le pastis

    Le grand Charles s’en est allé. Pas le général s’est fait depuis longtemps, mais le Pasqua, le SAC à affaires des Hauts de Seine, celui que grugea le jeune Sarkozy en lui fauchant la mairie de Neuilly. Le terrorisateur des terroristes, l’exterminateur d’Oussekine. Même le président y est allé de sa pleurniche protocolaire comme Vals d’ailleurs. Enfin messieurs un peu de retenue. Ce grand Charles là n’était pas avec le FN l’adepte du ni-ni mais plutôt du oui-oui. Après des années de barbouzeries au service du gaulois où il s’occupa de l’OAS, puis des communistes de toutes obédiences enfin du racket, d’extorsions de fonds, et d’attaques à main armée. Il quitta prudemment le SAC de peur s’y retrouver enfermé en 1969. Tête haute et slip propre. Cet homme de Ricard sinon rien n’était pas un baron du gaullisme plutôt un soudard de la grande Zohra. Quittant son sud natal, ce petit-fils de berger corse avait du emporter le fusil de l’ancêtre on ne sait là ou il y un loup il y a du flouss à se faire. Résistant à 15 ans, ne résistant plus à l’appel de l’autre Charles, il gravit tous les échelons avec ses compagnons. Grand orateur, il se fixa dans les Hauts de Seine où ses grands travaux d’irrigation irriguèrent en (...)

     

  • Juin 2015

     

    Youpi ! C’est la reprise

    1,2% l’Insee dit Youpi ! C’est la reprise. Hollande c’est maintenant....maintenant...enfin il a Gayet...! Gagné je veux dire au débarquement. Et les ménages consomment.... du Nutella. Pour boucler la boucle, les armes à feu sont toujours en libre circulation ?! "Ça tue !" dit Obalbasse (Obama). "Ah bon ?!" Répondent en cœur les Yankees. Sarko le reconnaît : "C’est une grosse fuite d’eau" les migrants....Moi je dis c’est pour compenser la grosse fuite de pétrole...demandez par exemple à Total et de matières premières...demandez à Areva. C’est pour compenser l’APD liée....C’est pour compenser ce que perdent ces territoires...je n’ai pas dit pays....ces territoires STRATEGIQUES de la France. Allez ! Prenez leur population ! Ce n’est que justice. Et puis, Florian Phillippot a plein de "mignons" autour de lui. C’est le Président démissionnaire du FNJ qui le dit. Le TIKI local. Il s’en entoure gaiement. En politique la dose d’adrénaline c’est vital...pour contenir la fuite (...)

     

  • Juin 2015

     

    Pierre Stambul co-président de l’Union Juive Française pour la paix réveillé à 1h30 par le Raid

    Le RAID essaie de tuer RAID les opposants au sionisme ou comment le co-président de l’Union Juive Française pour la Paix finit en slip capturé par notre unité d’élite comme un terroriste retranché et armé tout cela dans le quartier difficile du Bd d’Haïfa dans le 8ème arrondissement de Marseille. Voilà comment s’est retrouvé un pionnier de la lutte pour le boycott des produits israéliens à 1h30 ce matin, payant sa solidarité avec le peuple palestinien. Pierre Stambul, professeur de son métier, homme de paix et de dialogue est-il la nouvelle victime de l’activiste Grégory Chelli, alias Ulcan, mercenaire farceur peut-être à la solde du Mossad ou de quelques officines peut catholiques qui joue au zorro pour les zélateurs du grand Israël qui s’étend nous le savons du désert d’Irak aux pelouses du Pentagone avec de fortes ramifications dans notre cité phocéenne. Après la prise de Stambul et le bazar qui s’en suivit le RAID dépité refilat le paquet à la Police Nationale qui l’amena menottes aux mains pour un entretien poli de quelques heures. Parfois le pouvoir se fait instrumentaliser par de drôles de farceurs et de la blague à la crise cardiaque par suffocation il n’y a que l’espace d’une interpellation qui tourne (...)

     

  • Septembre 2014

     

    Traque aux chômeurs par François Rebsamen : la solution pour faire baisser le chômage vue par le gouvernement !

    Le ministre du travail François Rebsamen vient d’inventer une solution pour faire baisser le chômage. ! Eliminez les faux chômeurs…. C’est beaucoup plus facile que de faire baisser le chômage. Ce matin, mardi 3 septembre 2013 sur Itélé, il déclare : « En France, 350 000 emplois ne trouvent pas preneurs ». Et poursuit : « Je demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi », Et si ce n’est pas le cas, « il faut qu’il y ait, à un moment, une sanction », « c’est négatif, pour ceux qui recherchent des emplois, d’être à côté de personnes qui ne cherchent pas d’emploi ». Cette mission de contrôle nécessite un « état d’esprit différent, des convocations et des vérifications (...) Sinon on est radié », insiste François Rebsamen. Vous avez dit gouvernement de gauche ?

