Accueil

 




70 ans des Massacres de Madagascar : Projection débat autour du film "TABATABA" à l’Equitable ce 29 mars 2017.

Longtemps occultés, peu racontés dans les livres d’histoire, les événements du 29 mars 1947 marquent l’un des tournants importants de l’histoire franco-malgache.
En lien avec l’association « Mémoires de Madagascar », TaniMena a créé un petit collectif de citoyens pour la commémoration de cette partie de l’histoire franco-malgache à Marseille. L’objectif est de contribuer à la constitution d’une mémoire partagée et de rendre hommage aux insurgés malgaches.
Un cycle d’événements sera proposé tout au long de l’année 2017. Ce 29 mars 2017 pour les 70 ans, une rencontre projection débat aura lieu à :
l’EQUITABLE CAFÉ au cours Julien.


26 mars 2017 par Ahmed Nadjar - Dans > Agenda

 

 


Fusillade dans un lycée à Grasse (06) : le profil inquiétant du jeune tireur

Une fusillade dans un lycée de Grasse (06) a fait une dizaine de blessés, dont le proviseur de l’établissement. Le suspect, un jeune de 16 ans a été interpellé.


16 mars 2017 par EMNA REZGUI - Dans > Actualités

 

 


Karima Larbi : "Schebba c’est reparti pour 30 ans !"

Le 25 juin 2016 nous avions publié un article d’alerte sur la situation d’une des associations les emblématiques des quartiers Nord de Marseille il était intitulé : "Schebba : Fêter les 30 ans demain ? pas si sûr !" . A cette date le risque était grand de voir disparaître cette structure dont le savoir faire acquis au fil du temps aurait manqué dans ces quartiers où le marasme économique se dispute à la dérive de la violence sociale. Nous sommes donc heureux de revenir vers vous avec de bonnes nouvelles de cette association de femmes transgénérationnelle qui oeuvre au service des cités Nord dans les domaines de la médiation, de la formation et dans différents champs d’actions socioculturels. C’était à l’occasion de la journée de lutte pour les droits des femmes, lors d’une fête décalée au jeudi 9 mars, nous avons interviewé deux Karima : La nouvelle présidente Karima Larbi pour nous faire un topo sur la situation et entrevoir les perspectives et Karima Chernai pour avoir un mot de l’activité du terrain. Reportage vidéo, fiesta comprise :


 

 


Ceija Stojka, peintre et écrivain, Rom, dans le cyclone de l’histoire

Dans le cadre du Festival des Cultures Tziganes Latcho Divano, La Friche Belle de Mai présente la première exposition-monographie de la peintre Ceija Stojka, portée par la compagnie Lanicolacheur de Marseille et la Maison rouge de Paris. Née en Autriche, l’année où Hitler accède au pouvoir en Allemagne, l’artiste Rom, Ceija Stojka, a été victime, comme tout son peuple, de la déportation dans les camps d’extermination nazie. Quarante ans plus tard, pour contrer l’oubli, conjurer le sort et le déni, Ceija, va peindre et écrire sa vie et les horreurs des camps. Celle qui était considérée comme analphabète, va constituer, à partir des années 1990, un témoignage artistique pictural et littéraire, inédit et précieux, sur la condition faite au XXème siècle au peuple Romani. L’exposition est à voir à Marseille jusqu’au 16 avril 2017.


10 mars 2017 par Claire Robert - Dans > Actualités

 

 

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 669 |


A la fish

Brèves