Rubrique Euroméditerranée

Accueil > Euro med > Euroméditerranée

 

Euroméditerranée

 

 

 

Films Femmes Méditerranée, Résistance et création

Les 8ème rencontres Films Femmes Méditerranée (FFM) ont débuté le 25 septembre et se poursuivent jusqu’au 13 octobre, à Marseille, Aix, Toulon, Hyères et La Ciotat. Une trentaine de films du pourtour méditerranéen, créés par des femmes sont programmés. Focus spécial sur le samedi 28 septembre à la Villa méditerranée, qui, en entrée libre, offre une table ronde, « Résistance et création » avec cinq artistes et intellectuelles femmes de Méditerranée et la projection du film de la syrienne « Voyage dans la mémoire ».

Extrait du film, le « Printemps d’Hana », de Sophie Zarifian et Simon Desjobert, projeté en entrée libre. Lundi 30 septembre, Maison de la Région. 18 H Souhaitant faire « écho aux luttes des femmes des pays du sud pour exister et créer pleinement », les FFM misent sur le cinéma pour faire entendre leur voix. Cette année, plus de 30 films sont à l’affiche. C’est l’occasion de découvrir des films inédits et en avant première et souvent mal distribués ailleurs. Fictions, documentaires, longs et courts métrages, des perles rares qui viennent de Turquie, Georgie, Syrie, Italie, Algérie, Espagne, Tunisie, France... En plus des projections, les FFM organisent des rencontres et débats. A ne pas manquer, samedi 28 septembre, à 15 h une table ronde, « Résistance et création » est donnée, en entrée libre, à la (...)


2 octobre 2013 par Claire Robert - Dans Euro medEuroméditerranée

 

 

Djerba été 2013 : une pluie de touristes et toujours une soif de liberté.

En ce mois d’Aout 2013, loin des agitations de la capitale Tunis, les vacanciers tunisiens, étrangers et immigrés débarquent en masse à Djerba et les hôtels affichent complets. Problème : la pénurie d’eau guette, entre autres, à cause de la sur-occupation de l’ïle, et si les vacanciers se la coulent douce, les insulaires apprécient peu que l’eau commence à ne presque plus couler...

Du coup les Djerbiens, usant allègrement d’une liberté retrouvée, ont manifesté ce 12 aout à Houmt Souk, au siège local de la SONEDE (SOciété Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux). C’est que ce peuple, connu pour son sens du commerce veut bien du liquide déversés par les touristes, mais pas des petites coupures d’eau qui vont avec. Les plus sarcastiques, diront que sous Ben Ali, même avec les hôtels saturés il n’y avait pas de pénuries... Mais les dieux sont-ils avec Enahda ? car soudain miracle ! un orage en plein été à Djerba, du jamais vu depuis 40 ans ! Depuis la situation s’est améliorée*, mes semi-vacances ne sont pas tombés à l’eau, lorsque je bosse j’ouvre les vannes : En 2013 en Tunisie, même les dromadaires ont la bosse de la révolution, moindre coupure d’eau, ils font (...)


18 août 2013 par Ahmed Nadjar - Dans Euro medEuroméditerranée

 

 

Semaine Eco de la Méditerranée : le grand retour de l’UpM ?

Pour clôturer la semaine Eco de la Méditerranée qui s’est déroulée à Marseille du 10 au 15 octobre 2011, la journée de samedi 15 au Palais du Pharo, baptisée « 7es Rendez-vous Economiques de la Méditerranée » a tenté, par la voix de prestigieux intervenants de dresser un tableau de la situation économique de l’autre rive de la grande Bleue. Quelques bilans provisoires, quelques pistes de solutions. Une déclaration finale du cercle des économistes recommande que l’UpM, l’Union pour la Méditerranée, puisse disposer d’un mandat donné par le G20 pour « coordonner les différentes actions et projets » de l’Europe vers la Méditerranée en ces temps de transition politique. Rendez-vous donc au G20 de Cannes en novembre prochain.

Réunissant différentes institutions financières, et de nombreux intervenants (quarante au total) les Rendez-vous économiques de Marseille ont permis de discuter, entre autres, des modalités d’aide aux pays arabes en transition économique. Présents, de nombreux politologues, économistes et acteurs économiques des pays des deux rives de la Méditerranée ont échangé leurs visions. A l’ordre du jour, plusieurs tables rondes comme « Garantir la sécurité alimentaire et les soins, veiller à la réduction des inégalités » ou « Répondre aux attentes de la jeunesse et offrir du travail ». L’ampleur de la tâche est titanesque. Avec une conjoncture européenne défavorable, des prix alimentaires qui vont continuer à augmenter dans les pays arabes, la prévision des spécialistes n’est pas rose pour les pays en voie de (...)


18 octobre 2011 par Claire Robert - Dans Euro medEuroméditerranée

 

 

La mode, « rouage essentiel de l’économie euro-méditerranéenne »

JPEG - 10.7 ko

Dans le cadre de la Semaine Economique de la Méditerranée se sont déroulées, mercredi, les Rencontres annuelles de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode qui ont rassemblé les acteurs euro-méditerranéens de la filière mode-habillement-distribution. Les intervenants ont partagé leurs expériences professionnelles, présenté la situation économique du prêt-à-porter dans leur pays et échangé sur leurs perspectives d’avenir autour du thème « Liberté, Création, Industrie : moteurs de croissance euro-méditerranéens ». L’opportunité pour la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) de présenter son nouveau master et d’officialiser sa coopération avec le Maroc. Compte-rendu de la journée.