     

  • Mai 2014

     

    La rentrée scolaire est prévue pour le 2 Septembre 2014

    Le ministre de l’Education, Benoît Hamon, a précisé ce vendredi le calendrier de la prochaine rentrée scolaire. Les élèves ne débuteront pas leur année le 1er septembre mais le mardi 2 septembre. Ce qui évitera aux enseignants de faire leur pré-rentrée en fin août.

     

  • Avril 2014

     

    Lettre ouverte à mon collègue Manuel Valls par Fréderique Dutoit

    Cher Manuel, Tu nous refais le coup de la dette publique. Mais saches qu’« Une rengaine, c’est un air qui commence par vous entrer par une oreille et qui finit par vous sortir par les yeux », Raymond DEVOS. Tu nous dis que « Nous ne pouvons pas vivre au-dessus de nos moyens. Il faut casser la logique de la dette qui nous lie les mains ». Et tu veux réduire celle-ci de 50 milliards par des économies d’ici 2017 en diminuant les dépenses de 18 milliards pour l’Etat, 11 milliards pour les collectivités locales et 21 milliards pour la protection sociale dont 10 milliards d’euros sur les dépenses de l’assurance-maladie et 11 milliards sur la gestion du système social. Conséquences, presque toutes les allocations vont être gelées pendant un an. Les retraites, les allocations famille et les allocations logement n’augmenteront ainsi qu’au 1er octobre 2015, ce qui devrait dégager, c’est très hypothétique, deux milliards d’euros d’économies, voire même quatre si les partenaires sociaux s’entendent aussi pour geler les retraites complémentaires. Tu rajoutes « Nous tiendrons nos engagements ». Mais auprès de qui as-tu fais de telles promesses ? Pas auprès des Français en tout cas. Ou alors, tu as donné des gages (...)

     

  • Avril 2014

     

    Le programme du Mucem du 23 au 28 avril 2014 :

    PROGRAMMATION CULTURELLE DU MUCEM DU MERCREDI 23 AU LUNDI 28 AVRIL 2014 Que c’est beau le MuCEM la nuit ! Pour cette nouvelle « Nocturne + », l’Agence touriste et les étudiants d’Aix-Marseille Université font partager aux noctambules en mal de sensations leurs regards décalés sur le MuCEM, les invitant à une (re)découverte atypique. C’est beau la nuit mais pas seulement, car le MuCEM bourdonne comme une ruche géante : la programmation cinéma de « Folles parades » tirera le rideau le 27 avril tandis que de nombreuses activités sont organisées pour le jeune public et les familles. En effet, pendant les vacances de Pâques, le « Carnaval de printemps » propose des ateliers, des visites et même un bal masqué ! >> Vendredi 25 avril SE PERDRE AU MUCEM LA NUIT... ... avec l’Agence touriste et les étudiants d’Aix-Marseille Université Promenades floues, balades sonores, performances... L’Agence touriste et vingt-cinq étudiants d’Aix-Marseille livrent leurs regards sur l’histoire du fort Saint-Jean et sur l’architecture conçue par Rudy Ricciotti. Au menu de cette soirée pas comme les autres : des expériences décalées, des visites guidées insolites et très sensorielles qui ne ménageront ni les effets ni les (...)

     

  • Mars 2014

     

    Muncipales 2014 2ème Tour Liste 13-14 PS - Garo Hovsepian - Mennucci.

    Marseille Secteur 7 Liste UN NOUVEAU CAP POUR LES MARSEILLAIS AVEC PATRICK MENNUCCI Candidats au conseil municipal Candidat au conseil communautaire mention oui 1 - M. Garo HOVSEPIAN Oui 2 - Mme Florence MASSE Oui 3 - M. Stéphane MARI Oui 4 - Mme Chamia BENSALAMA Non 5 - M. Samy JOHSUA Non 6 - Mme Michèle PONCET-RAMADE Non 7 - M. Gérard AZIBI Non 8 - Mme Marion HONDE-AMIAR Non 9 - M. Feti FARISSI Non 10 - Mme Valérie BOTTON Non 11 - M. Félix WEYGAND Non 12 - Mme Samia SAANDI Non 13 - M. Gino CIRAVOLO Non 14 - Mme Christine JUSTE Oui 15 - M. Jérémy BACCHI Oui 16 - Mme Nadia BRYA Oui 17 - M. Alexandre BIZAILLON Oui 18 - Mme Hanifa TAGUELMINT Oui 19 - M. Salim GRABSI Oui 20 - Mme Sophie GOY Non 21 - M. Philippe KHOZIAN Non 22 - Mme Denise TRISCARI Oui 23 - M. José-Marie BARSOTTI Oui 24 - Mme Nadia ZIDANE Non 25 - M. Mohamed BENSAADA Non 26 - Mme Rachida TIR Oui 27 - M. Antoine CORTES Oui 28 - Mme Sandrine ORTO Oui 29 - M. Louis PAGAN Non 30 - Mme Christianne MARCORELLES-NAUDET Non 31 - M. Georges GROSS Non 32 - Mme Hélène VALADEAU Non 33 - M. Claude NASSUR Non 34 - Mme Karima DJELAT Non 35 - M. Jérôme CAMOIN Non 36 - (...)