Ce rendez-vous annuel, rassemblant professionnels et acteurs du développement économique en Méditerranée, a mis un coup de projecteur sur les échanges avec les pays de la rive sud de la Méditerranée. Trois tables rondes et une séance plénière durant laquelle le Maroc, la Tunisie, Marseille, Israël, le Liban liés à des modèles, tantôt confirmés, tantôt émergents, ont partagé leurs savoirs afin de développer une synergie et renforcer leurs forces économiques. Marseille a confirmé les liens étroits qu’elle entretient avec la mode depuis une dizaine d’années et les a renouvelés. Etude de cas : les modèles confirmés – Opportunités et limites Dans un contexte économique où la compétitivité asiatique a déstabilisé l’industrie du textile, le proverbe « l’union fait la force » a fait l’unanimité. Le président de la Maison (...)


14 octobre 2011 par Sarah Lehaye - Dans Euro medEuroméditerranée

 

 

Pages blanches contre censure militaire de la presse en Egypte

Mercredi 5 octobre 2011, plusieurs journalistes ou écrivains égyptiens ont fait grève de la plume, et fait publier des colonnes blanches dans leur journal, contre le retour en force de l’ingérence de la censure militaire dans la presse et les médias.

Dans le nouveau quotidien indépendant Tahrir, Belal Fadl, Naglaa Bedir et Tarek El-Shenawy ont ainsi laissé leur colonne vide, avec pour seule notice un message commun : "Je n’ai pas écrit aujourd’hui en signe de protestation contre la censure, la confiscation de journaux et la présence de censeurs militaires".

Les éditorialistes Abdel Rahman Youssef, Akram El-Kasas, Saied El-Shahat et Alaa El-Shafei ont fait de même au journal El-Youm El-Sabee. D’autres responsables de journaux ont refusé de publier des pages blanches de protestation similaires, notamment à Al Shorouk et Masry Al-Youm, proteste l’écrivain "libéral" Amr Hamzawy. Des journalistes protestataires se sont rassemblés mercredi midi devant le syndicat des journalistes pour manifester contre la résurgence de la censure militaire et les menaces de plus en plus ouverte à l’encontre des critiques vis-à-vis de l’armée, qu’elles émanent de journalistes professionnels ou de citoyens exerçant leur libre droit à l’information en couvrant des événements publics. De plus en plus souvent, des manifestants sont ainsi arrêtés et déferrés devant des tribunaux (...)


 

 

De l’asile à l’hospitalité : les frontières de l’exil

Dans le cadre de son nouveau cycle sur l’histoire des immigrations dans le sud de la France, l’association « Approches, Cultures et Territoires » et les Archives Départementales des Bouches-du-Rhône accueillaient la semaine dernière à Marseille Michel Agier, anthropologue, directeur de recherche à l’IRD et directeur d’études à l’EHESS. Pour la première conférence de ce cycle consacré aux frontières de l’exil, le chercheur a mis en perspective la figure des sans-Etats et interrogé la notion de « hors-lieux ».

Réfugié, sans-papier, clandestin, bien loin du portrait de l’exilé romantique des siècles passés, la notion de « personne déplacée », née à la suite de la Première Guerre Mondiale, n’a cessé d’évoluer au rythme des politiques orchestrées à l’encontre de ces populations. « Et depuis le milieu du XXe siècle, la notion de protection a été supplantée par celle de contrôle ». Alors que les frontières se construisent encore au fil des jours, les questions autour des notions d’asile et de refuge taraudent de plus en plus les Etats. Passant sous silence la Convention de Genève de 1951, définissant la notion de réfugié, la décolonisation sonna déjà le tournant des politiques gouvernementales et l’avènement d’une gestion classificatoire et fragmentée. « Dès les années 60, une politique anti-migratoire est mise en place à (...)


 

 

Génération Transmed : L’autre rive à portée de main

L’UPM a fêté ses un an d’existence le 13 juillet dernier, un bilan plus que mitigé pour certains alors que d’autres continuent d’y croire. C’est le cas d’Hakima Ait El Cadi, adjointe au maire de la ville d’Avignon, qui mise sur la proximité pour mettre efficacement en œuvre les objectifs de l’UPM.

Hakima Ait El Cadi a fondé Génération Transmed dans le but d’offrir une plate forme pour sensibiliser et informer les citoyens sur le thème de la mobilité transméditerranéenne. Plus de détails sur les objectifs et les enjeux de l’organisation en images : Agir au niveau local, mettre en place des programmes de mobilités, prendre en considération le déséquilibre démographique entre les rives nord et sud de la Méditerranée et œuvrer avec les nouvelles générations, autant d’axes de travail qui répondent au défi à relever non pas pour créer de toutes pièces une identité méditerranéenne mais cette « citoyenneté méditerranéenne » qu’évoque avec pertinence Hakima Ait El (...)


28 juillet 2009 par Rachida Brahim - Dans Euro medEuroméditerranée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles récents

Articles au hasard