     

  • Mars 2014

     

    Lycéens et les apprentis de Provence-Alpes-Côte d’Azur participent à Babel Med Music 2014

    Evénement unique en France, Babel Med Music est un festival musical de trois jours où artistes et professionnels venus du monde entier nous font partager et découvrir leur musique et leurs traditions. Dans ce cadre, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur - partenaire principal de Babel Med - en collaboration avec le Rectorat d’Aix-Marseille et l’association Latinissimo, organise les 20 et 21 mars 2014 de 9h à 11h45, des rencontres de sensibilisation sur le monde du spectacle en direction des lycéens et des apprentis. Ces rencontres leur permettront d’appréhender les différentes étapes de la création et de la production musicale, d’assister à un concert privé et de débattre avec des artistes. Près de 500 lycéens et apprentis, venus de 20 établissements de la région participeront à ces deux matinées. Sont concernés cette année par le dispositif : le lycée professionnel Denis Diderot, le lycée professionnel Charlotte Grawitz, le lycée professionnel Jacques Raynaud, le lycée professionnel La Cadenelle, le lycée professionnel Blaise Pascal, le lycée professionnel Frédéric Mistral, le lycée professionnel des Calanques, le lycée professionnel Saint Louis, le lycée professionnel La Viste, le lycée (...)

     

  • Mars 2014

     

    Concours de Nouvelles de la Canebière

    Dans le cadre du 6è Festival du Livre de la Canebière qui aura lieu du 6 au 8 juin 2014 sur le square Léon BLUM (Haut Canebière, l’association Couleurs Cactuslance à concours qui est présidé cette année par René Frégni. On ne présente plus René Frégni, cet enfant de Marseille. Il vit à Manosque mais son cœur bat pour la cité phocéenne. "René Frégni est plus qu’un grand écrivain. Ses nombreux prix littéraires ne l’éloignent pas des autres. C’est un père et un éducateur. Ses interventions dans les prisons et les écoles, son humanisme, son humour, sa gentillesse, sa volonté constante de partager ses savoirs, en font un gentleman des lettres ». Jean Darot - Parole Éditions Cette année, sur le thème Ombres & Lumières, nous vous proposons d’imaginer un voyage intérieur, fait d’émotions, de poésie et de lumières, en écrivant la suite de cet incipit proposé par René Frégni : Marseille. Dans cette ville j’ai fait mes premiers pas, j’ai appris à nager, j’ai su un matin ce qu’était la beauté. J’y reviens aujourd’hui. Je sens monter en moi un immense besoin d’aimer, une faim sauvage de lumière... Règlement Ce concours s’adresse à tous les écrivants marseillais ou non, touristes, adolescents, adultes, nouveaux-venus dans la (...)

     

  • Mars 2014

     

    Resto du cœur : grande collecte de denrées dans les supermarchés les 7 et 8 mars 2014

    Vendredi 7 et samedi 8 mars prochain, tous les bénévoles des Restos des Bouches du Rhône seront présents dans 86 Super et hypermarchés du département pour collecter des denrées indispensables au fonctionnement de l’association au-delà de la période d’hiver : Conserves Poissons, Conserves Légumes, Plats Cuisinés en conserve, Conserves Viandes, Produits BB et Couches, Huiles, Produits d’entretiens, etc. Les Restos du Cœur ont besoin de tous les dons pour faire face à l’augmentation du nombre de personnes accueillies ces dernières années (10% inscrits supplémentaires cette année), mais aussi pour assurer la distribution alimentaire aux personnes les plus fragiles au-delà de la période d’hiver. Lors de la précédente collecte 2013, la générosité des habitants des Bouches du Rhône a permis de récolter 150 tonnes de marchandises : 29 centres ont pu ainsi rester ouverts tout l’été et servir 35 000 repas par semaine soit 910 000 repas sur les 26 semaines de la campagne d’été. Parallèlement, les restos poursuivront leurs activités d’aide à la personne et à l’insertion, qui se déclinent sous diverses formes : lutte contre l’illettrisme, soutien scolaire, atelier de français, écrivain public, aide aux démarches (...)

     

  •  

     

     

     

     

    Articles récents

    Articles au hasard